Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 07:52

Flibustiers et boucaniers, by OEXMELIN




Présentation de l'Editeur


C'EST une histoire vraie : celui qui l'a écrite l'a vécue, il a été lui-même corsaire, flibustier, esclave...
  Nous devons à Œxmelin le livre le plus célèbre et le plus curieux dans ce genre, et qui laisse loin derrière lui les récits les mieux imaginés. En offrant à ses lecteurs cette relation vraiment stupéfiante mais véridique, la BIBLIOTHÈQUE ROUGE ET OR ne risque pas de les décevoir. L'auteur nous le dit lui-même : « dans la vie des flibustiers, tout est extraordinaire » ...
  Et c'est vrai : on ne saurait concevoir aventures plus surprenantes, coups de main plus audacieux, capitaines plus effrontés, plus présomptueux, plus impudents. C'est qu'il fallait de rudes chefs pour commander à ces hommes brutaux, féroces, barbares. Et quel pittoresque dans ces existences chaotiques où les acteurs de ce drame qui se joue sur terre et sur mer sont tour à tour fabuleusement riches, puis démunis de tout, sans même une pinte d'eau ni une poignée de farine. Une bonne prise, le sac d'une ville; et c'est de nouveau l'opulence, l'or jeté à pleines mains, pour le plaisir.
  A ce récit minutieux mais vraiment ahurissant s'ajoute ici l'attrait d'un vif humour, parfois involontaire; et une pointe d'archaïsme donne à ce livre passionnant une saveur particullière qui captivera les lecteurs de tout âge, à commencer par les jeunes de 14 ans

  - G. 14 à 18 ans




NOTE DE L'ÉDITEUR


Témoignage du bouleversement inouï apporté dans les conditions de la vie du monde par la découverte de l'Amérique, ce livre est un document réaliste sur cette époque particulièrement riche en aventures. Contrastant avec les romans de chevalerie, où toutes les vertus étaient au service des plus nobles causes, ce livre met l'accent sur la violence des compétitions entre les peuples, et tout ce qui en découle, quand un grand tournant de l'histoire remet en cuse une civilisation.
A la vérité, les héros que présente cet ouvrage ne sont pas tous des exemples édifiants. Et sans doute éprouvera-t-on un infini regret que tant d'intelligence, d'audace et d'incomparable bravoure n'ait souvent eu d'autre but que la conquête des satisfactions matérielles. La valeur purement humaine de ce récit lui done néanmoins une valeur historique et psychologique inestimable.



FICHE TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   Flibustiers et boucaniers
Auteur :   A.   ŒXMELIN
Edition :   ÉDITIONS G. P., - 80, RUE SAINT - LAZARE - PARIS (9e)

(HISTOIRE DES AVENTURIERS, DES FLIBUSTIERS ET DES BOUCANIERS D'AMÉRIQUE)

est le soixante et unième de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR


ILLUSTRATIONS DE JEAN CHIÈZE
Couleurs pleine page hors - texte annotées et in texte et
noir & blanc in texte.

Ils viennent s'agenouiller devant le contremaître... p. 07
Il fit couronner le roc de bonnes murailles p. 17
Ils descendraient à la bande nord de l'île p. 29
Les dimanches, ils peuvent aller se promener p. 63
Le jeu et la bonne chère ne manquent point p. 81
Roc gagna 500 écus à harponner du poisson p. 93
Leur emploi était de pêcher de la tortue p. 129
Le tonnerre mit le feu à la soute aux poudres p. 141
L'autre n'osa jamais venir à l'abordage p. 173
Tant hommes que femmes, frottés d'un rouge sale... p. 185



Dépôt légal n° 361

Il a été achevé d'imprimer
en Novembre 1953, pour les
Éditions G. P., à Paris, sur
les presses de La Photolith
Photogravure
Robert Boson
C. O. L. : 11. 0282

Livre épuisé chez l'Editeur



Copyright 1953, by Éditions G. P. - Paris

Reliure :   Cartonnée
Nombre de pages : 190       TABLE DES CHAPITRES : NON

Poids :   415 grammes        Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON                  Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE


EXTRAIT   Flibustiers et boucaniers, by Alexandre-Olivier EXQUEMELIN   page 65


Flibustiers et boucaniers by, A. OEXMELIN -image




  Lorsqu'ils vont le matin au travail, l'un d'entre eux a le soin de donner à manger aux porcs, car les habitants nourrissent là toute sorte de bestiaux. Il leur porte des feuilles de patates, ensuite, il fait cuire des patates et, les ayant préparées avec de la sauce de pimentade, il appelle ses camarades qui sont au travail pour déjeuner. Quand ils ont mangé, ils allument leur pipe et chacun retourne au travail.
  Celui qui a la charge de la cuisine met cuire des pois avec de la viande et des patates hachées en guise de navets. Lorsque son pot est au feu, il va travailler avec les autres; et quand il est temps de dîner, il revient pour l'apprêter. Dès qu'on a dîné, on retourne travailler jusqu'au soir; et on soupe comme on a dîné; ensuite, on s'occupe à éjamber du tabac, à fendre du mahot, qui est une écorce d'arbre propre à lier le tabac, ou enfin à faire de petits liens pour le pendre et, dès que minuit sonne, il est permis d'aller prendre son sommeil.
  Les fêtes et les dimanches, ils peuvent aller se promener. Les mauvais traitements, le chagrin et le scorbut font mourir beaucoup d'engagés. Si l'on n'a de la résolution, et qu'on ne fasse quelque exercice, on devient comme insensé, et l'on piquerait un homme en cet état qu'il ne le sentirait pas.
  Les Anglais traitent leurs engagés encore plus mal que les Français; ils les retiennent pour sept ans, au bout desquels ils les font boire démesurément et, à la faveur de l'ivresse, les rattrapent pour sept autres années. J'en ai vu qui avaient servi jusqu'à vingt-huit ans. Cromwell a vendu plus de 10.000 Ecossais et Irlandais, pour les envoyer à la Barbade. Il s'en sauva un jour un navire plein, que le courant apporta à Saint-Domingue; les vivres leur manquant et ne sachant pas où ils étaient, ils périrent tous par la faim. Leurs os se voient encore proche du Cap Tiburon, en un lieu qu'on nomme l'Anse aux Ibernois.


Reproduction interdite




ANNEXE


Flibustiers et boucaniers, by Alexandre-Olivier EXQUEMELIN
Editeur :   Editions G.P., Paris
Langue :   Français
A.S.I.N :   B0017VVIPW
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Alexandre-Olivier EXQUEMELIN

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog