Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 10:12

La mare au diable by, George SAND



Présentation de l'Editeur


Germain, un jeune laboureur, a eu le grand malheur de perdre sa femme. Il a beaucoup de peine à élever ses enfants et songe à se remarier.
Une veuve riche qui habite à quelques lieues de chez lui remplacera-t-elle la maman disparue?
Mais il y a Marie, une jeune servante de seize ans, qui est douce, aimante et bonne ménagère.
Ses qualités frappent Germain d'autant plus que la veuve riche ne dissimule ni sa coquetterie, ni sa vanité. Et la roue du destin tournera...
Le récit est conduit avec une grande simplicité et la vie campagnarde est décrite avec beaucoup de vérité et de charme.




CITATION


 

A la sueur de ton visage
Tu gagneras ta pauvre vie,
Après long travail et usage,
Voici la mort qui te convie.




FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir

Titre :   La mare au diable
Auteur :   George   SAND
Edition :   Editions HEMMA    roman paru en 1846

NOTRE « LIVRE CLUB » POUR LA JEUNESSE



Illustrations de OKley
Couleurs pleines pages glacées hors-texte et,
noir & blanc pleine page in texte et,
noir & blanc in texte.

Principaux thèmes :
ancien bougeoir, laboureur au champ, pipe pot à tabac, personnages, brouette rateau balai habitation, verres table bouteille, moutons bergère bâton, cheval cavalier cavalière, cheminée à l'âtre, berger moutons chien champ, grands chênes, prière du soir auprès du feu, grenouille, corbeiles à fruits, église de village, bêche à manche cassé, vaches.

Dépôt légal : février   1983/0058/20
N° d'impression 769.484
Imprimé en Tchécoslovaquie
Edition Avril 84

© Editions Hemma - Belgique

Reliure : cartonnée à dos carré;   illustrée couleurs en recto
Nombre de pages : 126       TABLE DES MATIÈRES : NON


Poids :   405 grammes                 Format :   165 x 225 mm
I.S.B.N :   2 - 8006 - 0201 - 5     Code Barre = EAN :   5  410741  010551


EXTRAIT   La mare au diable, by George SAND   page 29


La mare au diable, by George SAND -image-45-150




  -Elle s'appelle Catherine, comme ta défunte.
  - Catherine? Oui, ça me fera plaisir d'avoir à dire ce nom-là : Catherine! Et pourtant, si je ne peux pas l'aimer autant que l'autre, ça me fera encore plus de peine, ça me la rappellera plus souvent.
  - Je te dis que tu l'aimeras : c'est un bon sujet, une femme de grand cœur; je ne l'ai pas vue depuis longtemps, elle n'était pas laide fille alors; mais ele n'est plus jeune, elle a trente-deux ans. Elle est d'une bonne famille, tous braves gens, et elle a bien pour huit ou dix mille francs de terres, qu'elle vendrait volontiers pour en acheter d'autres dans l'endroit où elle s'établirait; car elle songe aussi à se remarier, et je sais que, si ton caractère lui convenait, elle ne trouverait pas ta position mauvaise.
  - Vous avez donc déjà arrangé tout cela?
  - Oui, sauf votre avis à tous les deux; c'est ce qu'il faudrait vous demander l'un à l'autre, en faisant connaissance. Le père de cette femme-là est n peu mon parent, et il a été beaucoup mon ami. Tu le connais bien, le père Léonard?
  - Oui, je l'ai vu vous parler dans les foires, et à la dernière, vous avez déjeuné ensemble; c'est donc de cela qu'il vous entretenait si longuement?
  - Sans doute; il te regardait vendre tes bêtes et il trouvait que tu t'y prenais bien, que tu étais un garçon de bonne mine, que tu paraissais actif et entendu; et quand je lui eus dit tout ce que tu es et comme tu te conduis bien avec nous, depuis huit ans que nous vivons et travaillons ensemble, sans avoir jamais eu un mot de chagrin ou de colère, il s'est mis dans la tête de te faire épouser sa fille; ce qui me convient aussi, je te le confesse, d'après la bonne renommée qu'elle a, d'après l'honnêteté de sa famille et les bonnes affaires où je sais qu'ils sont.
  - Je vois, père Maurice, que vous tenez un peu aux bonnes affaires.
  - Sans doute, j'y tiens. Est-ce que tu n'y tiens pas aussi?


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

La mare au diable by, George SAND       La mare au diable by, George SAND




ANNEXE



La mare au diable, by George SAND
Editeur :   Éditions Hemma (1976)
A.S.I.N :  B0014MBX2C
www.amazon.fr  


George SAND


 

  de son vrai nom Aurore Dupin, baronne Dudevant, est née à Paris le 1er juillet 1804 et morte à Nohant (Indre) le 8 juin 1876.
Elle fut un grand écrivain qui publia non seulement de nombreux romans mais également des études sur les questions qui remuèrent le XIXè siècle. Malgré sa vie très agitée, elle écrivit une œuvre immense que l'on a pu qualifier « d'une exceptionnelle fécondité. ». La nature, la vie rustique, la condition paysanne lui ont inspiré ses plus belles pages, toutes empreintes d'imagination, de goût sûr et d'émouvante vérité.
Citons : « Lettres d'un voyageur » (1834), « La Mare au Diable » (1846), « La Petite Fadette » (1848), « François le Champi » (1849). Ajoutons que des dizaines de journaux se disputèrent sa collaboration.




LIENS



Wikipédia
La Mare au diable

Ananas fait sa salade.
Avis

 

RETOUR ACCUEIL

Partager cet article

Repost0

commentaires

A


George Sand écrit très bien, et la mère au diable en est le parfait exemple.


Je viens d'ailleurs tout juste de publier mon avis sur mon blog.


Joli blog et bonne continuation !



Répondre

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog