Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 15:24

 

 

En kayak du Gabon au Mozambique, by Maurice PATRY

Présentation de l'Editeur


  Une idée neuve, une grande soif d'aventure, beaucoup de courage... et très peu d'argent! Il n'en faut pas davantage pour aller loin et réussir un des plus beaux exploits sportifs de ces dernières années. C'est ce qu'on fait Maurice PATRY et son camarade HAVOT en associant leurs maigres ressources et leurs ambitions personnelles : le premier voulait chasser du gibier rare, le second voir du pays. Ils en ont vu! On avait traversé jusqu'ici l'Afrique dans tous les sens et par les moyens les plus divers, mais personne encore n'avait eu l'idée de le faire en kayak.
  Ce n'est pas une promenade de tout repos : il n'est que de voir les deux voyageurs aux prises avec les courants, les orages, les moustiques, les hippopotames et les crocodiles, contraints à des portages exténuants, guettant des jours entiers le camionneur charitable qui assurera leur transbordement d'un fleuve à l'autre. Et le pire leur est arrivé : tomber sur une rivière à sec!
  Entre cent mésaventures passionnantes, détachons la traversée du Lac Tanganyika, qui est une prouesse extraordinaire, les exploits de chasse de Maurice PATRY, et cette descente tragi-comique d'une rivière infestée d'hippopotames. On reste confondu d'admiration devant tant de courage, d'endurance et de ténacité. Ce récit vivant, alerte et plein d'humour, séduira toute une jeunesse amie de l'aventure.



G. F. à partir de 8 ans.



FICHE TECHNIQUE DU LIVRE


 

Agrandir


Titre :   En kayak du Gabon au Mozambique
Auteur :   Maurice   PATRY
Edition :   ÉDITIONS G. P. - 80, RUE SAINT - LAZARE, PARIS (9e)

est le quatre - vingt - sixième de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR


DOCUMENTS PHOTOS ET FILMS FOURNIS PAR ROYAL PHOTO, 40 RUE VIGNON PARIS

ILLUSTRATIONS DE RAOUL AUGER
Couleurs pleine page hors-texte annotées et in texte et
noir & blanc in texte.

Missié, l'arfant y en a dans le village.   p. 13
En me sauvant je me suis étalé dans un marigot.   p. 19
Il fallut charger nos Kayaks sur les chariots.   p. 31
Les bongos burent et barbottèrent longuement.   p. 51
L'énorme masse s'échouait sur les bas-fonds.   p. 83
Buffes, éléphants, bubales, paissaient tranquillement.   p. 101
Nous découvrîmes la vallée de la Luangwa.   p. 143
Le "grand Koudou" s'avançait, inquiet et magnifique.   p. 163
Les crocodiles et les oiseaux aquatiques voisinaient.   p. 175
l'«Alidade» disparut derrière un écran de fumée.   p. 185


Il a été achevé d'imprimer
en Avril 1955 pour les
ÉDITIONS G. P. à Paris
sur les presses de
G. Maillet et Cie
à Saint-Ouen


C. O. L. : 11. 0282       Dépôt légal n° 430

Copyright 1955, by Editions G. P, - Paris

Reliure :   Cartonnée
Livre possèdant une jaquette à double volets avec texte.
Nombre de pages : 190       TABLE DES CHAPITRES : OUI

Poids :   405 grammes     Format :   150 x 205 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur



 

EXTRAIT   En kayak du GABON au Mozambique, by Maurice PATRY   page 54


 

En kayak du Gabon au Mozambique, by Maurice PATRY -image-50-150




  Ils nous menèrent à un petit étang, au milieu de la forêt, qui paraissait être visité toutes les nuits par nos bongos. Il ne s'agissait plus que d'y passer la nuit, bien camouflés, pour essayer d'apercevoir au moins leurs silhouettes dans le clair de lune. S'ils repartaient au petit jour, nous aurions la chance de les tirer; s'ils s'éloignaient avant l'aube, nous serions sur place pour suivre dès le matin leurs traces toutes fraîches. Mes Pygmées se montrèrent peu enthousiastes pour cette méthode d'affût, mais je leur donnai rendez-vous à cet endroit même pour le lever du jour.
  Vers trois heures du matin, je vis remuer quelques ombres, tandis que le feuillage bruissait doucement. Etait-ce une hallucination provoquée par une trop longue tension nerveuse? Mais non! les ombres se rapprochaient lentement. Je finis par distinguer nettement des bongos, mais il n'était évidemment pas question de tirer. J'en comptai onze. Ils avançaient pas à pas, broutant par-ci par-là, se dirigeant vers l'étang où ils burent et barbotèrent longuement.
  Alors qu'ils n'étaient plus qu'à vingt mètres de moi, deux ou trois tournèrent la tête dans ma direction. Peut-être nous avaient-ils sentis? Ils n'avaient pourtant pas l'air trop inquiets. Finalement, le lever du jour étant proche, ils se regroupèrent et rentrèrent lentement en forêt. J'attendis avec une impatience fébrile le petit jour pour nous mettre en marche et tenter de les rattrapper avant qu'ils ne se fussent éparpillés dans les sous-bois.
  Les Pygmées arrivèrent enfin, et, lorsque le petit jour se leva, nous partîmes sur les traces qu'on distinguait encore à peine. Nous avancions lentement; les feuillages touffus faisaient un bruit de papier froissé sur notre passage. Le Pygmée qui marchait devant moi s'arrêtait tous les vingt mètres pour écouter.
  Nous marchions depuis une heure et demie, quand mon pisteur s'arrêta et écouta plus attentivement. Je n'entendais rien, mais, à ses gestes, je compris que nos bongos étaient tout près. Il faisait alors grand jour. Ma carabine était prête, j'avais déjà le doigt le long du pontet; mon cœur battait à éclater, et j'invoquais Saint-Hubert pour qu'ils ne se sauvent pas avant que j'aie pu tirer. Quelques mètres nous restaient à faire. Les feuillages bougèrent devant moi. Mes yeux fouillaient la végétation pour essayer de distinguer quelque chose. J'entendis tout près de moi un galop de fuite et j'entrevis quelques taches rouges qui apparaissaient pour disparaître aussitôt. Sans aucun doute, ils nous avaient sentis.


Reproduction interdite





ANNEXE


En kayak du GABON au Mozambique, by Maurice PATRY
Editeur :   Editions G.P., Paris. Collection Bibliothèque Rouge et Or Souveraine
A.S.I.N :   B0000DS5VV
www.amazon.fr

 

LIEN UTILE


 

WIKIPÉDIA
Raoul AUGER

WIKIPÉDIA
Maurice PATRY

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog