Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 09:47
LES COMPAGNONS DU COQUELICOT by, Henri TROYAT


Présentation de l' Editeur



Par une tiède matinée du mois de mars 1814, le jeune lieutenant russe Nicolas Ozéroff pénètre dans Paris avec les troupes alliées qui vont occuper la capitale. Etrange vainqueur, en vérité, qui a été éduqué en Russie par un précepteur français, parle le français aussi ben que le russe, admire la France et rêve de tomber amoureux d'une Française. D'abord séduit par une femme mariée au tempérament de feu, il ne tarde pas à se détacher d'elle pour s'éprendre de la fille de son hôte, une jeune veuve, belle, secrète, volontaire et hautaine, Sophie de Champlitte. Est-ce parce que Sophie ne cache pas son hostilité à l'égard de l'envahisseur que Nicolas, piqué dans son amour-propre, s'acharne à la convaincre et à la désarmer? Tout, semble-t-il, devrait séparer l'officier dévoué au tsar Alexandre de la fière aristocrate française qui a subi l'epreinte de la Révolution au point de ne plus s'entourer que d'amis aux tendances républicaines. Mais le sentiment que les deux jeunes gens éprouvent l'un pour l'autre triomphe imperceptiblement de leur divergence politique. L'annonce du prochain retrait des troupes alliées frappe Nicolas au moment où il allait avouer son amour. Il retourne en Russie sans avoir obtenu que Sophie lui accorde un baiser, un mot d'espoir, une simple promesse. Sont-ils condamnés à ne plus se revoir?
Les événements politiques les plus sombres ont parfois d'heureuses répercussions dans la vie privée des individus. En 1815, Napoléon quitte l'île d'Elbe, débarque au Golfe Juan et s'avance en triomphateur. Aussitôt, la coalition se reforme, les armées russes, autrichiennes, prussiennes, anglaises se remetent en marche. Après Waterloo, Nicolas se retrouve soudain à Paris et court à la recherche de Sophie. Qu'est-elle devenue durant cette longue séparation? Pense-t-elle encore à lui? Accepterait-elle de l'épouser, de le suivre dans sa patrie? Son angoisse, son impatience sont les nôtres. Nous l'accompagnons partout, le coeur battant de sympathie, comme s'il était notre ami le plus cher.



" La lumière des justes donne la joie"
Proverbe de Salomon


FICHE TECHNIQUE DU LIVRE


Agrandir

Titre :   La lumière des justes
Tome 01 : Les compagnons du coquelicot
Auteur :   Henri   TROYAT
de l'Académie Française
Edition :
  FLAMMARION, ÉDITEUR     roman

Dépôt légal : 2 trimestre 1959.

Livre épuisé chez l' Editeur
Valeur selon état : Octobre 2006 de 06€00 à 08€50

IMPRIMERIE DE LAGNY
EMMANUEL GREVIN ET FILS

- - - - - 4 - 1959 - - - - -

© FLAMMARION, 1959.

Reliure :   Brochée carton souple
Nombre de pages : 314       TABLE DES MATIÈRES : NON
Feuilles coupées main

Poids :   360 grammes         Format :   14 x 20 cm
ISBN :   NON                        Code Barre = EAN :   NON


Annexe



amazon   Editeur :  Flammarion (1959)
A.S.I.N :  B0014OEFA2

WIKIPÉDIA   Henri Troyat
WIKIPÉDIA   La Lumière des justes (feuilleton télévisé)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE NET
  • CONSUS - FRANCE  NET
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog