Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 13:36

De la terre à la lune, by Jules VERNE



Présentation de l'Editeur










FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE




Titre :   De la terre à la lune
Auteur :   Jules   VERNE
Edition :   HACHETTE

BIBLIOTHEQUE DE LA JEUNESSE

ILLUSTRATIONS DE J. ROUTIER

- Dépôt légal n° 8787 -

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommier
- 7633-1-1950 -

Copyright by Librairie Hachette, 1944
Tous droits de traduction, de repro-
duction réservés pour tous pays.


Reliure :   Broché sur cartonnage souple

IMPRIMÉ EN FRANCE
Nombre de pages : 191       TABLE   DES   MATIÈRES : NON

Poids :   135 grammes           Format :   120 x 170 x 12 mm
I.S.B.N :   NON                      Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur

EXTRAIT   De la terre à la lune, by Jules VERNE   page : 97


De la terre à la lune, by Jules VERNE



  A huit heures du matin, le premier coup de pioche fut donné dans le sol floridien, et depuis ce moment ce vaillant outil ne resta plus oisif un seul instant dans la main des mineurs. Les ouvriers se relayaient par quart de journée.
  D'ailleurs, quelque colossale que fût l'opération, elle ne dépassait point la limite des forces humaines. Loin de là. Que de travaux d'une difficulté plus réelle et dans lesquels les éléments durent être directement combattus, qui furent menés à bonne fin! Et, pour ne parler que d'ouvrages semblables, il suffira de citer ce Puits du Père Joseph, construit auprès du Caire par le sultan Saladin, à une époque où les machines n'étaient pas encore venues centupler la force de l'homme, et qui descend au niveau même du Nil, à une profondeur de trois cents pieds. Et cet autres puits creusé à Coblentz par le margrave Jean de Bade jusqu'à six cents pieds dans le sol! Eh bien! de quoi s'agissait-il, en somme? De tripler cette profondeur et sur une largeur décuple, ce qui rendrait le forage plus facile! Aussi il n'était pas un contremaître, pas un ouvrier qui doutât du succès de l'opération.
  Une décision importante, prise par l'ingénieur Murchison, d'accord avec le président Barbicane, vint encore permettre d'accélérer la marche des travaux. Un article du traité portait que la Columbiad serait frettée avec des cercles de fer forgé placés à chaud. Luxe de précautions inutiles, car l'engin pouvait évidemment se passer de ces anneaux compresseurs. On renonça donc à cette clause.
  De là une grande économie de temps, car on put alors employer ce nouveau système de creusement adopté maintenant dans la construction des puits, par lequel la maçonnerie se fait en même temps que le forage. Grâce à ce procédé très simple, il n'est plus nécessaire d'étayer les terres au moyen d'étrésillons; la muraille les contient avec une inébranlable puissance et descend d'elle-même par son propre poids.
  Cette manœuvre ne devait commencer qu'au moment où la pioche aurait atteint la partie solide du sol.
  Le 4 novembre, cinquante ouvriers creusèrent au centre même de l'enceinte palissadée, c'est-à-dire à la partie supérieure de Stone's-Hill, un trou circulaire large de soixante pieds.
  La pioche rencontra d'abord une sorte de terreau noir, épais de six pouces, dont elle eut facilement raison. A ce terreau succédèrent deux pieds d'un sable fin qui fut soigneusement retiré, car il devait servir à la confection du moule intérieur.


Reproduction interdite





COMMENTAIRE en ligne


De la terre à la lune, by Jules VERNE
www.amazon.fr




ANNEXE


De la terre à la lune, by Jules VERNE
Editeur :   Hachette Bibliothèque de la Jeunesse
A.S.I.N :  




LIENS


Wikipédia
De la terre à la lune, by Jules VERNE

Wikipédia
Jules VERNE

RETOUR ACCUEIL

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog