Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 08:37

 

 

L'étranger, by Albert CAMUS



Présentation de l'Editeur





Néant





FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE






Titre :   L'étranger
Auteur :   Albert   CAMUS
Edition :   GALLIMARD     nrf



roman

Dépôt légal : 2e trimestre 1942.
N° d'éd. 10355. - N° d'Imp. 7761.

Imprimé en France


IMPRIMERIE DE LAGNY
EMMANUEL GREVIN ET FILS

----- 5-1964 -----

Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation
résevés pour tous les pays, y compris l'U. R. S. S.

© 1942, by Éditions Gallimard.

Reliure :   Broché sur carton souple éditeur
Nombre de pages : 171         TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   165 grammes             Format :   120 x 185 mm
I.S.B.N :   NON                      Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'éditeur


COUVERTURES


 

L'étranger, by Albert CAMUS       L'étranger, by Albert CAMUS




COMMENTAIRE en ligne



L'étranger, by Albert CAMUS
www.amazon.fr


ANNEXE



L'étranger, by Albert CAMUS
Editeur :   Gallimard   nrf, (1 mai 1962)
A.S.I.N :   B0000DSMV6
www.amazon.fr


EXTRAIT   L'étranger , by Albert CAMUS   page 55


 



  On a d'abord entendu une voix aiguë de femme et puis Raymond qui disait : « Tu m'as manqué, tu m'as manqué. Je vais t'apprendre à me manquer. » Quelques bruits sourds et la femme a hurlé, mais de si terrible façon qu'immédiatement le palier s'est empli de monde. Marie et moi nous sommes sortis aussi. La femme criait toujours et Raymond frappait toujours. Marie m'a dit que c'était terrible et je n'ai rien répondu. Elle m'a demandé d'aller chercher un agent, mais je lui ai dit que je n'aimais pas les agents. Pourtant, il en est arrivé un avec le locataire du deuxième qui est plombier. Il a frappé à la porte et on n'a plus rien entendu. Il a frappé plus fort et au bout d'un moment, la femme a pleuré et Raymond a ouvert. Il avait une cigarette à la bouche et l'air doucereux. La fille s'est précipitée à la porte et a déclaré à l'agent que Raymond l'avait frappée. « Ton nom », a dit l'agent. Raymond a répondu. « Enlève ta cigarette de la bouche quand tu me parles », a dit l'agent. Raymond a hésité, m'a regardé et a tiré sur sa cigarette. A ce moment, l'agent l'a gifflé à toute volée d'une claque épaisse et lourde, en pleine joue. La cigarette est tombée quelques mètres plus loin. Raymond a changé de visage, mais il n'a rien dit sur le moment et puis il a demandé d'une voix humble s'il pouvait ramasser son mégot. L'agent a déclaré qu'il le pouvait et il a ajouté : « Mais la prochaine fois, tu sauras qu'un agent n'est pas un guignol. » Pendant ce temps, la fille pleurait et elle a répété : « Il m'a tapée. C'est un maquereau. » - « Monsieur l'agent, a demandé alors Raymond, c'est dans la loi, ça, de dire maquereau à un homme? » Mais l'agent lui a ordonné « de fermer sa gueule ». .....................




LIENS



Wikipédia
Albert CAMUS

Bibliographie
Albert CAMUS

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog