Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 13:11

Les Travailleurs de la Mer : Tome 01, by Victor HUGO



Présentation de l'Editeur


 

  La religion, la socièté, la nature; telles sont les trois luttes de l'homme. Ces trois luttes sont en même temps ses trois besoins; il faut qu'il croie, de là le temple; il faut qu'il crée, de là la cité; il faut qu'il vive, de là la charrue et le navire.Mais ces trois solutions contiennent trois guerres. La mystérieuse difficulté de la vie sort de toutes les trois. L'homme a affaire à l'obstacle sous la forme superstition, sous la forme préjugé, et sous la forme élément. Un triple anankè pèse sur nous, l'anankè des dogmes, l'anankè des lois, l'anankè des choses. Dans Notre-Dame de Paris, l'auteur a dénoncé le premier; dans les Misérables, il a signalé le second; dans ce livre, il indique le troisième.
  A ces trois fatalités qui enveloppent l'homme se mêle la fatalité intérieure, l'anankè suprême, le cœur humain.

Hauteville-House, mars 1866


  Je dédie ce livre au rocher d'hospitalité et de liberté, à ce coin de vieille terre normande où vit le noble petit peuple de la mer, à l'île de Guernesey, sévère et douce, mon asile actuel, mon tombeau probable.

Victor HUGO.

COLLECTION NELSON



Publiée sous la direction littéraire de
CHARLES SAROLEA,
Docteur ès lettres : Directeur de la Section
française à l'Université d'Édimbourg.



FICHE     TECHNIQUE   DU   LIVRE



Agrandir


Titre :   Les Travailleurs de la Mer : Tome 01
Auteur :   Victor   HUGO  
Edition :   Nelson, Éditeurs
Paris
189, rue Saint-Jacques
Londres, Édimbourg et New-York


TOME PREMIER

Reliure : Relié sur cartonnage pleine toile
Livre possèdant une jaquette à double volets
Nombre de pages : 370       TABLE  DES  MATIÈRES : OUI

Poids :   310 grammes      Format :   110 x 160 mm
I. S. B. N :   NON             Code Barre = EAN :   NON


EXTRAIT   page 31


Les Travailleurs de la Mer : Tome 01, by Victor HUGO -image-55-150




  D'autres cabanes ont été des barques; une coque de bateau renversée, et juchée sur des pieux et des traverses, cela fait un toit. Une nef, la cale en haut, c'est une église; la voûte en bas, c'est un navire; le récipient de la prière, retourné, dompte la mer. Dans les paroisses arides de l'ouest, le puits banal, debout avec son petit dôme de maçonnerie blanche au milieu des friches, imite presque le marabout arabe. Une solive trouée avec une pierre pour pivotferme la haie d'un champs; on reconnaît à de certaines marques les échaliers sur lesquels les lutins et les auxcriniers se metent à cheval la nuit. Les ravins étalent pelle-mêle sur leurs talus les fougères, les liserons, les roses de loup, les houx aux graines écarlates, l'épine blanche, l'épine rose, l'hièble d'Écosse, le troëne, et ces longues lanières plissées, dites collerettes de Henri IV. dans toute cette herbe pullule et prospère un épilobe à gousses, fort brouté des bourriques, ce que la botanique exprime avec élégance et pudeur par le mot onagrariée. Partou des fourrés, des charmilles, « toutes sortes de brehailles » des épaisseurs vertes où ramage un monde ailé, guetté par un monde rampant; merles, linottes, rouges-gorges, geais, torquilles; le loriot des Ardennes se hâte à tire-d'aile; des volées d'étourneaux manœuvrent en spirales; ailleurs le verdier, le chardonneret, la cauvette picarde, la corneille aux pieds rouges. Çà et là une couleuvre.


Reproductin interdite






ANNEXE



Les Travailleurs de la Mer : Tome 01, by Victor HUGO
Editeur :   Nelson Éditeurs
Collection :   Nelson
A.S.I.N :   B0000D0DL2
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia 
Victor HUGO

Partager cet article

Repost0

commentaires

D
J'ai ce livre en ma possession avec l'image du bateau a la mer.<br /> Quel en est sa valeur aujourd'hui
Répondre

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog