Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 11:17

CATHERINE et les chiens perdus, by DENIS-FRANÇOIS


Présentation de l'Editeur


RIEN ne saurait entamer le courage que donne à Catherine son désir inné de venir en aide à tous ceux, bêtes et gens, que le hasard met sur sa route et qui se trouvent dans un mauvais pas.
  C'est d'abord un lévrier superbe, puis un jeune chiot turbulent, puis un petit garçon trop naïf. Pour tous, Catherine se dévoue sans mesurer sa peine.
  Et pourtant Judith, cette camarade jalouse, ne lui épargne ni les avertissements ni les menaces. Ce qui n'était qu'un incident minime devient vite une équipée pleine de risques. A l'horizon se profilent d'inquiétantes silhouettes, et le jour vient où Catherine est prise au piège qui lui est insidieusement tendu...



F. G.   jusqu'à 14 ans



FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE








Titre :   CATHERINE et les chiens perdus
Auteur :     DENIS-FRANÇOIS
Edition :   HACHETTE

Collection : Idéal-Bibliothèque

Numéro de référence : 169

ILLUSTRATIONS DE A. CHAZELLE
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

Catherine s'extasiait devant chaque brin d'herbe. p. 21
« Tu reviens encore? bougonna-t-il.» p. 33
Une tasse de thé pour la grand-mère. p. 65
« Assez de jérémiades! Explique-toi maintenant. ». p. 73
« Minuit était dans le jardin avec les jumelles. » p. 81
Catherine écoutait, impassible comme un juge. p. 88 & 89
« Quoi? Qu'est-ce que tu feras? » p. 113
« Tout beau! » dit Catherine à voix basse. p. 125
« Vincent! on te demande. » p. 141
« Ils l'ont arrêté et son frère aussi. » p. 161
Le dénommé Jean-Pierre-Yves se retourna. p. 169
« C'est un complice de Ric qui fabriquait le produit. » p. 177
« Tiens, embrasse-la, Minuit, c'est une brave fille. » p. 185


III. 1119. - Dépôt légal n° 2016,   2e trimestre 1964.

IMPRIMERIE NATIONALE DE MONACO - S.A.

© Librairie Hachette, 1959.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Relié sur cartonnage à dos rond.
Présentation sous jaquette à double volets avec texte, illustrée recto & verso
Imprimé en France
par BOUCHY - Paris
Nombre de pages : 190       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   229 grammes       Format :   150 x 205 x 16 mm
I.S.B.N :   NON                  Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT   CATHERINE et les chiens perdus, by DENIS-FRANÇOIS page 20


CATHERINE et les chiens perdus, by DENIS-FRANCOIS -image-40-150




  En parlant de son frère, le visage de Monique s'était épanoui. Ses yeux, tout à l'heure tristes et ternes, brillaient.
  « Son frère doit être la joie de sa vie. » pensa Catherine. Il pouvait paraître bizarre que le minable meneur de lévrier fût le frère des deux petites jumelles si propres et si soignées, et que, sous son allure un peu inquiétante, il cachât tant de sollicitude à l'égard des fourmis. Mais Catherine savait de longue date qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Et puis, elle qui n'avait pas de frère et aurait tant désiré en avoir un, comprenait parfaitement que son amie pût admirer le sien sans réserve, malgré quelques défauts extérieurs.
  « Tu le verras tout à l'heure, continua Monique, il m'a promis de rentrer tôt, et tu ne t'en vas pas tout de suite, n'est-ce pas?
  - Non, assura Catherine, mais il ne faut pas que je t'empêche de travailler, tu dois avoir tant à faire!
  - Oh! non..., pas le dimanche! J'irai mettre des pommes de terre à cuire tout à l'heure. C'est tout. Viens que je te montre le jardin. »
  Le jardin n'était pas grand, mais le tour en fut long à faire car Catherine s'extasiait devant chaque brin d'herbe, moitié parce qu'elle était réellement captivée par le charme de ce fouillis de verdure se refermant autour d'elle comme un nid pour cacher les affreux murs des voisins et les laides cheminées d'usines; moitié parce qu'elle voulait connaître la vie de l'amie oubliée et qu'elle avait beaucoup à apprendre.
 . Rassurée maintenant, et heureuse d'avoir quelqu'un avec qui bavarder, Monique répondait à toutes les questions de Catherine. Celle-ci apprit ainsi que cette maison avait été construite par l'arrière-grand-père de son amie, et était depuis toujours restée dans la famille; que son père, un ébéniste, était mort accidentellement au moment où, après de longs efforts, il était parvenu à se créer une belle clientèle; que depuis, pour élever ses quatre enfants, sa femme avait dû travailler : elle était employée dans un magasin d'alimentation. Une partie du jardin avait été vendue l'année précédente pour assurer l'équilibre du budget familial et le reste risquait fort de connaître le même sort d'ici quelques mois.


Reproduction interdite





COUVERTURES   Jaquette   année 1964



CATHERINE et les chiens perdus, by DENIS-FRANCOIS       CATHERINE et les chiens perdus, by DENIS-FRANCOIS



ANNEXE



CATHERINE et les chiens perdus, by DENIS-FRANÇOIS
Editeur :   Hachette, Idéal-Bibliothèque (1958)
A.S.I.N :   B003X78F36
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR



dans la même collection

COURAGEUSE CATHERINE
CATHERINE AU CHALET DES NEIGES
LA CROISIÈRE DE CATHERINE
CATHERINE ET LES CINQ FRÈRES



LIENS



Wikipédia
DENIS-FRANÇOIS

Retour accueil


Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog