Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 12:49
 Les derniers hommes rouges by, Pierre MAEL



Présentation de l'Editeur




Néant






FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE



Agrandir


Titre :   Les derniers hommes rouges
Auteur :   Pierre MAEL
Edition :   HACHETTE  


ILLUSTRATIONS DE MICHEL JACQUOT
noir & blanc hors-texte annotées.

UN JEUNE HOMME DE RACE BLANCHE ET UN INDIEN CHEVAUCHAIENT CÔTE A CÔTE p. 9
L'INDIEN S'ÉTAIT MIS AU GOUVERNAIL p 61
LE CAVALIER LEVA SON FOUET SUR LE SERPENT p. 79
LA TROUPE COMPACTE DES BISONS S'AVANÇAIT p. 97
VERNANT AVAIT FRAPPÉ LE GRISSLY A LA NUQUE p. 143
TROIS INDIENS S'AVANCÈRENT EN LEVANT LES MAINS p. 163
LE CHEF INDIEN SAISIT LA CHEVELURE DE MADELEINE p . 197
WAGHA-NA LEVA SA HACHE VERS L'OURS GRIS p. 227


Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Coulommiers-Paris

Poids :   195   grammes     Nombre de pages : 255

Livre épuisé chez l' Editeur


Tous droits de reproduction, de traduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.
Copyright by Librairie Hachette 1939.

Reliure :   relié sur cartonnage souple


TABLE DES MATIÈRES :  OUI

Format :   125 x 165 mm    
I.S.B.N :   NON                   Code Barre = EAN :   NON


EXTRAIT





  Déjà le hideux serpent dressait sa tête oblongue, aux yeux sanglants, placée au bout d'un cou long et frêle, et poussait des sifflements de colère, lorsque ces sifflements mêmes et la fort odeur de musc qu'il répandait avertirent Léopold Sourbin du menaçant voisinage qu'il subissait.
  Le cousin de Madeleine, pris d'une terreur irraisonnée, se mit à fuir aussi vite que le lui permirent ses jambes endolories et courbaturées. Malheureusement, il ne pouvait l'emporter sur son formidable adversaire qui, d'une seule détente de sa queue, bandée comme un arc, franchissait cinq ou six mètres.


 Les derniers hommes rouges by, Pierre MAEL -image

Reproduction interdite

  Sourbin était donc perdu, et rien ne l'eût arraché au danger, si les deux cavaliers détachés de la colonne n'eussent gagné de vitesse Déjà le reptile n'était plus qu'à dix pas de lui, lorsque l'un des hardis écuyers, enlevant sa bête d'un élan furieux, malgré ses résistances, passa comm en un vol entre le fuyard et le serpent. Son bras s'allongea armé du fouet à manche court qui sert aux cow-boys des prairies. La corde siffla, mordante et tranchante. Elle vint s'enrouler au cou du reptile, dont elle brisa net la colonne vertébrale.
  Le monstre se tordit vainement, tandis que l'élan forcené du cheval traînait pendant quelque cent pas encore son corps détendu et flasque comme une couroie dépliée.





ANNEXE



amazon   Editeur :   Hachette (1939)
Langue :   Français
A.S.I.N :   B001AFPPHC


LIENS



WIKIPÉDIA   Pierre Maël


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog