Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 12:02

Rose et les sept cousins by, L.M. ALCOTT et P.J. STAHL


Présentation de l'Editeur




Néant






FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir

Titre :   Rose et les sept cousins
Auteur :   Louisa May   ALCOTT et P. J. STAHL
Edition :   HACHETTE    

BIBLIOTHÈQUE DE LA JEUNESSE

ILLUSTRATIONS DE PIERRE PROBST
noir & blanc pleine page hors-texte annotées

DEUX MINUTES APRÈS, LA PETITE ROSE... p. 27
TRAIRE SON LAIT SOI-MÊME... p. 56
LE CARNET DE ROSE ÉTAIT EN MAUVAIS ÉTAT... p. 95
LA JOURNÉE FUT UN LONG ÉCLAT DE RIRE. p. 119
« C' EST IDÉAL D'HABILLER ICI », S'ÉCRIA ROSE. p. 154
ROSE PRIT SA PREMIÈRE LEÇON DE PATINAGE. p. 195
PHŒBÉ ÉTAIT SEULE ... p. 213
LES DEUX AMIS LUI TENDIRENT LA MAIN... p. 237


- Dépôt légal 9433 -
Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris - Coulommiers
- 8045 - 11 - 1950 -

Livre épuisé chez l' Editeur


Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays
Copyright by Librairie Hachette, 1950.

Reliure :   Relié sur carton souple
Nombre de pages : 250       TABLE DES MATIÈRES :   NON

Poids :  180 grammes       Format :   120 x 165 mm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre = EAN :   NON




EXTRAIT   Rose et les sept cousins by, L.M. ALCOTT et P.J. STAHL


Rose et les sept cousins by, L.M. ALCOTT et P.J. STAHL -image



  -Mettez la maison sens dessus essous si vous voulez. Tout ce qui est ici st à vous. Je ne vous demande qu'une chose, c'est de rester auprès de nous le plus longtemps possible.
  - Soyez tranquille, ma tante; Rose est là comme une petite ancre qui me retient au rivage. Je gage que vous en aurez bientôt assez de ma présence.
  - Jamais! s'écria la vieille demoiselle. Rose, n'oubliez pas de vous couvrir, mon enfant. Bonne promenade.»
  Et tante Prudence ferma la porte.
  Traire son lait soi-même n'est rien moins que facile, et Rose n'y réusit pas du premier coup. Claudine, la belle vache brune qui donnait de si bon lait, semblait reconnaître à quelles mains inexpérimentées elle avait affaire; elle se remuait, agitait sa longue queue et se retournait constamment du côté de Rose qui était assez effrayée de ces procédés.
  Enfin, après je ne sais combien d'essais infructueux, de rires et de cris de la part de Rose, l'oncle Alec se chargea de tenir la tête de Claudine. Phœbé prit à deux mains la queue de la bête, et Rose parvint à remplir sa tasse.
« Comme vous êtes pâle, lui dit alors le docteur. Malgré tout le mouvement que vous venez de vous donner, vous avez l'air d'avoir froid. Courez autour de la pelouse pour vous réchauffer.
  - Je suis trop vieille pour courir, répliqua Rose. Notre maîtresse de pension - Miss Power - nous disait toujours que ce n'était pas comme il faut pour une jeune fille.
  - Je ne suis pas de l'avis de Miss Power, dit le docteur d'un ton péremptoire, et en ma qualité de médecin je vous ordonne de faire trois fois de suite en courant le tour de la pelouse. »
  La petite fille obéit sans dire mot. Le désr de plaire à son oncle semblait lui donner des ailes.
  « Je suis heureux de voir que votre vieillesse ne vus a pas encore ôté l'usage des jambes, lui dit le docteur quand elle revint un peu esoufflée. Votre ceinture est trop étroite, défaites-la.
  - Elle est plutôt trop large », s'écria Rose.
  Pour toute réponse, son oncle dégrafa la bande de cuir de Russie dont elle était si fière. Inconsciemment, l'enfant poussa un soupir de soulagement et sa ceinture s'élargit de quelques centimètres.
  « C'est parce que je viens de courir, dit-elle un peu confuse; auparavant elle ne me serrait pas du tout.
  - Je crois bien! vous ne respirez pas suffisamment et vos poumons ne sont jamais qu'à moitié remplis d'air. Je n'admets pas qu'on se serre. »
  Rose s'enorgueillissait souvent de sa taille mince et élégante et ne désirait nullement la voir grossir. Elle fit la grimace.


Reproduction interdite





ANNEXE



Rose et les sept cousins, by Louisa May ALCOOT et P.J. STAHL
Editeur :   Hachette
Langue :   Français
A.S.I.N :   B00181I2NW
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Louisa May ALCOTT

Wikipédia
Pierre-Jules HETZEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog