Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 14:48

L'étoile du sud, by jules VERNE



Présentation de l'Editeur










FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE N° 01




Titre :   L'étoile du sud
Le pays des diamants
Auteur :   Jules   VERNE
Edition :   LIBRAIRIE HACHETTE

BIBLIOTHÈQUE VERTE

NOUVELLE BIBLIOTHEQUE D'EDUCATION ET DE RECREATION



Imprimerie HACHETTE 9, rue Stanislas 206-5-30.PARIS

Copyright by Librairie Hachette, 1930
Tous droits de traduction, de repro-
duction réservés pour tous pays.


Reliure :   Relié sur cartonnage percaline verte

Nombre de pages : 245       TABLE   DES   MATIÈRES : OUI

Poids :   214 grammes           Format :   125 x 170 mm
I.S.B.N :   NON                      Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur
Valeur selon état sur le Web : Juin 2007 de 03€00 à 05€00


EXTRAIT   L'étoile du sud, by Jules VERNE   page : 25


 



  Le laboratoire du jeune ingénieur, avec ses appareils bizarres, l'intéressait puissamment. Elle était surtout fort curieuse de connaître tout ce qui se rattachait à la nature des diaments, cette précieuse pierre qui jouait dans les conversations et dans le commerce du pays un rôle si important. En vérité, Alice était assez portée à ne regarder cette gemme que comme un vilain caillon. Cyprien - elle n'était pas sans le voir - avait, sur ce point, des dédains tout pareils aux siens. Aussi cette communion de sentiments ne fut-elle pas étrangère à l'amitié qui s'était promptement nouée entre eux. Seuls dans le Griqualand, on peut hardiment le dire, ils ne croyaient pas que le but unique de la vie dût être de rechercher, de tailler, de vendre ces petites pierres, si ardemment convoitées dans tous les pays du monde.
  « Le diamant, lui dit un jour le jeune ingénieur ingénieur, est tout simplement du carbone pur. C'est un fragment de charbon cristallisé, pas autre chose. On peut le brûler comme un vulgaire morceau de braise, et c'est même cette propriété de combustibilité qui en a, pour la première fois, fait soupçonner la véritable nature. Newton, qui observait tant de choses, avait noté que le diamant taillé réfracte la lumière plus que tout autre corps transparent. Or, comme il savait que ce caractère appartient à la plupart des substances combustibles, il déduisit de ce fait, avec sa hardiesse ordinaire, la conclusion que le diamant « devait » être combustible. Et l'expérience lui donna raison. »


Reproduction interdite





ANNEXE



L'étoile du sud, by Jules VERNE
Editeur :  Librairie Hachette
A.S.I.N :  B001BMXCQK
www.amazon.fr


LIENS


Wikipédia
L'étoile du sud, by Jules VERNE

Wikipédia
Jules VERNE

Bibliographie
Jules VERNE

RETOUR ACCUEIL

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans VERNE Jules
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog