Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 14:24

L'homme révolté, by Albert CAMUS



Présentation de l'Editeur





Néant




A JEAN GRENIER



FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE




Titre :   L'homme révolté
Auteur :   Albert   CAMUS
Edition :   GALLIMARD     nrf    



Dépôt légal : 4e trim. 1951.
N° d'éd. 7.780.

Imprimé en France

ACHEVÉ D'IMPRIMER
PAR L'IMPRIMERIE FLOCH
MAYENNE
LE 4 NOVEMBRE 1969


Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation
résevés pour tous les pays, y compris la Russie.

© 1951, by Librairie Gallimard.

Reliure :   Broché sur carton souple
Nombre de pages : 382         TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   285 grammes             Format :   120 x 185 mm
I.S.B.N :   NON                      Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'éditeur


CITATION


 

  Et ouvertement je vouai mon cœur à la terre grave et souffrante, et souvent, dans la nuit sacrée, je lui promis de l'aimer fidèlement jusqu'à la mort, sans peur, avec son lourd fardeau de fatalité, et de ne mépriser aucune de ses énigmes. Ainsi, je me liai à elle d'un lien mortel.

HOLDERLIN

La mort d'Empédocle.




COUVERTURES


 

L'homme révolté, by Albert CAMUS       L'homme révolté, by Albert CAMUS




ANNEXE



L'homme révolté, by Albert CAMUS
Editeur :   Gallimard   nrf, (1951)
A.S.I.N :   B000KF2CR4
www.amazon.fr


EXTRAIT   L'homme révolté, by Albert CAMUS   page 59




  Mais sa haine pour la peine de mort n'est d'abord que la haine d'hommes qui croient assez à leur vertu ou à celle de leur cause, pour oser punir, et définitivement, alors qu'ils sont eux-mêmes criminels. On ne peut à la fois choisir le crime pour soi et le châtiment pour les autres. Il faut ouvrir les prisons ou faire la preuve, impossible, de sa vertu. A partir du moment où l'on accepte le meurtre, serait-ce une seule fois, il faut l'admettre universellement. Le criminel qui agit selon la nature ne peut, sans forfaiture, se mettre du côté de la loi. « Encore un effort si vous voulez être républicains? » veut dire : « Accepter la liberté du crime, seule raissonnable, et entrez pour toujours en insurrection comme on entre dans la grâce. » La soumission totale au mal débouche alors dans une horrible ascèse qui devait épouvanter la république des lumières et de la bonté naturelle. Celle-ci, dont la première émeute, par une coÏncidence significative, avait brûlé le manuscrit des Cent-vingt journées de Sodome, ne pouvait manquer de dénoncer cette liberté hérétique et jeter à nouveau entre quatre murs un partisan si compromettant. Elle lui donnait, du même coup, l'affreuse occasion de pousser plus loin sa logique révoltée.
  La république universelle a pu être un rêve pour Sade, jamais une tentation. En politique, sa vraie position est le cynisme. Dans sa Socièté des Amis du crime, on se déclare ostensiblement pour le gouvernement et ses lois, qu'on se dispose pourtant à violer. Ainsi, les souteneurs votent pour le député conservateur. Le projet que Sade médite suppose la neutralité bienveillante de l'autorité. La république du crime ne peut être, provisoirement du moins, universelle. Elle doit faire mine d'obéir à la loi. Pourtant, dans un monde sans autre règle que celle du meurtre, sous le ciel du crime, au nom d'une criminelle nature, Sade n'obéit en réalité qu'à la loi inlassable du désir. Mais désirer sans limites revient aussi à accepter d'être désiré sans limites. La licence de détruire suppose qu'on puisse être soi-même détruit. Il faudra donc lutter et dominer. La loi de ce monde n'est rien d'autre que celle de la force; son moteur, la volonté de puissance.




Edition Originale


 

Il a été tiré de l'édition originale de cet ouvrage mille huit cent soixante-cinq exemplaires, savoir : quarante-cinq exemplaires sur Hollande Van Gelder, dont quarante numérotés de I à 40 et cinq, hors commerce, marqués de A à E; deux cent soixante exemplaires sur vélin pur fil des Papeteries Lafuma-Navarre, dont deux cent cinquante numérotés de 41 à 290 et dix, hors commerce, marqués de F à O; et mille cinq cent cinquante exemplaires reliés sur alfama des Papeteries du Marais, relié d'après la maquette de Mario Prassinos, dont mille cinq cents numérotés de 291 à 1790 et cinquante, hors commerce, numérotés de 1.791 à 1.840.


Il a été tiré en outre dix exemplaires hors commerce sur Madagascar, réservés à l'auteur, numérotés de I à X.




LIENS



Wikipédia
Albert CAMUS

Bibliographie
Albert CAMUS

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog