Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 16:27

Les six compagnons et la disparue de Montélimar, by Paul Jacques BONZON



Présentation de l'Editeur


  L'AFFAIRE débute sur la nationale 7...
  Les sympathiques Compagnons de la Croix-Rousse passent le mois d'août à Montélimar où ils ont trouvé à s'occuper. Et voilà que Tidou et le tondu, embauchés dans une station-service, découvrent un jeune passager clandestin à bord d'un poids lourd qui s'arrête au relais.
  L'inconnu prend la fuite, mais Tidou et le Tondu, grâce à leur chien Kafi, le retrouvent un peu plus tard. Et ce garçon leur fait alors un étrange récit...
  Qu'est devenue une certaine fillette, disparue dix ans auparavant au cours d'un incendie? A-t-elle péri dans les flammes? Vit-elle en ville sous un faux nom? Pour élucider ce mystère, les six Compagnons devront se démener comme de beaux diables!

A mon jeune ami
Olivier SLAMICH.

Paul-Jacques BONZON








FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE







Titre :   Les Six Compagnons et la disparue de Montélimar
Auteur :   Paul - Jacques   BONZON
Edition :   HACHETTE

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20/3573/1

ILLUSTRATIONS DE ALBERT CHAZELLE
Couleurs pleine page hors-texte, annotées et,
noir & blanc in texte.

« Ah, mes pitchounets! » s'écria-t-elle.   p. 32
« Quand ton chien m'a découvert, j'étais complétement affolé. »   p. 64
« Oui, un terrible secret, Farigoulette. »   p. 128
Tidou reconnaît sans peine le quincailler.   p. 160


6004-5 - Dépôt légal n° 397, 2e trimestre 1975.

IMPRIMÉ EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris.
Usine de La Flèche, le 25-04-1975.
20-01-3573-06



© Librairie Hachette 1970.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VI

Reliure :   cartonnée pelliculée, à dos carré illustrée couleurs in recto
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 184   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   156 grammes   Format :   115 x 165 x 16 mm
I.S.B.N :   2 - 01 - 001730 - 7   Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'éditeur

EXTRAIT Les six compagnons et la disparue de Montélimar, by Paul Jacques BONZON   page 63


Les six compagnons et la disparue de Montélimar, by Paul Jacques BONZON




  - L'amie de ma tante m'a tout révélé. C'est ignoble! Mes parents avaient une situation modeste. Mon père travaillait comme ajusteur dans un atelier de mécanique, mais il avait un oncle, établi depuis quarante ans au Mexique et qui avait fait fortune là-bas. Cet oncle est mort presque en même temps que mon père. Ma sœur et moi restions les seuls héritiers. Pour Duthéry, nous devenions intéressants. Aussi, à la mort de ma mère, a-t-il multiplié les démarches pour devenir mon tuteur. Il a été autorisé à gérer la fortune. D'après l'amie de ma tante, il s'est surtout débrouillé pour mettre l'argent dans sa poche. C'est d'ailleurs à cette époque qu'il a acheté sa quincaillerie. Comprenez-moi, si un jour ma sœur était retrouvé vivante, un conseil de famille serait réuni. Duthéry devrait alors rendre des comptes... Qui sait, d'ailleurs, si la tutelle de ma sœur lui serait confiée? Dans ce cas, c'est la moitié de la fortune qui échapperait à son contrôle.
  « Quand j'appris tout cela, je n'ai eu plus qu'une idée : faire ce que ma tante n'avait jamais pu réaliser. J'ai décidé de venir en cachette à Montélimar. Duthéry me donnait peu d'argent de poche. Impossible de faire le voyage par le train. Mais je connaissais un chauffeur d'un dépôt voisin de carburant. Je savais que, plusieurs fois par mois, il descendait vers Marseille et qu'il se restaurait à Montélimar, toujours au même relais.
  - Alors, pourquoi te cacher du camionneur?
  - Si je lui avais demandé de me prendre dans sa cabine, il l'aurait fait volontiers... mais il aurait pu parler à mon oncle qui aurait su où j'allais. Alors je suis parti une nuit, certain d'être durement puni à mon retour mais bien décidé à ne jamais révéler où je m'étais rendu. Je m'imaginais que tout serait simple. Je ne pensais qu'à ma sœur. Il me semblait que je pourrais tout de suite la retrouver si elle était vivante. »
  Il soupira.
  « Hélas! je n'avais pas quitté Troyes depuis deux heures que la peur m'a saisi. J'ai pensé à Duthéry, à ses colères. »
  Et, se tournant vers Tidou :
  « Quand ton chien m'a découvert, j'étais complètement affolé. J'avais fini par m'endormir mais dans mes rêves je voyais tout le monde lancé à ma poursuite. J'aurais donné n'importe quoi pour rentrer sous terre. Bien sûr, j'ai eu tort de vous proposer de l'argent. Je ne savais plus ce que je faisais.


Reproduction interdite








COUVERTURES   année 1975



Les six compagnons et la disparue de Montélimar, by Paul Jacques BONZON     Les six compagnons et la disparue de Montélimar, by Paul Jacques BONZON






Commentaire en ligne



Les six compagnons et la disparue de Montélimar, by Paul Jacques BONZON
www.amazon.fr


ANNEXE



Les six compagnons et la disparue de Montélimar, by Paul Jacques BONZON
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1975)
I.S.B.N-10 :   B0000DSYN5




LIENS



Wikipédia
Paul-Jacques   BONZON

Discussion Forum Livres Enfants
Les Six Compagnons et la disparue de Montélimar

Photos Galerie
Paul-Jacques   BONZON

Livres illustrés par Albert Chazelle
Voir Album sur Flickr

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans Paul-Jacques BONZON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog