Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 14:39

L'enfant de volupté, by Gabriele D'aNNUNZIO




Présentation de l'Editeur




Néant





FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE


 



Titre :   L'enfant de volupté
AUTEUR :   Gabriele   D'ANNUNZIO
Edition :   POURPRE
Collection :   pourpre

TRADUIT DE L'ITALIEN PAR G.   HÉRÉLLE


Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommiers
547-2-2491.

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.


Reliure :   Reliée sur cartonnage
Titrage doré à chaud inscrit au dos
Nombre de pages : 251   TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   185 grammes     Format :   120 x 170 mm
I.S.B.N :   NON               Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur
Valeur sur le Web selon état : Avril 2013 de 08 Euros à 9 Euros 90


EXTRAIT   L'enfant de volupté , by Gabriele D'ANNUNZIO   page 6


L'enfant de volupté by, Gabriele ANNUNZIO -image-70-150




  Le lendemain soir, André vint au palais Roccagiovine quelques minutes plus tôt que d'habitude, avec un merveilleux gardénia à la boutonnière et une vague inquiétude au fond de l'âme. Son coupé s'arrêta devant le porche; car l'allée était déjà prise par une autre voiture, de laquelle une dame descendait. Les livrées, les chevaux, tout le cérémonial de cette descente portaient la marque d'une grande maison. Le comte entrevit une silhouette haute et svelte, une coiffure étoilée de diamants, un petit pied qui se posa sur la marche. Puis, tandis qu'il montait l'escalier, il put voir la dame de dos.
  Elle montait devant lui, lentement, mollement, avec une sorte de rythme. Son manteau, doublé d'une fourrure aussi neigeuse que le duvet des cygnes, n'était plus maintenu par l'agrafe et glissait autour de son buste, laissant les épaules découvertes. Ces épaules émergeaient, pâles comme l'ivoire poli, divisées par un sillon délicat, et les omoplates se perdaient sous les dentelles du corsage avec je ne sais quelle fuyante et douce inflexion d'ailes. Sur les épaules, le cou s'épanouissait, agile et arrondi; et les cheveux, tordus en spirale depuis la nuque et pliés au sommet de la tête, y formaient un nœud sous la morsure des épingles gemmées.
  Cette harmonieuse ascension de la dame inconnue donnait aux yeux du jeune homme un si vif plaisir que, pour admirer, il s'arrêta un instant au premier palier. La traîne faisait sur les marches un grand frou-frou. Le domestique marchait derrière, non dans la piste du tapis rouge où avait marché sa maîtresse, mais sur le côté, le long de la muraille, avec une gravité irréprochable. Et le contraste entre cette magnifique créature et ce rigide automate était bizarre. André sourit.


Reproduction interdite





ANNEXE



L'enfant de volupté, by Gabriele D'ANNUNZIO
Editeur :   Collection POURPRE
A.S.I.N :  B0000DP4CA
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Gabriele D'ANNUNZIO

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog