Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 13:51

 

..........     STRASBOURG..........

 

 

 

6 - STRASBOURG Vue générale

6   -   STRASBOURG.     Vue générale


Reproduction interdite - Made in France

 

Reproduction interdite

Wikipédia  Strasbourg

 

Haut de page

 



STRASBOURG-KLEBER-cs

    STRASBOURG.   -   Place Kléber


Maison d'édition d'art alsacien, Strasbourg, rue Gustave-Doré

 

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg

 


Haut de page

 


 



 

171-STRASBOURG-Place Kléber

 

171     STRASBOURG.   -   La Statue de Kléber et l'Hôtel Maison Rouge           CAD

 

 


CIE ALSACIENNE DES ARTS PHOTOMÉCANIQUES. - STRASBOURG.
 

 

 

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg


Haut de page

 




STRASBOURG Monument Gutemberg

 

Strasbourg
Monument Gutemberg          

Verlag Jul. Manias & Cie., Strasburg-Schiltigheim     33T

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg

Wikipédia   Johannes Gutemberg

 

Haut de page

 


 

 


Carte Postale envoyée par le soldat Maurice
Altckirch le 22 juillet 1945
à ses Chers parents

 

30. STRASBOURG. - A l'Orangerie

30. - STRASBOURG.   -   A l'Orangerie   -   La « Gânseliesel » 


Cartes La Cigogne, 37, Rue de la Course, Strasbourg

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg

wikipédia   Parc de l'Orangerie


Haut de page

 


 


 

 

STRASBOURG France

 

Strasbourg
La Petite France


Editions d'Art MARASCO Tél : (88) 30-16-09
234, route des Romains - 67   STRASBOURG

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg

Haut de page

 


 



 

 

STRASBOURG   (Bas-Rhin)   La Petite France et la Cathédrale

 

67. 482.220   STRASBOURG   (Bas-Rhin)
La Petite France et la Cathédrale.


Editions   « LA CIGOGNE »
28,   rue de Grassi - BORDEAUX   (Gironde)
(Exclusivité de fabrication André Leconte)

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg

wikipédia   Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Haut de page

 


 

 


 

 

 

STRASBOURG - La Cathedrale

 

STRASBOURG     La Cathédrale

 

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg


Haut de page

 


 



 

 

STRASBOURG - La Cathedrale-

 

STRASBOURG.   -   La Cathédrale.


EDITION DE LA CHOCOLATRIE D'AIGUEBELLE

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg


Haut de page

 


 


 

 

STRASBOURG - CATHÉDRALE

 

STRASBOURG   -   CATHÉDRALE

 

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg


Haut de page

 




 

6.- STRASBOURG. - La Cathedrale (Côté Sud)

 

Edit.   Pap.   “Au Palais de Rohan”,   Strasbourg,   8,   Place de la Cathédrale

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg


Haut de page

 


STRASBOURG - Portail de la Cathedrale

 

STRASBOURG   -   Portail de la Cathédrale     B   -   7

Hélio Braun & Cie, Mulhouse-Dornach

 

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg


 

      Sur le haut de la Cathédrale de STRASBOURG

 


  L'ÉGLISE vue, je suis monté sur le clocher. C'est une chose admirable de circuler dans cette monstrueuse masse de pierre toute pénétrée d'air et de lumière, évidée ¹, comme un joujou de Dieppe, lanterne ² aussi bien que pyramide, qui vibre et qui palpite à tous les souffles du vent. Quatre escaliers à jour, en spirale, correspondant aux quatre tourelles verticales, enroulés dans un enchevêtrement délicat de pierre amenuisée ³ et ouvragée, s'appuient sur la flèche dont ils suivent l'angle, et rampent jusqu'à ce qu'on appelle la couronne, à environ trente pieds de distance de la lanterne surmontée d'une croix qui fait le sommet du clocher. Les marches de ces escaliers sont très hautes et très étroite, et vont se rétrécissant à mesure qu'on monte, si bien qu'en haut elles ont à peine la saillie du talon. Il faut gravir ainsi une centaine de pieds, et l'on est à quatre cents pieds du pavé. Point de garde-fous (4), ou si peu, qu'il n'est pas la peine d'en parler. L'entrée de cet escalier est fermée par une grille en fer. On n'ouvre cette grille que sur une permission spéciale du maire de Strasbourg, et l'on ne peut monter qu'accompagné de deux ouvriers couvreurs, qui vous nouent autour du corps une corde dont ils attachent le bout de distance en distance, à mesure que vous montez, aux barres de fer qui relient les meneaux (5).
  D'où j'étais, la vue est admirable. On a Strasbourg sous ses pieds, vieille ville à pignons dentelés et à grands toits chargés de lucarnes, coupée de tours et d'églises, aussi pittoresque qu'aucune ville de Flandre. L'Ill et le Rhin, deux jolies rivières, égayent ce sombre amas d'édifices de leurs flaques d'eau claires et vertes. Tout autour des murailles s'étend, à perte de vue, une immense campagne pleine d'arbres et semée de villages. Le Rhin, qui s'approche à une lieue de la ville, court dans cette campagne en se tordant sur lui-même.
  En faisant le tour du clocher, on voit trois chaînes de montagnes : les croupes de la Forêt-Noire au nord, les Vosges à l'ouest, au midi les Alpes.
  On est si haut que le paysage n'est plus un paysage; c'est comme une carte de géographie, mais une carte de géographie vivante, avec des brumes, des fumées, des ombres et des lueurs, des frémissements d'eaux et de feuilles, des nuées, des pluies et des rayons de soleil.
  Le soleil fait volontiers fête à ceux qui sont sur de grands sommets. Au moment où j'étais sur le Munster (6), il a tout à coup dérangé les nuages dont le ciel avait été couvert toute la journée, et il a mis le feu à toutes les fumées de la ville, à toutes les vapeurs de la plaine, tout en versant une pluie d'or sur Saverne dont je revoyais la côte magnifique, à douze lieues au fond de l'horizon, à travers une gaze (7) resplendissante. Derrrière moi un gros nuage pleuvait sur le Rhin; à mes pieds, la ville jasait doucement, et ses paroles m'arrivaient à travers des bouffées de vent; les cloches de cent villages sonnaient; des pucerons roux et blancs, qui étaient un troupeau de bœufs, mugissaient dans une prairie à droite; d'autres pucerons bleus et rouges, qui étaient des canonniers (8), faisaient l'exercice à feu dans le polygone (9) à gauche; un scarabée (10) noir, qui était une diligence (11), courait sur la route de Metz; et au nord, sur la croupe d'une colline, le château du grand-duc de Bade brillait dans une flaque de lumière comme une pierre précieuse. Moi, j'allais d'une tourelle à l'autre, regardant ainsi tour à tour la France, la Suisse et l'Allemagne dans un seul rayon de soleil.

(Le Rhin, by VICTOR HUGO (1802-1885)   Hetzel, éditeur)

 

  1 Évidé : creusé, découpé à jour, dans lequel on a fait le vide.
  2. Lanterne : en architecture, logette ouverte au sommet d'une tourelle, d'une pyramide (ayant la forme d'une lanterne d'éclairage).
  3. Amenuisée : taillée, sculptée aussi finement que possible, rendue petite, menue. (Mots de la même famille: menu, menuisier, minutieux, minute).
  4. Garde-fou : toute barrière qui, sur un pont, une tour, empêche les imprudents de tomber dans le vide.
  5. Meneaux : montants et traverses qui divisent une croisée, une balustrade.
  6. Munster : nom donné en Alsace à la cathédrale de Strasbourg.
  7. Gaze : étoffe légère et transparente. - Ici brouillard léger, lumineux et transparent dans lequel s'estompent les objets à l'horizon.
  8. Canonniers : (ou artilleurs, bleus et rouges, par conséquent français. C'était avant 1870.
  9. Polygone : champ de manœuvre et de tir pour l'artillerie.
  10. Scarabée : (forme savante du mot escarbot), insecte dont les ailes sont recouvertes d'un étui corné.
  11. Diligence : voiture publique, qui grâce à de fréquents changements de chevaux, aux relais, avait la réputation d'aller vite (idée de diligent).
 

 

I. Vocabulaire.
- 1. Adjectifs dérivés de masse, pierre, air, lumière, angle, brume, fumée, ombre, pluie, rayon - employer chacun d'eux comme épithète d'un nom.
- 2. Expliquez les expressions suivantes : Mettre quelqu'un en lieu de sûreté, en sûreté de conscience, serrure de sûreté, chaîne de sûreté, soupape de sûreté, la méfiance et la mère de sûreté, avoir une grande sûreté de main, de jugement, donner des sûretés à quelqu'un.

 

II. Grammaire.   - Les mots en ant (ils sont en italique dans le texte) :
- 1. Relever ceux qui sont des adjectifs verbaux variables.
- 2. Relever dans une autre liste ceux qui sont des participes présents, c'est-à-dire des verbes (par suite ne pouvant avoir ni le pluriel en s, ni le féminin en e) : indiquer en regard de chacun ses compléments d'objet (direct, indirect) circonstanciels.
- 3. Montrer que ces participes présents sont équivalents à des verbes à un mode personnel : faire la transformation (Exemple « Quatre escaliers... correspondant aux quatre tourelles = quatre escaliers qui correspondent... »
- 4. Indiquer ceux de ces participes présents devant lesquels il y a la préposition en, exprimée ou sous-entendue (on les appelle parfois gérondifs, comme en latin).
- 5. Analyser logiquement la première phrase en rétablissant ses termes sous-entendus.
- 6. Analyser logiquement la phrase : « On n'ouvre cette grille que sur une permission... les meneaux »
- 7. Dans un nuage pleuvait quel est le sujet de pleuvait? quel sujet ce verbe a-t-il d'habitude, et comment l'appelle-t-on?

 

III. Idées.
- 1. Pourquoi les marches se rétrécissent-elles à mesure qu'on monte?
- 2. Pourquoi, à Strasbourg, ainsi que dans les villes du nord, les toits sont-ils longuement inclinés? alors que dans les pays secs et chauds (Le Caire, par exemple), les toits sont à terrasse?
- 3. Quels oiseaux animent de leur présence les toits de Strasbourg? Quelle merveille contient la cathédrale? Quelle statue de général français orne une des places de la ville?
- 4. Quels souvenirs vous rappellent Strasbourg et l'Alsace?

 

IV. Exercice de rédaction.
- Racontez une ascension que vous avez faite (édifice élevé, colline ou montagne) : fatigue, difficultés, dangers (s'il y avait lieu) : dites ce que vous découvriez à vos pieds et au loin.

 

source = LE FRANÇAIS PAR LA LECTURE
J. BOITEL & A. COQUET
LIBRAIRIE CH DELAGRAVE
 


Haut de page

 



CATHEDRALE DE STRASBOURG   L'horloge astronomique

 

CATHEDRALE DE STRASBOURG
L'horloge astronomique (XVI - XIXè siècles)
Die astronomische Uhr (XVI - XIX. Jahrh.)
The astronomical clock (XVI - XIXth centuries)

EDITION DE LA FABRIQUE DE LA CATHEDRALE
Photo et impression S.A.E.P. Colmar-Ingersheim

Reproduction interdite


Haut de page

 


 


 

STRASBOURG L'Eglise St-Paul et la Cathédrale

  STRASBOURG   -   L'Église Saint-Paul
et la Cathédrale


Verlag Jul.   Manias & Cie, Strasburg-Schiligheim   378

 

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg

Haut de page

 



34/67 - STRASBOURG - Eglise Saint-Paul

 

34/67   -      STRASBOURG   ( 67)
L'Eglise Saint-Paul.


Editions d'Art MARASCO   -   Tél. : (88) 30-16-09
234, route des Romains   - 67 - STRASBOURG-3

Reproduction interdite

Wikipédia   Strasbourg

Wikipédia   Eglise Saint-Paul

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog