Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 08:58

Olivier TWIST by, Charles DICKENS

 

Présentation de l'Editeur



Néant







FICHE     TECHNIQUE   DU   LIVRE




Agrandir



Titre :   Olivier TWIST
Auteur :   d'après Charles   DICKENS
Edition :   ÉDITIONS   LITO - PARIS     numéro : 41606


Texte adapté par Anne PROUTIERE
Illustrations de Tanit le VAVASSEUR
Couleurs pleines pages hors-texte

Olivier a sur le visage une expression de mélancolie. (p.21)
Les yeux de Fagin brillerent lorsqu'il souleva le couvercle. (p. 31)
... la foule qui poursuivait Olivier gagnait du terrain... (p. 37)
Charles Bates se jeta sur le sol où il se roula... (p. 62)
Lâchez-moi! s'écria Olivier en se débattant. (p. 69)
Mr Bumble jeta un ragard furtif sur l'étranger. (p. 94)
Leurs effusions furent longues et tendres. (p. 107)


COLLECTION « CLUB 10/15 »   6

Dépot légal 4e trim. 1975.

Imp. Istitudo Grafico Bertello
Borgo San Dalmazzo (Italie)
« Loi n° 49-956 - 16/7/1949 sur les
public. destinées à la jeunesse ».

© EDITIONS LITO

Reliure : Cartonnée;   illustrée recto & verso
Nombre de pages : 123     SOMMAIRE : OUI


Poids :   415 grammes                     Format :   16 x 23 cm
I.S.B.N :   2 - 244 - 00287 - X        Code Barre = EAN:   NON

Livre épuisé chez l'Editeur

EXTRAIT   Olivier TWIST, by Charles DICKENS   page 37


Olivier TWIST, by Charles DICKENS -image-40-150




  «Au voleur! Au voleur! », ce cri a quelque chose de magique. En effet, le livreur quitta son camion, le boulanger son pétrin, le boucher abandonna son couteau, le laitier son seau et l'écolier ses billes... Et les voilà tous, courant pêle-mêle; ils vociféraient, hurlaient et renversaient les passants au coin des rues, excitant les chiens et effarouchant les volailles, tandis que les rues résonnaient de tout ce tumulte. « Au voleur! Au voleur! ». Cent voix reprirent ce cri, et la foule grossissait à chaque tournant.
  Le malheureux Olivier, hors d'haleine, pantelant de fatigue, la terreur marquant ses traits, l'angoisse ses yeux, perdait des forces à chaque instant; la foule qui le poursuivait gagnait du terrain et allait presque le rattrapper lorsqu'il trébucha sur une pierre et tomba. Il resta sans mouvement, étendu à terre, cependant que, autour de lui, se formait un attroupement où les curieux se mêlaient aux poursuivants.
  L'enfant était couvert de boue et de poussière; ses lèvres saignaient. Il essaya de se relever, mais, lorsqu'il vit tant de monde autour de lui et tant de haine dans les regards qui le fixaient, il pâlit et s'évanouit.
  Le vieux monsieur s'approcha d'Olivier, bientôt suivi du libraire. Ce brave homme, tout haletant qu'il fût, ne tarda pas à disculper Olivier.
  - Monsieur Brownlow, dit-il au vieux monsieur, cet enfant n'est pas le voleur. J'ai tout vu de ma boutique : ils étaient trois et flânaient de l'autre côté de la rue pendant que vous lisiez. Le vol a été commis par un autre garçon. Je l'ai vu faire et j'ai vu aussi que celui-ci en était complètement ébahi et restait stupéfait.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Olivier TWIST by, Charles DICKENS     Olivier TWIST by, Charles DICKENS




ANNEXE



Olivier TWIST by, Charles DICKENS
Editeur :   Hachette
www.amazon.fr

 

LIENS



Wikipédia
Charles Dickens

Wikipédia
Olivier TWIST (roman)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog