Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 15:42

 Avalanches, by A. RUTGERS VAN DER LOEFF




Présentation de l'Editeur


 

      LA neige tombe sans trêve. Une menace rôde dans la montagne. Bloqués au refuge, de jeunes skieurs de nationalités diverses sont secourus par Werner Altschwank et son père, l'instituteur du petit village suisse d'Urteli.

  L'amitié naît bien vite entre ces garçons, orphelins de guerre, et Werner qui sauve la vie de l'Italien Paolo. C'est auprès d'eux qu'il trouve un réconfort lorsqu'Urteli à son tour est frappé par l'avalanche.

  Au cours d'un exode difficile, dans les centres d'accueil, dans les tunnels où les trains doivent attendre le déblayage des voies, tous sentent la chaleur de la solidarité.Emus de la détresse du petit Klaus dont les parents et la sœur ont été ensevelis sous la neige, Werner et ses camarades se lancent dans une téméraire et généreuse entreprise. Le lecteur verra ce que fut cette nuit dramatique au cours de laquelle les jeunes firent preuve de tant de courage et d'endurance et qui devait modifier profondément leur vie à tous.



(10 à 14 ans)

FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir


Titre :   Avalanches    
Auteur :   A.   RUTGERS VAN DER LOEFF
Edition :   ÉDITIONS LA FARANDOLE
3, Cour du Commerce Saint-André-des-Arts - Paris 6è

Cet ouvrage est paru sous le titre original :
LAWINES RAZEN...

Traduit du hollandais par Marie-Louise BRIAND

Illustrations de RAGATAYA
noir & blanc pleine page in texte.

Et il neigeait toujours   (p. 10)
Le pain fut acceuilli par des hurlements de joie.   (p. 27 )
Il vit la masse blanche environnée de poussière se rapprocher   (p. 34)
Il rampait sur le ventre au milieu des décombres.   (p. 58)
Ils avançaient péniblement, les mères tenant les petits enfants par la main.   (p. 71)
Il chantait d'une façon bizarre.   (p. 98)
Tout le compartiment se taisait.   (p. 116)
C'était difficile d'enfoncer les perches dans la neige.   (p. 140)
Werner imaginait le visage de Marieli dans le magasin sombre.   (p. 170)
- Mesdames et messieurs! j'ai le plaisir de vous conduire à travers le village où des enfants du monde entier... (p. 194)


ACHEVÉ D'IMPRIMER EN
FEVRIER 1958 POUR LES
EDITIONS LA FARANDOLE
SUR LES PRESSES DE L'IM-
PRIMERIE COMMERCIALE
D'ALSACE ET DE LORRAINE
A STRASBOURG

DEPOT LEGAL : 1er TRIMESTRE 1958 - N° D'EDITEUR : 060

PRINTED IN FRANCE


© Copyright by; Éditions la Farandole,1958

Reliure : Couverture cartonné sous jaquette en trichromie vernie à double volets illustrée recto.
Nombre de pages : 194       TABLE DES MATIÈRES : NON

Livre épuisé chez l'Editeur



Poids :   330 grammes     Format :   145 x 195 mm
I.S.B.N :   NOn               Code Barre = EAN :   NON


EXTRAIT   Avalanches, by A. RUTGERS VAN DER LOEFF page: 34


Avalanches, by A. RUTGERS VAN DER LOEFF -image-40-200

 




  La distance que Werner et son père avaient mis deux heures à parcourir fut couverte en moins de dix minutes de descente. Tout allait bien, jusqu'à ce que retentit tout à coup un bruit léger : voum! annonciateur de catastrophe. Au-dessus d'eux, la couverture de neige se rompit sur une largeur d'environ soixante-dix mètres et toute une couche égringola vers la vallée. Altschwank hurla quelque chose, mais personne ne comprit quoi. Werner et Paolo se trouvaient sur le trajet de l'avalanche, quoique sur le bord.
  Comme un éclair, Werner se tourna de côté et sortit rapidement de la zone dangereuse. Mais il n'avait pas eu le temps de donner un conseil à Paolo, d'ailleurs cela n'aurait servi à rien. Paolo regarda tout autour de lui au moment critique; impuissant, il vit la masse blanche environnée de poussière se rapprocher et l'entendit siffler et gronder. Lui aussi aurait pu s'écarter et même plus facilement que Werner, mais dans son affolement il fit un faux mouvement et tomba. c'était la pire des choses qui pouvait lui arriver, car maintenant il n'était plus en mesure de jeter ses skis et ses bâtons. Il poussa un cri sourd quand la masse poudreuse s'abattit sur lui.
  Tout était allé très vite. ce n'était qu'une petite avalanche et qui ne venait pas d'une pente très escarpée. Tous ceux qui n'étaient pas paralysés par l'effroi se hâtèrent vers l'endroit où devait se trouver approximativement Paolo. Hutamäki fut le premier. L'autre Finlindais suivit. Werner faisait tous ses efforts pour arriver le plus vite possible avec sa pelle. Lorsque son père apparut, le visage rageur et ruisselant de sueur, ils avaient déjà trouvé le bout du cordon rouge.
  Je
  D'Artagnan appuya
  D'Artagnan, à ce moment-là, savait-il la nouvelle?
  Je ne


Reproduction interdite






ANNEXE



Avalanches by, A.   RUTGERS VAN DER LOEFF
Editeur:  Editions la Farandole (1958)
A.S.I.N :   B0000DMPM1
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
A.   RUTGERS VAN DER LOEFF

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog