Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 17:28

Le petit Lord Fauntleroy, by Frances BURNETT



Présentation de l'Editeur


  Un des plus jolis ouvrages dont on puisse offrir la lecture aux jeunes enfants de 10 à 14 ans et qui ne déplaira pas aux moins jeunes.
  Un petit garçon, élevé en Amérique par sa maman veuve, se fait, par sa gentillesse, des amis dans des milieux très divers. Il mène une vie simple, guidé par sa maman qu'il adore et qui cherche à lui former un cœur droit et franc.
  Mais le jeune Cedric est appelé brusquement en Angleterre chez son grand-père paternel, un vieux lord orgueilleux et dur, mal disposé envers sa belle-fille qu'il méprise sans la connaître.
  Le récit est charmant et met en scène des personnages pittoresques décrits d'amusante façon.
A travers l'interprétation française perce l'humour anglais qui accroît l'attrait de cette lecture, qui peut-être offerte aussi bien aux filles qu'aux garçons. L'auteur a su donner à son œuvre un rôle moralisateur dont les lecteurs bénéficieront sans s'en douter, tant l'exaltation des bons sentiments est faite avec bonne humeur et discrétion.



G. F. 8 à 14

FICHE TECHNIQUE DU   LIVRE








TITRE :   Le petit Lord Fauntleroy
AUTEUR :   Frances   BURNETT
Edition :   ÉDITIONS G. P.,
80, RUE SAINT-LAZARE, PARIS

Traduction de R. et A.   PROPHÉTIE

est le seizième de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR
SOUVERAINE


Dépôt légal n° 207

il a été achevé d' imprimer
pour les ÉDITIONS G. P., à Paris
en Septembre 1953
sur les presses de G. Maillet et Cie

Photogravure Deberny et Peignat


ILLUSTRATIONS DE GUY.   SABRAN
couleurs et noir & blanc pleine page hors-texte annotées et,
noir & blanc in texte.

Cédric s'était perché, selon son habitude, sur le grand tabouret... (Page 12).
Le vieux monsieur se leva de son fauteuil et fixa Ceddie... (Page 15).
Quand son coupé s'était arrêté devant la petite maison... (Page 23).
La mère de Cedric se mit à genoux près de son petit garçon... (Page 42).
Chacun s'intéressa au petit bonhomme qui courait sur le pont... (Page 53).
Les grilles furent ouvertes par une femme avenante... (Page 65).
... Cédric s'assit sur le tapis de foyer, à côté de Dougal... (Page 82).
« Cela en fait deux dehors » criait presque une petite voix claire... (Page 97).
Thomas descendit du siège et ouvrit la portière. (Page 113).
... Dans leurs promenades par les chemins et les jolies routes... (Page 130).
Elle le garda près d'elle une grande partie de la soirée... (Page 151).
Ce n'est pas Lord Fauntleroy qui est couché et dort là... (Page 156).
« ... En v'là un que c'était un plaisir de monter à cheval derrière lui ». (Page 173).
Fauntleroy le fit pénétrer dans la somptueuse galerie. (Page199).
Le Comte avança la main et saisit celle de la jeune femme. (Page 195).
Au château, une foule de dames et de messieurs étaient venus... (Page 196).


COPYRIGHT 1949 BY ÉDITIONS G. P., PARIS


Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous jaquette illustrée couleurs in recto à double volets
Nombre de pages : 203       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   420 grammes   Format :   150 x 205 mm
I.S.B.N :   NON   Code Barre = EAN :   NON

Printed in France

Livre épuisé chez l'Editeur



EXTRAIT   Le petit Lord Fauntleroy, by Frances BURNETT


Le petit Lord Fauntleroy by, Frances BURNETT -image



  Comme Cedric ne pouvait répondre qu'à fort peu d'entre elles, il essaya de les résoudre à lui tout seul; et une fois bien lancé sur les Comtes, les Marquis, les domaines seigneuriaux, il expliqua bien des choses d'une façon qui aurait sans aucun doute étonné Mr. Havisham, s'il avait pu l'entendre.
  Mais il y avait une masse de choses qui étonnaient Mr. Havisham. Il avait passé toute sa vie en Angleterre, et n'avait aucune expérience des Américains ni des mœur américaines. Il avait été professionnellement en rapport avec la famille du Comte de Dorincourt pendant rès de quarante ans, et connaissait à fond ses immenses domaines, sa grande fortune et son importance; et d'une façon froide d'homme d'affaires, il s'intéressait à ce petit garçon qui, dans l'avenir, deviendrait le maître et le propriétaire de toute cette fortune, le futur Comte de Dorincourt. Il n'ignorait rien des désappointements du vieux Comte au sujet de ses fils aînés, ni de sa rage folle lors du mariage américain du Capitaine Cedric; il savait aussi la haine tenace qu'il nourrissait envers la douce jeune veuve, dont il ne parlait jamais qu'en termes amers et cruels. Il ne démordait pas de son opinion qu'elle n'était qu'une vulgaire Américaine qui avait dressé ses batteries pour amener son fils à l'épouser, parce qu'elle savait qu'il était fils d'un Comte. Le vieil homme d'affaires lui-même avait bien cru que tout cela était vrai. Il avait vu, au cours de son existence, quantité de gens égoïstes et mercenaires, et n'avait pas bonne opinion des Américains en général. Quand son coupé avait pénétré dans la rue peu reluisante, et s'était arrêté devant la petite maison assez pauvre d'apparence, il avait été réellement choqué. Cela lui semblait effrayant de penser que le futur propriétaire du château de Dorincourt, et de Wyndham Towers, et de Chorlworth et de toutes les autres majestueuses demeures était né, avait été élevé dans une maison insignifiante, dans une rue au coin de laquelle il y avait une espèce d'épicerie-fruiterie. Il se demandait avec inquiétude quelle sorte d'enfant pouvait être le jeune Lord, et quelle sorte de mère il avait. Il se sentait peu disposé à les aborder l'un et l'autre.


Reproduction interdite


COMMENTAIRE en ligne


Le petit Lord Fauntleroy, by Frances BURNETT
www.amazon.fr


ANNEXE



Le petit Lord Fauntleroy, by Frances BURNETT
Editeur :   Editions G. P. Paris (1953)
A.S.I.N :   B0000DO0ZR
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Frances BURNETT

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog