Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 10:34
Le Jeu de l'amour by, KONSALIK


Présentation de l'Editeur



Un jeune ménage, Frank et Helga Petar, baigne dans le bonheur parfait.
Un play-boy sympathique, ami du couple, lance Frank dans un jeu périlleux : établir une correspondance secrète avec une jeune femme inconnue qui a tout pour faire une parfaite vipère.
Mais le destin est surnois, et Helga finit par avoir vent de cette correspondance. La jalousie devient une torture, et le ménage risque de sombrer rapidement dans un précipice sans fond.
Tous ces personnages attachants ont tous les atouts en main pour être heureux; ils ignorent seulement qu'"on ne joue pas avec l'amour". La vie se charge de le leur apprendre.


FICHE TECHNIQUE DU LIVRE


Agrandir

Titre :   Le jeu de l'amour
Auteur :   Heinz G   KONSALIK
Edition :   Presses Pocket     numéro : 2304

Titre original :
SPIEL DER HERZEN

Dépôt légal : décembre 1984.

- N° d'édi. 2156. - N° d'imp. 2541. -

Imprimé en France

Achevé d'imprimer en décembre 1984
sur les presses de l'Imprimerie Bussière
à Saint-Amand (Cher)



© H. G. Konsalik et AVA, München Breitbrunn.
© Presses Pocket, 1984,   pour la traduction française.

Reliure :   Brochée;   illustrée couleurs en recto par Neil Wilson
Nombre de pages : 279       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   145 grammes                Format :   110 x 175 mm
I.S.B.N :   2 - 266 - 01481 - 1   Code Barre = EAN :   9  782266  014816


Annexe



AMAZON   I.S.B.N :  2 - 266 - 01481 - 1   Code Barre = EAN :  9 782266 014816


LE RETOUR TRAGIQUE


  Dans La Maison des Visages perdus, le professeur Rusch et la doctoresse Lisa Mainetti, à force de courage et de patience, réalisent des miracles et permettent à des êtres humains mutilés de redevenir des hommes.
  L'un d'eux, Erich Schwabe, a obtenu l'autorisation de retrouver sa femme Ursula.
  Ce premier contact avec la vie normale bouleverse le blessé, mais le professeur Rusch et Lisa Mainetti parviennent à lui faire reprendre conscience de sa dignité d'homme. Libéré, il quitte le château pour tenter de reprendre son existence ancienne. Mais pour tous ceux qu'une affreuse blessure a retranchés du monde, « reprendre son existence » est une atroce épreuve. Le doute, la jalousie, l'angoisse s'infiltrent dans le coeur et empoisonnent les rapports les plus tendre et les plus naturels.
  Dans ce livre bouleversant, Konsalik étudie le cas de plusieurs grands blessés qui essayent de revivre, et cela donne un récit poignant qui est en même temps un message contre la guerre, pour la paix du monde.


MANOEUVRES D'AUTOMNE

  Roturier, sans fortune, l'aspirant Schutze parvient à épouse la fille d'un hobereau prussien. Exploit à peine concevable dans l'Allemagne impériale d'avant 1914.
  Bonheur aussi doux qu'éphémère : bientôt, c'est la grande Guerre, l'horreur des tranchées, la débâcle. Schutze, soldat dans l'âme, est obligé de quitter l'armée; afin de nourrir sa famille, il fait du port-à-port pour placer des paquets de margarine. Grâce au réarmement hitlérien, et bien qu'il déteste les nouveaux maîtres, il pourra réendosser l'uniforme. Et tout recommence - la guerre, les massacres stupides, l'effondrement. Mais cette fois, Schutze saura réagir : jusqu'alors trop naïf, trop intègre, il va maintenant hurler avec les loups. Il se lance dans le marché noir des surplus de l'armée, fait fortune et termine sa carrière comme industriel, fournisseur des grands magasins et, bien entendu, de l'Intendance militaire.


LE MÉDECIN DE LA VALLÉE

  Neuf cents Indiens vivent à Santa Magdalena, village perdu au fond du Mexique. Ils n'ont d'espoir qu'en leur médecin et leur curé. Deux « fous » qui ont choisi d'aider les plus déshérités des hommes.
  La guerre éclate entre les deux « saints » et le Seigneur du lieu, Mr. Paddy, producteur de chanvre indien et de peyotl. Détruire ces champs maudits et supprimer les tentations de la drogue, voilà la tâche surhumaine que se sont donnée les deux « Padre ». Mais depuis huit mois, il n'est pas tombé une seule goutte d'eau, la sécheresse et la soif risquent de corrompre encore plus sûrement les Indiens que les quelques « mescal buttons » que leur distribue Paddy.
  La lutte est vive, les combattants acharnés, les chefs ardents. Et au moment du dénouement, les vannes du ciel s'ouvrent, transformant le village en un cloaque...


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog