Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 13:23

................   Cadeaux de Noël norvégiens
Dans la Toundra   ................


M. Lieng s'est installé avec son fils dans la maison en bois d'un ami, chasseur de renard, dans la plaine glacée de la Norvège, sur la route du pôle Nord. Il y vit seul avec son fils Tor, leurrs chiens Garm et Ponto, et ne oie apprivoisée. C'est le soir de Noël. Ils ouvrent les paquets expédiés par leurs amis et leurs parents.  

  I. - Avec les deux chiens et la Mère-l'Oie comme spectateurs¹ muets, mais visiblement intéressés, Tor coupa la ficelle et trouva d'abord des lettres qu'il remit à son père. Celui-ci se mit à les lire tandis que Tor ouvrait le paquet. Pour tor il y avait un thermos² incassable et un bon gilet de fourrure. Pour le père, également un thermos, un gilet de couleur kaki et un exemplaire de luxe d'un livre sur les oiseaux du Nord.

  II. - On avait mis quantité de victuailles³ au fond de la caisse : du hareng4 sous toutes les formes, du pâté de foie gras, du fromage de tête. Mais... ô prodige!... tout le fond était garni d'œufs... et pas un seul n'était cassé. Tor en prit un avec précaution entre ses doigts. Il comprit alors qu'ils étaient en pâte d'amandes. Il allait le porter à sa bouche, mais il changea d'avis :
  « Tiens, papa.
  - Quoi? Un œuf! En pâte d'amandes?... C'est bon, ça? »

  III. - Tor l'avait déjà compris. Il partagea un œuf entre les deux chiens qui n'en firent qu'une bouchée. Puis il en tendit un à la Mère-l'Oie qui le regarda d'un air méfiant5 . Tor le posa sur le plancher devant elle. Elle en fit le tour : selon toute apparence c'était un œuf.
  « Yup! yupypypypypp! » dit-elle.
  Un œuf! Souvenirs de l'été!

  IV. - Elle avança prudemment le cou et sentit l'étrange odeur de cet œuf. Elle regarda le chien Garm, mais n'obtint de lui aucune explication. Il se léchait tranquillement les babines6. Elle donna un coup de bec prudent à cet œuf qui n'avait pas de coquille. Pas de coquille! Elle goûta un morceau. Elle ne connaissait pas ça. Mais c'était bon. Très bon, même! « Yupypypypypypp! » Elle mit l'œuf en pièces et se mit à le manger avec rage. Elle était comme folle, elle battait des ailes, avalant les morceaux les uns après les autres. Les chiens Garm et Ponto se pressaient contre Tor; elle leur faisait vraiment peur, tant elle se démenait7!


( A suivre. )




COMPRENONS LES MOTS
  1. Un spectateur est celui qui regarde.
- 2. Un thermos est une bouteille spéciale qui conserve longtemps le liquide qu'elle contient à la même température.
- 3. On appelle victuailles ce qui se mange.
- 4. Un hareng est un poisson.
- 5. Quand on n'a pas confiance on est méfiant.
- 6. Les babines sont les lèvres pendantes de certains animaux.
- 7. Se démener, c'est s'agiter comme un dément (un fou).




................   Cadeaux de Noël norvégiens   (fin)
Dans la Toundra   ................



 
I. - Tor fut obligé de garer¹ le reste des œufs et de les enfermer à clef. La Mère-l'Oie en voulait encore. Quand elle vit où Tor les avait rangés, elle s'installa devant le buffet pour voir si la porte n'allait pas s'ouvrir sur son trésor.
  « Elle va certainement manger ses œufs au printemps, dit Tor.
  - A moins qu'elle ne ponde de la pâte d'amandes », répliqua son père.

  II. - Tor, qui était chasseur, reçut encore un colis préparé en cachette par son père, contenant une boîte de cartouches², de la part de Garm, et deux jeux de sous-vêtements³ de celle de Ponto. de la part de la Mère-l'Oie, il avait un petit en pâte d'amandes. Il en pleurait de rire.
  « Est-ce que tu avais deviné que la Mère-l'Oie adorait la pâte d'amandes?
  - Certes, non! »
  Tor reçut encore de son père un bracelet-montre du modèle le plus nouveau, étanche4 et incassable. Il se jeta au cou de M. Lieng.

  III. - Le paquet que Tor destinait à son père était aussi très varié. Il contenait une bpîte de cigares, trois bons livres, une bouteille de liqueur et un morceau de renne fumé5. Tor l'avait fumé en secret, d'après les indications d'un ami. La côte de renne fumée est particulièrement délicate quand elle est bien préparée.

  IV. - Ils mangèrent des friandises en buvant de l'hydromel6 jusqu'à l'heure de prendre le café et les gâteaux. Des gâteaux, Tor en aurait mangé jusqu'à l'heure d'aller au lit, mais il dormait déjà sur sa chaise.



COMPRENONS LES MOTS
  1. Garer, signifie, ici : mettre à l'abri .
-2. Voici des cartouches
-3. Les sous-vêtements sont les tricots de peau, les caleçons, etc. (qui se portent sous les vêtements).
-4. Qui ne laisse pas pénétrer l'eau.
-5. renne (animal vivant dans les pays froids) : sa viande est conservée (comme, chez nous, le jambon) en l'exposant à la fumée.
-6. L'hydromel est une boisson faite d'un mélange de miel et d'eau.




D'après Hakon   EVJENTH.   Dans la Toundra, trad. par Judith et Gilles Gérard.
Collection « Heures joyeuses ». Éditions de l'Amitié.



source = CLASSIQUES HACHETTE
De la lecture à la rédaction de la phrase
JEAN   PALMERO   Inspecteur de l'Enseignement Primaire
ALEXIS   FÉLIX   Instituteur de Classe d'Application

WIKIPÉDIA   La Toundra

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog