Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 12:16

Sophie ou la fin des combats by, Henri TROYAT

 

Présentation de l'Editeur


 

  Arrêté pour sa participation à la révolte du 14 décembre 1825, envoyé au bagne, en Sibérie, libéré après de longues années de travaux forcés, Nicols Ozareff a trouvé la mort dans un absurde accident de pêche, sur le lac Baïkal. Sa femme, Sophie, qui l'avait suivi en exil, tente en vain, maintenant qu'elle est seule, d'obtenir du tsar la permission de rentrer en Russie. Les autorités considèrent que les épouses des condamnés politiques ont assumé le crime de leurs maris en les rejoignant sur les lieux de leur relégation. Placée en résidence surveillée à Tobolsk, Sophie surmonte peu à peu sa tristesse, grâce à l'amitié que lui témoignent les anciens compagnons de captivité de son mari. Le plus remarquable d'entre eux, le Dr Wolff, éprouve même à son égard un sentiment proche de la tendrese. Pourra-t-elle refaire sa vie avec lui, sans trahir le souvenir exaltant qu'elle garde de son amour pour Nicolas? Elle espère et elle redoute à la fois la tentation de bonheur qui lui est si tardivement offert. Au moment où elle va se décider, elle apprend que le tsar, après mûres réflexions, l'autorise enfin à retourner vivre dans sa la propriété familiale de Kachtanovka. Une faveur impériale ne se refuse pas! Désespérée par cette mesure de clémence, qui, jadis, l'eût comblée de joie, Sophie doit se séparer de tous ceux qu'elle aime et prendre la route, pour retrouver en Russie son neveu, Serge, qu'elle a quitté lorsqu'il avait quelques mois à peine et qui a aujourd'hui vint-cinq ans.

  Comment ce garçon qu'elle ne connaît pas et qui, sans doute, a été élevé dans la haine des idées révolutionnaires, accueillera-t-il la femme vieillissante, fidèle aux aspirations libérales de sa jeunesse? La confrontation se révèle plus terrible encore que Sophie ne le prévoyait. Une lutte à mort s'engage entre ces deux êtres aux caractères extrêmes. De Sibérie en Russie, de Russie en France, le lecteur suivra sans désemparer les derniers combats de Sophie, personnage extraordinaire de droiture, de chaleur humaine et de volonté.

 

FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir

Titre :   La lumière des justes
Tome 05 : Sophie ou la fin des combats
Auteur :   Henri   TROYAT
de l'Académie Française
Edition :   FLAMMARION, ÉDITEUR       roman
26, rue Racine, Paris

Dépôt légal : 1er trimestre 1963.
Flammarion et Cie, éditeurs (N° 4641). - N° d'imp. 7191.



EMM. GREVIN ET FILS - IMPRIMERIE DE LAGNY - 1-1963.
- - - - - 1 - 1962 - - - - -

Droits de traduction, de reproduction et d'adaptation
réservés pour tous les pays.
© FLAMMARION, 1963.
Printed in France.

Reliure :   Brochée carton souple
Nombre de pages : 300       TABLE DES MATIÈRES : NON
Feuilles coupées main

Poids :   320 grammes       Format :   14 x 20 cm
I.S.B.N :   NON                  Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l' Editeur
Valeur sur le WEB selon état : Mai 2011 de 07€00 à 09€00


COUVERTURES


 

Sophie ou la fin des combats by, Henri TROYAT     Sophie ou la fin des combats by, Henri TROYAT




ANNEXE



Editeur :   Flammarion
A.S.I.N :   B0000DNCZD
www.amazon.fr


LIENS UTILES



WIKIPÉDIA
Henri TROYAT

WIKIPÉDIA
La Lumière des justes (feuilleton télévisé)

Bibographie
Henri TROYAT

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE NET
  • CONSUS - FRANCE  NET
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog