Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 13:49

La fin de chéri by, COLETTE




Présentation de l'Editeur




Néant






FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 

Agrandir




Titre :   La fin de Chéri
Auteur :     COLETTE
Edition :   Calmann - Lévy  
Collection :   pourpre

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommiers
27946 - 2 - 1939

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommiers
456 - 8 - 1491.

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.
Copyright by Colette, 1926.

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Nombre de pages : 188   TABLE DES MATIÈRES : NON

Livre épuisé chez l'Editeur


Poids :   215 grammes     Format :   115 x 170 mm
I.S.B.N :   NON               Code Barre = EAN :   NON


EXTRAIT   La fin de Chéri, by COLETTE   page : 25


La fin de Chéri, by COLETTE -image-70-150

 




  "En passant vite par le vesibule, je peux rentrer sans être aperçu. Ils en sont au café, là-bas..."
  Il évoqua l'odeur du déjeuner fin, l'odeur attardée du melon, du vin de dessert qu'Edmée faisait verser après les fruits, et vit par avance l'image verdie de Chéri refermant la porte doublée de miroirs...
  "Allons-y!"
  Deux automobiles, celle de sa femme et la voiture américaine, dormaient sous les feuillages bas devant la grille, confiées à un seul chauffeur américain endormi. Chéri mena sa voiture jusqu'à la rue de Franqueville déserte, revint jusqu'à sa porte qu'il ouvrit sans bruit, toisa sa sombre image dans le miroir vert et monta légèrement l'escalier de la chambre. Elle était telle qu'il la souhaitait, bleue, odorante, vouée au repos. Tout ce que sa course altérée avait désiré se trouvait là, et bien davantage, car une jeune femme vêtue de blanc poudrait son visage, ordonnait sa coiffure devant un long panneau de glace. Elle tournait le dos à Chéri et ne l'entendit pas venir; il diposa donc d'un assez long moment pour contempler dans le miroir des traits animés par la chaleur et le repas, et revêtus d'un singulier caractère de désordre et de triomphe, d'un air d'émotion et de victoire outragée. Au même moment, Edmée aperçut son mari, ne cria point de surprise et se retourna sans hésiter. Elle l'examinait des pieds à la tête, attendant qu'il parlât le premier.
  D'en bas monta, par la fenêtre entrouverte sur le jardin, la voix de baryton du docteur Arnaud, qui chanta : " Ay, Mari, ay, Mari... "


Reproduction interdite





ANNEXE



La fin de chéri by, COLETTE
Editeur :   Calmann-Lévy
A.S.I.N :   B0000DUF68
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
COLETTE

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog