Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 12:52

L'oubliée de Venise, by SAINT-MARCOUX




Présentation de l'Editeur


L'Académie Française en décernant à SAINT-MARCOUX le Prix MONTYON de Littérature 1953 a donné une consécration officielle aux appréciations unanimes de tous les critiques en ce qui concerne les qualités littéraires et la haute tenue morale des ouvres de ce jeune auteur.

  CARINA, “ L'OUBLIÉE DE VENISE ” présente des situations inédites et aborde des problèmes nouveaux, mais on y retrouve cette finesse d'observation et cette délicatesse de sentiments qui caractérisent SAINT-MARCOUX.

  C'est l'histoire émouvante, souvent pathétique, d'une petite Française perdue à Venise en Juin 1940. Recueillie par une brave femme qui bientôt l'adore, Carina connaît la vie insouciante d'une petite marchande d'oranges. Hélas, la maman adoptive meurt, non sans avoir confié Carina à son seul ami, un petit Français, Zino, orphelin lui aussi qui la prend sous sa juvénile protection.

  Mais la vie est cruelle aux pauvres : Zino est envoyé dans une colonie d'enfants et Carina confiée à une mégère qui lui rend la vie intenable.

  Carina s'enfuit, retrouve Zino, et, après bien des aventures, nos deux orphelins connaissent enfin la paix dans un village d'enfants où une ancienne actrice les adopte et les élève.

  Cependant, la roue tourne : Carina recherchée, retrouve sa famille et en même temps, la fortune. Va-t-elle commencer une vie nouvelle et oublier ses amis de la misère ? Etourdie un moment par une existence si totalement différente, Carina hésite. Mais son naturel généreux la ramène au secours de ses frères d'adoption où elle rejoint Zino, devenu musicien célèbre : un Zino qui l'aime sans trop oser l'avouer.

  A coup sûr, le meilleur livre de SAINT-MARCOUX. Venise, Naples, Rome, Sorrente, toute l'Italie forme un cadre merveilleux à cette histoire. Le style souple et élégant assure une lecture agréable qui enchantera les jeunes, garçons ou filles, à partir de dix ans.




- G. F. à partir de 10 ans.


FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 



Titre :   L'oubliée de Venise
CARINA
Auteur :   Jany SAINT -   MARCOUX
Edition :   ÉDITIONS G. P., 80, RUE SAINT-LAZARE - PARIS

est le soixante-neuvième de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR

Série "Souveraine"


C. O. L.       Dépôt légal n° 386

il a été achevé d' imprimer
pour les
ÉDITIONS G. P. à Paris
en Janvier 1954
sur les presses de
“ LA PHOTOLITH ”




ILLUSTRATIONS DE GUY SABRAN
couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

Les deux promeneuses attendaient l'envol des pigeons. p. 7
Oh! ma Maman disait parfois Carina. p. 25
Zino, ce jour là était de très mauvaise humeur p. 51
Je t'attendais murmura-t-elle faiblement. p. 63
Tu vas prendre connaissance de nos lois... p. 83
L'enfant ne s'arrêta qu'en vue du Colisée... p. 95
Le conducteur du chariot devait les renseigner. p. 113
Mamina avait gravement regardé la fillette. p. 133
Carina avait reconnu Teddy Mac Staft. p. 163
Donnez-moi plutôt la réponse que j'attends. p. 171
... le but merveilleux de leurs explorations. p. 183



Copyright 1953 by Editions G.P. Paris

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous jaquette illustrée couleurs in recto, à double volets avec texte.
Nombre de pages : 185       TABLE DES CHAPITRES : OUI

Poids :   391 grammes    Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE


Livre épuisé chez l'Editeur

 

EXTRAIT   L'oubliée de Venise by, SAINT-MARCOUX   page 61


L'oubliée de Venise, by SAINT-MARCOUX -image-50-150




  - Quel malheur! Quel affreux malheur! Pauvre Nérina!...
  Monte vite, garçon... Elle s'est cassé la tête en glissant sur le trottoir... On vient de la ramener. Quel terrible malheur!
  Tremblant, Zino pénétra dans la chambre où Nérina gisait sur son lit de fer, plus blanche que sa Madone, à laquelle d'ailleurs elle ressemblait étrangement. Sur le chiffon serré en hâte autour de son front, une énorme tâche rouge s'agrandissait à chaque instant.
  Nérina fit comprendre à la voisine qui s'empressait autour d'elle, qu'elle voulait demeurer seule. Et comme le garçon, plein d'angoisse, se penchait sur la blessée, elle l'attira plus près encore, comme pour lui confier quelque chose...
  Obéissant à l'appel des yeux noirs qui le fixaient avec une tragique intensité, Zino s'agenouilla sur le carrelage et se tint tout contre la malade.
  - Je t'attendais, murmura-t-elle faiblement. Ecoute, Zino, je vais mourir... Si, je sais..., ne dis rien... Il y a des choses que je sais... Alors, je voulais te dire... Carina, elle est allée chercher le prêtre, à l'église des Saints-Apôtres... Mais peut-être il ne pourra pas arriver assez vite... Ecoute, Zino...
  Pendant une seconde, Nérina hésita au bord de sa révélation, puis elle poursuivit à voix entrecoupée :
  - Carina n'est pas ma fille, Zino... C'est une enfant trouvée, que quelqu'un, la veille du jour de la guerre, a oubliée à Venise... Personne ne l'a réclamée. Alors je l'ai gardée, tu comprends... Mais elle ne sait pas, la petite...
  La mourante s'arrêta, comme à l'extrême limite de ses forces. Rivés à ses yeux, les yeux gris de Zino ne quittaient pas les siens. Peut-être y puisa-t-elle le courage de continuer :
  - Ma Carina, elle s'appelle... Elle s'appelle Catherine. Catherine Tréville... C'est une Française comme toi, Zino. Il y a une médaille... Avec son nom dessus... Dans la Madone, cachée dans la Madone... Tu la prendras, Zino, la médaille, et tu la garderas... Et peut-être, un jour, tu lui diras la vérité, à ma petite... Mais pas tout de suite, Zino... La Madone, elle te dira quand il faudra le dire...


Reproduction interdite





DU MÊME AUTEUR



ÉGLANTINE DES CHEMINS
LA ROSE D'ARGENT
DOUCETTE AU CŒUR D'OR
L'ESCALIER BLEU



ANNEXE



L'oubliée de Venise, by SAINT-MARCOUX
Editeur :   Editions G. P. Paris (1954)
A.S.I.N :   B00175CR3A
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Jany SAINT-MARCOUX

Œuvres de
SAINT-MARCOUX

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog