Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 15:04

Les vacances, by Comtesse de SÉGUR
 

Présentation de l'Editeur


 


Néant

A MON PETIT-FILS

JACQUES DE PITRAY

Très cher enfant, tu es encore trop petit pour être le petit JACQUES des VACANCES, mais tu seras, j'en suis sûre, ausi bon, aussi aimable, aussi généreux et aussi brave que lui. Plus tard, sois excellent comme PAUL, et, plus tard encore, sois vaillant, dévoué, chrétien comme M. DE ROSBOURG. C'est le voeu de ta grand-mère , qui t'aime et qui te bénit.

COMTESSE DE SÉGUR,
née ROSTOPCHINE.
Paris, 1858.



FICHE TECHNIQUE DU LIVRE




Titre :   Les vacances
Auteur :   Comtesse de   SÉGUR
Edition :   ÉDITIONS G. P., 80, RUE SAINT - LAZARE, PARIS
 

est le dixième de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR

 


ILLUSTRATIONS DE GUY SABRAN
Couleurs pleine page in-texte annotées et
couleurs et noir & blanc in texte.

Ils approchèrent du petit bois où l'on construisait les cabanes...   p. 25
Tout en causant on approcha du moulin...   p. 37
Je propose une partie de cache-cache...   p. 45
De branche en branche j'étais arrivée...   p. 49
J 'ai été enfin ramené par un vaisseau anglais...   p. 73
La chaloupe partit. Je criais : « Maman, attendez-nous! »   p. 85
Nous nous trouvâmes sur le sable...   p. 105
Les sauvages tombèrent tous la face contre terre...   p. 117
C'était un vaisseau français, l'Invincible...   p. 137
Une nuit, pendant qu'ils dormaient...   p. 149
...descendit un escalier qui tournait, tournait toujours...   p. 169
...les ridicules voisins du château vendu...   p. 181
Mais quand je vous quitterai, j'aurai un tel chagrin...   p. 201
Monsieur de Rosbourg mena encore Sophie chez sa belle-mère...   p. 213


Il a été achevé d'imprimer
pour les
ÉDITIONS G. P. à Paris
en Février 1957
sur les presses de
G. Maillet et Cie
à Saint-Ouen
Photogravure S. T. O.


C. O. L. : 11. 0282         Dépôt légal n° 211

© COPYRIGHT 1949, BY ÉDITIONS G. P. PARIS

Reliure :   Cartonnée en pelline ivoire, dos orné, plat décoré au balancier.
Nombre de pages : 218       TABLE DES CHAPITRES : OUI

Poids :   429 grammes     Format :   150 x 205 mm
I.S.B.N :   NON                Code Barre = EAN :   NON

Printed in France

Livre épuisé chez l'Editeur

 

EXTRAIT   Les vacances by, Comtesse de SÉGUR   page 36


Les vacances, by Comtesse de SÉGUR




      JEAN

  Avoue que, Jacques et toi, vous vous amusez à le taquiner. »
  Jacques et Marguerite se regardèrent, sourirent, et avouèrent que Léon les agaçait avec son air moqueur, et qu'ils aimaient à le contrarier.
  « Eh bien! dit Jean, essayez de ne pas le contrarier, et vous verrez qu'il ne se fâchera pas et qu'il ne sera pas méchant.
  Tout en causant, on approcha du moulin; les enfants virent avec surprise une foule de monde assemblée tout autour; une grande agitation régnait dans cette foule; on allait et venait, on se formait en groupes, on courait d'un côté, on revenait avec précipitation de l'autre. Il était clair que quelque chose d'extraordinaire se passait au moulin.
  « Serait-il arrivé un malheur, et d'où peut venir cette agitation? dit Mme de Fleurville.
  Les enfants regardaient d'un œil curieux et inquiet. En approchant on entendit des cris, mais ce n'étaient pas des cris de douleur, c'étaient des explosions de colère, des imprécations, des reproches. Bientôt on put distinguer des uniformes de gendarmes; une femme, un homme et une petite fille se débattaient contre deux de ces braves militaires qui cherchaient à les maintenir. La petite fille et sa mère poussaient des cris aigus et lamentables; le père jurait, injuriait tout le monde. Les gendarmes, tout en y mettant la plus grande patience, ne les laissaient pas échapper. Bientôt les enfants purent reconaître le père Léonard, sa femme et Jeannette.
  « Voyons, ma bonne femme, laissez-vous faire, ne nous obligez pas à vous garrotter! disait un gendarme. N'y a pas à dire, nous avons ordre de vous amener : il faudra bien que vous veniez. Le devoir avant tout.

      MÈRE LÉONARD

  Plus souvent que je viendrai, gueux de gendarmes, tueurs du pauvre monde! Pas si bête que de marcher vers la prison, où vous me laisseriez pourrir jusqu'au jugement dernier.

      LE GENDARME

  Allons, mère Léonard, soyez raisonnable; donnez le bon exemple à votre fille.


Reproduction interdite

 

 

 

 

ANNEXE


Les vacances, by Comtesse de SÉGUR
Editeur :   Edition Gp, Collection Rouge et Or Souveraine (1957)
A.S.I.N :   B0000DSY0F
www.amazon.fr

 

LIEN UTILE


 

WIKIPÉDIA
Comtesse de SÉGUR

BIBLIOGRAPHIE
Comtesse de SÉGUR

 

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans SEGUR Comtesse de
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog