Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 14:10

LANGELOT et l'inconnue, by LIEUTENANT X
 

Présentation de l'Editeur


QUI est Graziella Andronymos? Mystère.
  Tout ce que le jeune agent secret Langelot sait d'elle, c'est qu'il a reçu mission de la protéger.
  D'appartement parisien en yacht sur la Manche... de yacht en phare désert... de phare désert en Sorbonne... de Sorbonne en ambassade étrangère... de l'ambassade étrangère à l'Elysée..., bref, de Charybde en Scylla, Graziella Andronymos entraîne son garde du corps dans un tourbillon d'aventures.
  Les choses se compliquent encore lorsque Langelot s'aperçoit que la vie de trois hommes qui se sont fiés à lui dépend du succès d'une opération... qu'il n'a pas le droit d'entreprendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE


 

 


 

 



Titre :   LANGELOT et l'inconnue
Auteur :   LIEUTENANT   X
Editeur :   HACHETTE  

Bibliothèque verte   numéro : 20/3255/5

ILLUSTRATIONS DE MAURICE PAULIN
Pleine page couleurs hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.
 

Que transportez-vous dans cette malle?   p. 64
« Et avec quoi prétends-tu avoir ouvert la malle? »   p. 96
Langelot, gravement, posa son doigt sur ses lèvres. p. 160
Les deux jeunes filles se considèrent sans aucune démonstration d'affection.   p. 192



6355 - 5 - Dépôt légal n° 2178 - 2e trimestre 1976.

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
7, place d'Alleray - Montrouge.
Usine de La Flèche, le 2-04-1976.
20 - 01 - 3255 - 06

© Librairie Hachette, 1968.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Cartonnée pelliculée à dos carré, illustrée couleurs in recto.
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 250   TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   178 grammes                 Format :   115 x 165 mm
I.S.B.N :   2 - 01 - 001030            Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l' Editeur


 

EXTRAIT   LANGELOT et l'inconnue, by LIEUTENANT X   page 64


LANGELOT et l'inconnue, by LIEUTENANT X




  Ce fut au tour des quatre compagnons de s'entre-regarder, puis de jeter un coup d'œil à la vedette qui se balançait à une vingtaine de brasses du Bonsoir.
  Popol avala sa salive avec difficulté. Gross serrait les dents. Sosthène souriait bêtement.
  « Qu'est-ce qu'ils peuvent nous faire? demanda-t-il à mi-voix. Nous guillotiner?
  - Tais-toi, imbécile! » lança Gross.
  Il étzait en train d'évaluer la situation du point de vue tactique. Si les policiers découvraient la prisonnière, avait-il une chance de s'emparer de la vedette à l'abordage? Il regarda ses hommes. Pouvait-il compter sur une collaboration efficace de leur part?
  Il n'avait pas encore pris de décision lorsque les trois policiers reparurent sur le pont, tout souriants.
  « Eh bien, dit le plus bavard, vous nous paraissez tout à fait en règle. Nous vous souhaitons bon voyage à tous les cinq. »
  Ce nombre de cinq étonna Langelot : le policier ne savait-il plus compter? Mais le sergent-chef respira avec soulagement, et ôta sa main de sa poche.
  « Un bien joli yotte que vous avez là, remarqua le deuxième policier. J'en voudrais un comme ça pour mon petit Noël. »
  On échangea des poignées de main, et les visiteurs avaient déjà la main sur la rambarde lorsque le troisième policier parla pour la première fois.
  « Nous n'avons pas visité la cale », remarqua-t-il.
  Le premier se tourna vers lui.
  « Croyez-vous que ce soit la peine d'ennuyer encore des sympathiques jeunes gens?
  - Les ordres sont les ordres! » répliqua l'autre, personnage maigre au long nez inquisiteur.
  Les deux camarades haussèrent les épaules et firent volte-face.
  « Nous allons jeter un petit coup d'œil dans la cale », expliqua le bavard à Sosthène.
  Sosthène sourit d'un air niais :
  « Mais certainement, monsieur le commissaire... »
  Il ouvrit obligeamment le premier panneau. Les policiers s'engagèrent sur la descente. D'un geste, Gross commanda à ses hommes de suivre les intrus qui, amadoués, oublièrent de protester.
  Quelques instants plus tard, les trois policiers se trouvèrent donc à fond de cale, occupés à visiter les réserves, vivres et bagages qui s'y trouvaient. Les quatre compagnons, eux, se massèrent au-dessus de l'écoutille, surveillant les allées et venues des policiers et lorgnant du coin de l'œil la grosse malle de cuir déposée dans un coin. La décision de Gross était prise : si Mlle Andronymos était découverte, il pousserait du pied le panneau de l'écoutille, et la verrouillerait par le haut de façon à enfermer les visiteurs dans la cale. Ensuite, on s'expliquerait.
  « Quelle est cette barrique? demanda le premier policier.
  - La barrique d'eau douce, répondit Sosthène.
  - Qu'y a-t-il derrière cette cloison? questionna le second.
  - La cale arrière où se trouve le moteur.
  - Que transportez-vous dans cette malle? interrogea le troisième.
  - Euh... Je ne sais pas.
  - Elle est percée de trous », remarqua le policier maigre.


Reproduction interdite

 

COUVERTURES


LANGELOT et l'inconnue, by LIEUTENANT X       LANGELOT et l'inconnue, by LIEUTENANT X

 

 


 

 

ANNEXE



LANGELOT et l'inconnue, by LIEUTENANT X
Edition :   Hachette Bibliothèque Verte ( 1968)
I.S.B.N-10 :   B004HWBGSC
www.amazon.fr

 

LIENS


Wikipédia
Vladimir Volkoff   LIEUTENANT X

Wikipédia
Langelot et l'inconnue

Bibliographie LIEUTENANT X
Lieuteunant X

 

Retour accueil

 

 

Haut de page

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans LIEUTENANT X
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog