Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 09:51

Cyrano de Bergerac, by Edmond ROSTAND

 

Présentation de l'Editeur


 

Néant





  C'est à l'âme de CYRANO que je voulais dédier ce poème.
  Mais puisqu'elle a passé en vous, COQUELIN, c'est à vous que je le dédie .


    Edmond ROSTAND


FICHE TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   CYRANO de Bergerac
Auteur :   Edmond ROSTAND
DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE
Edition :   HACHETTE  

Bibliothèque verte

ILLUSTRATIONS DE PIERRE LISSAC
noir & blanc pleine page in texte annotées

« A LA FIN DE L'ENVOI, JE TOUCHE. »   page 47
« OUI, MON COUSIN, IL SERT DANS VOTRE RÉGIMENT! »   page 85
« MOI JE NE SUIS QU'UNE OMBRE, ET VOUS QU'UNE CLARTÉ   page 139
« JE ME DOIS A CES MALHEUREUX. »   page 197
« CE SONT LES CADETS DE GASCOGNE...   page 225
« JE L'ATTENDAIS DEBOUT, ET L'ÉPÉE A LA MAIN. »   page 251


Imprimé en France
BRODARD  &  TAUPIN
Coulommiers-Paris
-    1   -   1491.    -



Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.
Copyright by Librairie Hachette, 1939.

Reliure :   Cartonnage éditeur percaline verte
Nombre de pages : 252        TABLE   des   MATIÈRES : OUI

Poids :   205  grammes       Format :   120  x  170  mm
I.S.B.N :   NON                  Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur

 




EXTRAIT   CYRANO de Bergerac, by Edmond ROSTAND   page 45


Cyrano de Bergerac, by Edmond ROSTAND -image-50-150




    CYRANO, fermant une seconde les yeux.
Attendez!... je choisi mes rimes... Là, j'y suis.
(Il fait ce qu'il dit, à mesure)
  Je jette avec grâce mon feutre,
  Je fais lentement l'abandon
  Du grand manteau qui me calfeutre,
  Et je tire mon espadon;
  Elégant comme Céladon,
  Agile comme Scaramouche,
Les grenadiers de ligne aux longs plumets tremblants
Qui montaient à l'assaut avec des mollets blancs,
Et les conscrits chasseurs aux pompons verts en poires
Qui couraient à la Mort avec des jambes noires!
    (Soupirant)
Pareil au prisonnier rêveur qui se ferait
Toute une frémissante et profonde forêt
Avec l'arbre en copeaux d'un jardin de poupée,
  Je vous préviens, cher Myrmidon,
  Qu'à la fin de l'envoi, je touche!

    (Premiers engagements de fer.)

  Vous auriez bien dû rester neutre;
  Où vais-je vous larder, dindon?...

  Dans le flanc, sous votre maheutre? ...
  Au cœur, sous votre bleu cordon?...

  - Les coquilles tintent, ding-don!
  Ma pointe voltige : une mouche!
  Décidement... c'est au bedon,
  Qu'à la fin de l'envoi, je touche.

  Il me manque une rime en eutre...
  Vous rompez, plus blanc qu'amidon?

  C'est pour me fournir le mot pleutre!
  - Tac! je pare la pointe dont
  Vous espériez me faire don, -
  J'ouvre la ligne, - je la bouche...
  Tiens bien ta broche, Laridon!
  A la fin de l'envoi, je touche.


    (Il annonce solennellement.)

  ENVOI

  Prince, demande à Dieu pardon!
  Je quarte du pied, j'escarmouche,
  Je coupe, je feinte...


    (Se fendant.)

        Hé! la, donc!

  (Le vicomte chancelle. Cyrano salue.)

  A la fin de l'envoi, je touche.

(Acclamations. Applaudissements dans les loges. Des fleurs et des mouchoirs tombent. Les officiers entourent et félicitent Cyrano. Ragueneau danse d'enthousiasme. Le Bret est heureux et navré. Les amis du vicomte le soutiennent et l'emmènent.)

    LA FOULE, en un long cri.
Ah!...


Reproduction interdite





ANNEXE



CYRANO de Bergerac, by Edmond ROSTAND
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1 janvier 1938)
Langue :   Français
A.S.I.N :   B0044VUW9U
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Edmond ROSTAND

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog