Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 08:56
 

Bienvenue Chez Consus-France


 

 

Vive Le Printemps -70-150



 

................    Le   PRINTEMPS   arrive !!! ................

 

  Le printemps commence vers le 21 mars, époque où le jour croissant est devenu égal à la nuit. C'est alors que la nature présente le plus agréable aspect. Les arbres développent leurs feuilles, sous lesquelles les petits oiseaux construisent leurs nids; les prairies verdoyantes s'émaillent de fleurs, dont le parfum embaume l'air; Printemps les abeilles butinent sur les plantes odorantes; la fauvette chante dans le buisson d'aubépine et le pinson sur la branche d'un frêne; les hirondelles, qui dès l'automne avaient fui en de lointains pays, reviennent dans le nôtre et voltigent autour du clocher; les bestiaux, ramenés aux pâturages, broutent avec plaisir l'herbe fraîche et savoureuse.
  Le convalescent sort pour jouir des beautés de la nature; l'ouvrier des villes est heureux d'aller, le dimanche, se promener dans la campagne. Tout renaît ou prend de nouvelles forces.
  Les enfants goûtent les charmes de cette riante saison. Avec quelle bruyante gaieté ils jouent sur la pelouse reverdie! avec quel entrain ils lancent la balle ou font tourner le cerceau!
  Le printemps est l'image de la jeunesse, appelée, en effet, « le printemps de la vie. » Heureux ceux qui goûtent alors les pures joies de l'innocence et évident tout ce qui peut la ternir! Ils sont sur le chemin du vrai bonheur, car l'homme ne peut être heureux qu'en pratiquant la vertu.
  La religion chrétienne célèbre au printemps la grande fête de Pâques; et c'est là une harmonie digne de remarque. Aux jours où, après l'hiver, la nature prend une nouvelle vie, l'Eglise nous montre Jésus-Christ ressuscitant glorieux, et nous donnant ainsi l'assurance de notre résurrection future.


 

O doux printemps, saison des fleurs,
Joyeux réveil de la nature,
Tes frais parfums et ta verdure
Épanouissent tous les cœurs.

A ta voix, l'errante hirondelle,
Hôte paisible du foyer,
Revient bien vite, à tire-d'aile,
Sous le vieux toit hospitalier.

Le rossignol, dans le feuillage,
Redit ses chants harmonieux,
Et l'alouette au gai ramage
Déjà babille sous les cieux.

Le beau printemps, c'est l'espérance :
Ce qu'il nous promet pour l'été,
C'est la main de la Providence
Qui nous le donne en sa bonté.






source = ENSEIGNEMENT PRIMAIRE
LECTURES COURANTES
COURS MOYEN
ÉDITEURS : ALFRED MAME ET FILS     POUSSIELGUE FRÈRES



 

REPRODUCTION INTERDITE



 

météo gratuitemétéo gratuite



 




.......... MATINÉE DE PRINTEMPS ..........



  La journée était charmante, plus qu'aucune qu'il y eût encore en cette année-là. Cette matinée avait on ne sait quoi de nuptial. C'était un de ces jours printaniers où mai se dépense tout entier; la création semble n'avoir d'autre but que de se donner une fête et de faire son bonheur. Sous toutes les rumeurs de la forêt comme du village, de la vague comme de l'atmosphère, il y avait un roucoulement. Les premiers papillons se posaient sur les premières roses. Tout était neuf dans la nature, les herbes, les mousses, les feuilles, les parfums, les rayons. Il semblait que le soleil n'eût jamais servi. Les cailloux étaient lavés de frais. La profonde chanson des arbres était chantée par des oiseaux nés d'hier. Il est probable que leur coquille d'œuf cassée par leur petit bec était encore dans le nid. Des essais d'ailes bruissaient dans le termblement des branches. Ils chantaient leur premier chant, ils volaient leur premier vol. C'était un doux parlage de tous à la fois, huppes, mésanges, piquebois, chardonnerets, bouvreuils, moines et misses. Les lilas, les muguets, les daphnés, les glycines faisaient dans les fourrés un bariolage exquis. Une très-jolie lentille d'eau qu'il y a à Guernesey couvrait les mares d'une nappe d'émeraude. Les bergeronnettes et les éploque-pommiers, qui font de si gracieux petits nids, s'y baignaient. Par toutes les claires-voies de la végétation, on apercevait le bleu du ciel.

VICTOR HUGO




.......... La Fleur de France ..........

La fleur de FRANCE



  LA FLEUR de lys apparaît dès la plus haute antiquité comme élément décoratif; certains auteurs anciens soulignent son apparition sur la bannière des rois de France dès Clovis, mais rapportent ses origines de façons fort différentes : « Que par un miracle singulier ces fleurs parurent dépeintes sur un étendard de soie blanche qui fut apporté du Ciel par un Ange et mis entre les mains d'un saint ermite pour le présenter à Clovis » tandis que d'autres auteurs prétendent que : « Clovis, premier roi chrétien ayant obtenu une signalée victoire, les soldats francs de son armée cueillirent les fleurs de lys jaunes dans un marais qui se trouva proche du champ où la bataille s'était donnée et en couronnèrent leur tête en signe de victoire. »
  Quoi qu'il en soit, ce n'est que sous Philippe-Auguste qu'elle prend définitivement place sur le sceau royal. Dès lors, elle devient l'emblème de la Maison de France et est semée en nombre sur son écu.
  Charles VI en réduit le nombre à trois, deux en chef, une en pointe, en l'honneur de la Sainte-Trinité.
  Les armoiries de provinces, villes, corporations et familles de notre pays comportent souvent un ou plusieurs lys d'or, rarement d'argent.
  Sur les vieilles cartes de navigation, le Nord de la rose des vents est indiqué par un lys. Baden-Powell adopta, dès le début du Scoutisme, le lys comme emblème international de ce grand Mouvement.
  Chaque pays interpréta alors cet emblème selon son tempérament propre et aujourd'hui, de par tout le monde, chargé ou non d'autres pièces, arcs, croix, feuilles, les scouts arborent fièrement sur leur poitrine le lys.
  Son caractère extrêmement décoratif, les mille interprétations que l'on en peut faire, font que sculpteurs, enlumineurs, graveurs, architectes ou maçons des différentes périodes de notre histoire artistique l'ont employé d'innombrables fois dans leurs belles créations.

source
Beau manoir
LES EDITIONS « SCOUTS DE FRANCE » LYON

Reproduction interdite

Wikipédia   Les scouts de France



 

Haut de page

 

Voir les commentaires

Partager cet article

Published by CONTAL - dans Accueil
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog