Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 12:26

L'Auberge de l'Ange gardien by, Comtesse de SEGUR



Présentation de l'Editeur



Néant

A MES PETITS-FILS

LOUIS ET GASTON DE MALARET

  Chers enfants, vous êtes de bons petits frères, et je suis bien sûre que, si vous vous trouviez dans la triste position de Jacques et de Paul, toi, mon bon petit Louis, tu ferais comme l'excellent petit Jacques; et toi, mon gentil petit Gaston, tu aimerais ton frère comme Paul aimait le sien. Mais j'espère que le bon Dieu vous fera la grâce de ne jamais passer par de pareilles épreuves, et que la lecture de ce livre ne réveillera jamais en vous de pénibles souvenirs.

            COMTESSE DE SÉGUR,
              née Rostopchine.




FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE




Titre :   L'auberge de l'ange gardien
Auteur :   Mme LA COMTESSE DE   SÉGUR
née Rostopchine
Edition :   ÉDITIONS DE L'ÉVENTAIL


Illustrations de Foulquier
couleurs annotées in texte.

Le voyageur, s'approchant de son chien, vit deux enfants.   page 7
Il mangea et but avec délices.   page 9
« J'ai prié la sainte Vierge. »   page 9
« Entrez, monsieur, il y a de quoi loger tout le monde. »   page 10
Il embrassait Capitaine.   page 11
« Confiez-lui tout ce que vous voudrez. »   page 14
« Je suis à votre service. »   page 15
Jacques tira le sac et Paul le poussa.   page 17
« Porte cela dans le creux de l'arbre. »   page 21
Torchonnet dévorait le pain et la viande.   page 21
« Maman! ma tante! voilà M. Moutier. »   page 23
« Capitaine est mort. »   page 25
Aidé de trois hommes vigoureux, il l'emporta.   page 27
Un craquement se fit entendre.   page 30
« Eh bien, qu'y a-t-il donc? » dit le curé surpris.   page 30
Il donna un coup de balai.   page 32
« Est-ce que je ne vaux pas vingt mille francs? »   page 33
Elle n'était pas sa mère, elle l'avait volé.   page 35
« Jamais la marchandise n'a monté à ce prix. »   page 37
Jacques aida au service.   page 38
Le vieux général.   page 40
« Taisez-vous et partez! »   page 42
« J'ai bien l'honneur... »   page 44
« Personne ne m'aime, personne ne m'aimera. »   page 46
Moutier se releva lentement et parti au galop.   page 52
« Ce coquin d'âne avait le trot d'un dur! »   page 54
Il tomba comme une masse.   page 57
Il vit le pauvre Jacques à demi agenouillé.   page 58
« Je fus pris par les gendarmes. »   page 59
Ils roulèrent par terre.   page 62
Il lui administra le knout.   page 64
La bonne et Moutier emportèrent Torchonnet.   page 65
Il culbuta la bonne qui se trouvait sur son passage.   page 67
« Si nous pouvions avoir quatre sœurs de charité. »   page 68
« C'est joli ces près qui bordent votre jardin! »   page 69
Il fut entouré et remercié.   page 72
Les cuisiniers s'étaient surpassés.   page 74
« Je crains qu'elle ne veuille pas se marier. »   page 75
Il ronfla dix heures de suite sans bouger.   page 77
On se mit en marche pour la mairie.   page 78
« Turbot sauce crevette! saumon sauce impériale! filets de chevreuil sauce madère! »   page 79
Tout le monde dansa.   page 80
On entrecoupait les danses de visites aux buffets.   page 81
L'auberge resta ouverte à tous les voyageurs militaires.   page 84

Imprimé en Italie
par G. Canale & C. S.p.A. - Turin

© 1982 Editions de l'Eventail, Genève.

Reliure :   Relié sur cartonnage éditeur illustrée couleurs in recto.
Nombre de pages : 85       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   805 grammes                   Format :   240   x  290 mm
I.S.B.N :   2 88101005-9                Code Barre = EAN :   9 782881 010057

PPTTC 69,00 F

Livre épuisé chez l' Editeur

EXTRAIT   L'Auberge de l'Ange gardien, by Comtesse de SÉGUR   page 21


L'Auberge de l'Ange gardien by, Comtesse de SEGUR




  Jacques, tranquille sur le sort de Paul, se laissa aller à toute sa gaieté; il inventa, pour occuper son frère, une foule de jeux amusants avec de petites pierres, des brins de bois, des chiffons de papier. Lui-même chercha à se rendre utile à Mme Blidot et à Elfy en faisant leurs commissions, en lavant la vaisselle, en servant les voyageurs. Vers le soir il s'approcha de Mme Blidot, et lui dit avec quelque embarras :
  « Maman, vous avez promis à M. Moutier de donner un peu à manger au pauvre Torchonnet; je l'ai vu tout à l'heure; il courait avec un gros pain sous le bras; il m'a fait signe qu'il allait venir chercher de l'eau au puits; voulez-vous me donner quelque chose pour que je le lui porte dans l'arbre creux?
  MADAME BLIDOT : Oui, mon ami; voici un reste de viande et un morceau de pain. Va mettre cela dans le creux de l'arbre; et, de peur que je ne l'oublie à l'avenir, rappelle-le-moi tous les jours à dîner; nous ferons la part du pauvre petit malheureux.
  JACQUES : Merci, maman, vous êtes bonne comme M. Moutier.»
  Et Jacques emporta ses provisions, qu'il alla déposer dans l'arbre du puits. Il ne tarda pas à voir arriver Torchonnet avec sa cruche; il marchait lentement, et il s'essuyait les yeux tout en dévorant le pain et la viande de Mme Blidot; il but de l'eau de la cruche, salua tristement Jacques et Paul, qui le regardaient du seuil de la porte, et reprit le chemin de son auberge.
  Les jours se passaient ainsi, heureux pour Jacques et pour tous les habitants de l'Ange-Gardien, tristes et cruels pour l'infortuné Torchonnet que son maître maltraitait sans relâche. Bien des fois Jacques l'aida en cachette à exécuter les ordres qu'il recevait et qui dépassaient ses forces; tantôt c'était un objet trop lourd à porter au loin; alors Jacques et Paul le rejoignaient à la sortie du village et l'aidaient à porter son fardeau. Tantôt c'était une longue course à faire à la fin du jour, quand la fatigue d'un travail continuel le rendait incapable d'accomplir une longue marche; Jacques alors obtenait de Mme Blidot la permission de faire la course pour Torchonnet, tandis que celui-ci se reposait au pied d'un arbre et mangeait les provisions que lui envoyait Mme Blidot.


Reproduction interdite





ANNEXE



L'Auberge de l'Ange gardien by, Comtesse de SEGUR
Editeur :   Editions de l'Eventail (1982)
A.S.I.N :  
www.amazon.fr


PARUS DANS LA MÊME COLLECTION :



- CONTES, de Charles Perrault
- FABLES, de Jean de la Fontaine
- UN BON PETIT DIABLE, par Mme La Comtesse de Ségur
- Le GÉNÉRAL DOURAKINE, par Mme La Comtesse de Ségur
- LES MALHEURS DE SOPHIE, par Mme La Comtesse de Ségur


LIENS



Wikipédia
Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur

Bibliographie
Comtesse de SÉGUR

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans SEGUR Comtesse de
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog