Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 09:28

 

 

Le mystère de l'hélicoptère by, Enid BLYTON



Présentation de l'Editeur



Néant







FICHE TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   Le mystère de l'hélicoptère
Auteur :   Enid   BLYTON
Edition :   HACHETTE

Idéal - Bibliothèque

ILLUSTRATIONS DE JEANNE HIVES
Couleurs pleines pages hors texte, et
noir & blanc in texte.

Le chevreau pressa son museau contre le menton du jeune garçon.   p 9
Le perroquet se précipita vers les animaux grondants.   p 37
Ah! si les garçons avaient eu le pied aussi sûr que Blanchet!   p 45
Il se demandait comment se défendre.   p 53
Tous surgirent aussitôt des buissons et s'empressèrent autour du garçon.   56 & 57
Jacques, Denise et Lucette burent avec délices.   p 85
« Chut! J'ai entendu parler! Quelqu'un descend. »   p 93
« Moi, vous avoir bien dit partir! Mauvais hommes ici. »   p 101
Le roi de la montagne fit son apparition.   p 109
Le pilote de l'hélicoptère était un jeune homme au visage maigre.   p 133
« Saisissez-le! » s'écria Feyer, furieux.   p 141
La petite Lucette s'avança vers eux et posa sa main sur le bras du roi.   p 149
L"hélicoptère se mit à pencher dès qu'il fut en l'air.   p 157
La vallée qu'ils avaient sous les yeux était un enchantement.   p 184 & 185


Dépôt légal n° 740.   2e trimestre 1963.

Imprimé en France par Brodard - Taupin, Imprimeur-Relieur, Coulommiers-Paris
59304.I.6790.

© Librairie Hachette, 1963.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée
Nombre de pages : 189       TABLE   des MATIÈRES : OUI

Poids :   355 grammes     Format :   145 x 205 mm
I.S.B.N :   NON               Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur
Valeur sur le selon état Novembre 2011 : de 4 Euros à 5 Euros 50

EXTRAIT   Le mystère de l'hélicoptère, by Enid BLYTON   page 44


Le mystère de l'hélicoptère, by Enid BLYTON -image-50-150




  Le soleil avait disparu derrière les nuages et il fit soudain très froid. Les enfants n'attendirent pas plus pour se mettre en quête d'un refuge. Les garçons marchaient en tête, escortés par Blanchet qui gambadait à son habitude.
  «Écoute, Jacques, dit Henri à voix basse pour n'être pas entendu des filles. Il faudrait trouver une grotte où nous pourrions allumer un feu pendant la nuit. L'idée de ces bêtes qui rôdent autour de nous - que ce soient des loups ou autre chose - ne me plaît pas beaucoup.
  - Tu as raison, répondit Jacques. Dans une grotte, nous serions plus à l'abri que n'importe où ailleurs.»
  Tous deux se mirent à fureter dans les anfractuosités rocheuses, à flanc de montagne, mais aucune n'était suffisante pour leur donner asile. De plus, la paroi elle-même était si abrupte qu'on ne pouvait y grimper sans risque. Ah! si les garçons avaient eu le pied aussi sûr que Blanchet!
  « Regarde-le, Jacques! Il est perché sur ce rocher, au-dessus de nous, et il semble tout à fait à l'aise... Hé! Blanchet! Redescends par ici, veux-tu!»
  Mais au lieu d'obéir à Henri, le chevreau se contenta de remuer sa petite queue, fit demi-tour... et disparut brusquement.
  « Où est-il passé? murmura Jacques, stupéfait. Ah! le voici qui revient. Henri, il doit y avoir une grotte là-haut, c'est certain, sans quoi Blanchet ne pourrait pas disparaître et reparaître comme ça!»
  Les deux amis se hissèrent non sans mal jusqu'à l'endroit où les attendait le chevreau et là, ainsi que Jacques l'avait deviné, ils trouvèrent une grotte longue et basse, dont l'ouverture se dissimulait derrière un gros rocher. Des fougères et de la bruyère encadraient l'entrée. Entre le rocher protecteur et cette entrée s'étendait une sorte de plate-forme assez spacieuse.
  « Épatant! s'écria Jacques, ravi. Cet endroit fera parfaitement notre affaire! »
  Suivi d'Henri, il pénétra à quatre pattes dans la grotte. A l'intérieur, le plafond était assez haut pour qu'on pût y circuler courbé. Cela valait tout de même mieux que de se traîner sur les mains et les genoux
  « Nous pourrons allumer notre feu sur la plate-forme devant l'entrée, fit remarquer Henri. Nous devons une fière chandelle à Blanchet, mon vieux Jacques. Sans lui, nous n'aurions jamais trouvé cet abri! »


Reproduction interdite





ANNEXE



Le mystère de l'hélicoptère, by Enid BLYTON
Editeur :   Hachette (1 janvier 1963)
A.S.I.N :   B003X7F2W8
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Enid Blyton

Série Mystère
Enid Blyton

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog