Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 14:44

ALICE et le corsaire, by Caroline QUINE

Présentation de l'Editeur


  C'EST à Boston qu'Alice entend raconter l'étrange histoire de l'Arc-en-Ciel.» . Le destin de ce grand voilier au passé mystérieux intrigue la jeune fille. Que signifient les allées et venues de ces visiteurs clandestins qui se succèdent à bord du navire et le fouillent de fond en comble? Quel secret et, qui sait, quel trésor peut-être renferme donc le navire? Et Alice de songer à ces souvenirs du temps des corsaires, partout présents sur le voilier...
  Pour résoudre l'énigme, Alice devra se mesurer avec des adversaires particulièrement redoutables. Afin de leur échapper, elle s'embarquera sur l'Arc-en-Ciel.» . Et lorsque le grand navire reprendra la mer, aussi beau qu'au temps jadis, avec sa proue sculptée et sa voilure étincelante, ce sera pour Alice le début d'une croisière extraordinaire...




F. au delà de 10 ans


FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   ALICE et le corsaire
Auteur :   Caroline QUINE
Edition :   HACHETTE



TEXTE FRANÇAIS D'HÉLÈNE COMMIN

L'ÉDITION ORIGINALE DE CE ROMAN
A PARU EN LANGUE ANGLAISE
CHEZ GROSSET & DUNLOP, NEW YORK,
SOUS LE TITRE :


THE SECRET OF THE WOODEN LADY

collection : Idéal - Bibliothèque   Numéro 20/3444/5

IMPRIMÉ ET RELIÉ EN BELGIQUE

Dépôt légal : 1281 - 2e trimestre 1969.
20.09.3444.01

SPLENDIDES ILLUSTRATIONS DE ALBERT CHAZELLE
En 4 couleurs et noir & blanc pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

Alice se dirigeait vers le perron...   p. 9
« Tiens, une chevalière d'homme! » s'exclama M. Simon.   p. 17
Alice mit dans sa valise la robe à danser de taffetas vert amande.   p. 21
Un quart d'heure plus tard arrivèrent deux inspecteurs.   p. 50
« Figurez-vous que j'ai reçu ce matin un étrange visiteur. »   p. 56 & 57
Sur un mauvais lit de fer gisait le capitaine Harvey.   p. 75
« Pourquoi ne prendrions-nous pas la mer avec l'Arc-en-ciel? »   p. 79
« Je travaille », dit-il d'un ton bref. Que voulez-vous? »   p. 97
« Je suis désolé, fit-il, mais il faut que je ferme boutique. »   p. 101
« Capitaine, dit-elle à voix basse, il y a quelqu'un à bord! »   p. 120 & 121
Alice et le capitaine s'y embarquèrent et ramèrent vers la côte aussi vite qu'ils purent.   145
« N'y avait-il donc pas de compartiment secret? »   p. 149
« Comment avez-vous su que j'étais ici? », demanda-t-il.   p. 161
La silhouette de la belle Ecossaise apparut dans la pénombre.   p. 169


© Grosset & Dunlap Inc., 1950.
© Librairie Hachette, 1959.

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Reliée sur cartonnage, fers spéciaux


Nombre de pages : 184       TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   263 grammes   Format :   135 x 195 mm
I.S.B.N :   NON            Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur
Valeur sur le Web selon l'état   Février 2014 de 3Euros 50 à 4Euros 20

 

EXTRAIT   ALICE et le corsaire by, Caroline QUINE   page 99


ALICE et le corsaire, by Caroline QUINE -image-50-150




  M. Parker étudia la figurine avec intérêt.
  « Où avez-vous déniché cela? questionna-t-il.
  - Sur un navire appelé l'Arc-en-Ciel.»
  Alice raconta brièvement à M. Parker que la figure de proue du clipper avait disparu et que le capitaine Harvey cherchait à obtenir des renseignements sur ce qu'elle avait été.
  M. Parker posa son ciseau et se mit à examiner la tabatière. Finalement, il dut convenir qu'il n'avait jamais vu aucune figure de proue semblable à celle représentée sur le camée.
  « Je ne connais aucun clipper dont le nom corresponde aux initiales gravées sur cette boîte.
  - Actuellement, mon père s'efforce de retrouver la trace des anciens propriétaires de ce navire, expliqua Alice, mais cela semble une tâche impossible. Aussi en est-il à se demander si l'Arc-en-Ciel.» n'aurait pas eu jadis une identité différente.
  - Ecoutez, mon petit, j'ai là-haut, dans une petite pièce au-dessus de mon atelier, une assez jolie collection d'ouvrages sur les voiliers et la marine en bois. Pourquoi ne monteriez-vous pas y jeter un coup d'œil?
  - Oh! merci, monsieur, je vais profiter tout de suite de votre permission!»
  M. Parker désigna à la jeune fille un escalier rustique qui menait à une sorte de soupente.
  En arrivant en haut de l'échelle, Alice eut la surprise de découvrir une bibliothèque importante, composée d'ouvrages rares accompagnés de gravures anciennes. Une grande malle gainée de maroquain était remplie jusqu'au bord de documents et de papiers soigneusement classés. La jeune fille s'assit par terre et se mit à feuilleter divers volumes. Chaque fois qu'elle rencontrait une illustration représentant la figure de proue d'un navire, elle la comparait avec la figurine du camée.
  Le temps passa. Finalement, M. Parker passa la tête à l'entrée de la bibliothèque.
  « Ma foi, je suis désolé, fit-il, mais il faut que je ferme boutique. Vous pourrez revenir demain, si le cœur vous en dit.
  - Ce sera avec plaisir, dit Alice. Je vous remercie vraiment beaucoup de votre obligeance. Jusqu'à présent, je n'ai encore trouvé aucun renseignement sur ma figure de proue. Mais je ne désespère pas! »,


Reproduction interdite





ANNEXE



ALICE et le corsaire, by Caroline QUINE
Editeur :   Librairie HACHETTE (1969)
Collection :   Idéal-Bibliothèque
A.S.I.N :   B0014QASXI
www.amazon.fr


Autres couvertures Alice et le corsaire, by Caroline QUINE


ALICE et le corsaire, by Caroline QUINE     Alice et le corsaire, by Caroline QUINE




LIENS


Wikipédia
Caroline QUINE

Bibliographie de
Caroline QUINE

Photos Galerie Caroline QUINE
Galerie

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans QUINE Caroline
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog