Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 09:09

Les nouveaux exploits du Mouron rouge, by Baronne ORCZY

Présentation de l'Editeur


L'INSAISISSABLE Mouron Rouge arrache sans cesse de nouveaux condamnés à la guillotine. Qui est-il? Les révolutionnaires français l'ignorent, mais ils se sont juré de le capturer mort ou vif. Une fois déjà leur agent Chauvelin a tenté l'entreprise. Il a échoué. Pour lui cependant, le Mouron Rouge a perdu son incognito. C'est le richissime Percy Blakeney qu'il veut prendre au piège à tout prix, car un second échec entraînerait sa propre perte.

  Introduit à Blakeney Manor, il provoque Sir Percy en duel. Les deux ennemis mortels se rencontreront le surlendemain, sur les remparts de Boulogne, à l'heure où sonne l'Angélus.

  Et pour s'assurer que Sir Percy sera fidèle au rendez-vous, Chauvelin attire Marguerite Blakeney à Boulogne et l'emprisonne dans la citadelle. Toute la ville la surveille, car cent otages paieraient sa fuite de leur vie. En revanche, on décrétera l'amnistie générale si le Mouron rouge est capturé.

  Sir Percy adore sa femme, Chauvelin le sait. Pour la sauver, il ne reculera devant aucun danger. Chauvelin a tout prévu pour le succès de son guet-apens...

  Sir Percy se jette dans la gueule du loup. Est-ce la fin du Mouron rouge? L'insaisissable Sir Percy joue sa dernière cart. Qui gagnera?



F.G.   au-delà de 10 ans

FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE


Titre :   Les nouveaux exploits du Mouron rouge
Auteur :   Baronne ORCZY
Edition :   Hachette   Idéal-Bibliothèque

TEXTE FRANÇAIS DE CHARLOTTE ET M.-L.   DESROYSES

ILLUSTRATIONS DE PAUL DURAND
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

« J'aurais bien un plan. »   p. 11
Chauvelin sortit dans la galerie sombre.   p. 15
Sir Percy regarde silencieusement le beau visage anxieux.   p. 27
Querelle que Sir Percy ne paraissait guère prendre au sérieux.   p. 56 & 57
« A moi, Monsieur. », dit Blakeney négligemment   p. 61
Chauvelin se mit à réfléchir sérieusement.   p. 69
Marguerite ne savait plus que penser.   p 77
Elle se souleva légèrement.   p. 97
Collot brûlait les étapes.   p. 105
L'entretien était terminé.   p. 129
« Quels sont les termes de ce marché? »   p. 137
Le signal du départ fut donné.   p. 161
Il saisit le massif chandelier.   p. 173
Les matelots se courbèrent sur les rames.   p. 184 & 185


Dépôt légal n° 4468 -   1er trimestre 1956

IMPRIMÉ EN BELGIQUE
PAR LA S.I.R.E.C., LIEGE


Poids :   355   grammes     Nombre de pages : 188

© ÉDITION NELSON, 1913
et
LIBRAIRIE HACHETTE,
1956

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.


Reliure :   Relié sur cartonnage
Présentation sous jaquette à double volets
TABLE DES MATIÈRES :  OUI

Format :   145 x 205 mm
I.S.B.N :   NON                  Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'éditeur


ANNEXE



Les nouveaux exploits du Mouron rouge, by Baronne ORCZY
Editeur :   Hachette (1956)
A.S.I.N :   B0000DMZKQ
www.amazon.fr


EXTRAIT   Les nouveaux exploits du Mouron rouge, by Baronne ORCZY


Les nouveaux exploits du Mouron Rouge by, Baronne ORCZY -image




  «Percy, dit-elle brusquement, je ne puis plus supporter cette existence d'angoisses continuelles.Pendant le mois qui vient de s'écouler, vous êtes allé deux fois en France. Vous jouez avec votre vie comme si elle n'appartenait qu'à vous seul. Quand donc renoncerez-vous à ces folles aventures et laisserez-vous les gens en péril se tirer d'affaire eux-mêmes?»
  Elle parlait avec véhémence, bien que sa voix restât basse et contenue.
  Sir Percy regarde silencieusement le beau visage anxieux levé vers le sien; puis ses yeux se portèrent vers la petite tente où chantait la jeune actrice chassée de France par la Révolution. Un frisson secoua Marguerite. Sir Percy avait en cet instant une expression étrange, rigide, et sa main, cette main de dandy faite pour manier les cartes, les dés ou les fleurets, se crispait légèrement sous la dentelle de sa manchette.
  Cela ne dura qu'une seconde, mais une seconde où se révéla la passion ardente cachée au fond de cette âme mystérieuse. Les traits de Sir Percy se détentirent, il se retourna vers Marguerite et, portant les doigts de la jeune femme à ses lèvres, il répondit avec un sourire :
  « Quand vous aurez cessé, madame, d'être la femme la plus admirée de l'Europe, ou si vous préférez, lorsque je serai dans ma tombe. »


Reproduction interdite




Commentaire en ligne


www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR



dans la même collection

LE MOURON ROUGE


LIENS


Wikipédia
La Baronne ORCZY

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog