Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 16:07

Kazan by CURWOOD


Présentation de l'Editeur


UNE fois encore, le chien se retourne pour regarder la flamme lointaine du feu de camp, puis, résolument, il s'enfonce dans la forêt silencieuse.
  Kazan, ce puissant chien de traîneau qui a du sang de loup dans les veines, ne veut plus vivre avec les hommes. Il ne supporte plus d'être domestiqué, et même lorsqu'il a terrassé le misérable qui s'attaquait à la jeune femme de son maître, il craint d'être injustement puni. Aussi préfère-t-il s'enfuir dans les solitudes sauvages où il rencontrera Louve-Grise, dont il fera sa compagne des bons et des mauvais jours.
  Pourtant, Kazan reste partagé entre ses deux natures, et c'est ce conflit entre sa nostalgie de l'homme et son amour de la liberté que dépeint magnifiquement J.O. Curwood, le romancier du Grand Nord américain.




FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE







Titre :   Kazan
Auteur :   James-Oliver   CURWOOD
Edition :   HACHETTE

LIBRAIRIE HACHETTE, 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, PARIS VIe

BIBLIOTHÈQUE VERTE

TEXTE ABRÉGÉ POUR LA BIBLIOTHÈQUE VERTE

TEXTE FRANÇAIS DE P.   GRUYER ET L.   POSITIF

ILLUSTRATIONS DE JOSETTE MIMRAN
Couleurs pleine page hors-texte annotées et, noir & blanc in texte.

Il continua à écouter, en proie à une exaltation sauvage.   p. 32
La chaleur la réconforta et lui rendit courage.   p. 64
Kazan brûlait d'envie de se joindre au démoniaque concert.   p. 128
« Couché! Sale bête! »   p. 160


1721-5 - Dépôt légal n° 5940, 4e trimestre 1972.

IMPRIMÉ. EN FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
6, place d'Alleray - Paris.
Usine de La Flèche, le 15-12-1972.
20-01-4211-01

© Librairie Hachette, 1972.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Cartonnage pelliculé éditeur, illustrée couleurs in recto.
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 184       TABLE DES MATIÈRES :   OUI

Poids :   165 grammes       Format :   115 x 165 x 15 mm
I.S.B.N :   NON     Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l' Editeur


EXTRAIT   Kazan, by James Oliver CURWOOD   page 64


Kazan, by James Oliver CURWOOD -image-50-150




  Elle rejeta en arrière la porte de toile et le blême visage de son père lui apparut en pleine lumière. Kazan entendit soudain un cri déchirant qui jaillissait de ses lèvres. Nul doute, en effet, n'était permis en face de Pierre Radisson.
  Jeanne s'était jetée sur la poitrine de son père, avec des sanglots étouffés, si faibles que l'ouïe fine de Kazan n'arrivait pas même à les percevoir. Elle demeura là abîmée dans sa douleur, jusqu'au moment où un cri plaintif de Jeannette fit sursauter en elle son énergie vitale de femme et de mère.
  L'heur n'était pas aux larmes, mais à l'action. Elle se remit brusquement sur ses jambes et courut dehors. Kazan, tirant sur sa chaîne, voulut s'élancer au-devant d'elle. Mais elle n'y prêta point attention.
  Elle commença par revenir vers l'emplacement du foyer éteint, qu'il importait avant tout de rallumer. Elle récolta dans la neige des écorces de bouleau desséchées, dont elle forma une petite pile, en les entremêlant aux bûchettes noires, non consumées. Puis elle rentra dans la tente pour y quérir des allumettes.
  Pierre Radisson avait coutume d'en emporter sa provision dans une boîte imperméable, qu'il plaçait dans une poche intérieure de son vêtement de peau d'ours. Et Jeanne se reprit à sangloter, tandis qu'agenouillée devant son père, elle fouillait à la recherche de cette boîte.
  L'ayant trouvée, elle fit fuser bien haut la flamme bienfaisante et rechargea le feu avec une partie des grosses bûches dont Pierre avait fait provision. La chaleur la réconforta et lui rendit courage. Quinze milles... le fleuve qui conduisait à la cabane... Il lui fallait couvrir cette distance avec l'enfant et avec Loup.
  Son attention se reporta vers le chien. Elle dégela, à la chaleur du foyer, un morceau de viande qu'elle donna ensuite à manger à Kazan, puis fit fondre, pour son propre usage, un peu de neige pour le thé. Elle n'avait pas faim et n'éprouvait nulle envie des aliments. Mais elle se rappela que son père la contraignait à manger, cinq ou six fois par jour, si peu que ce fût, afin qu'elle ne perdît point ses forces. Elle s'astreignit donc à déjeuner d'un biscuit et d'une tartine de pain, qu'elle arrosa d'autant de thé brûlant qu'elle en put absorber.


Reproduction interdite





COUVERTURES   année 1972


Kazan, by James Oliver CURWOOD   Kazan, by James Oliver CURWOOD



ANNEXE



Kazan, by James Oliver CURWOOD
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1972)
A.S.I.N :   B003OS3RO6




DU MÊME AUTEUR



dans la Bibliothèque Verte :
BARI, CHIEN-LOUP
LES CHASSEURS DE LOUPS
LES CHASSEURS D'OR


dans l'Idéal-Bibliothèque :
BARI, CHIEN-LOUP

dans la Galaxie :
NOMADES DU NORD, UN GENTLEMAN COURAGEUX, LA PISTE DU BONHEUR   (3 titres en 1 volume).



LIENS



Wikipédia
James-Oliver CURWOOD

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog