Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 11:07

La guitare andalouse, by SAINT-MARCOUX

Présentation de l'Editeur




Néant




F. G. à partir de 12 ans.


FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE


 



Titre :   La guitare andalouse
Auteur :   SAINT-MARCOUX
PRIX MONTYON DE LITTÉRATURE DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE
GRAND PRIX DE LITTÉRATURE DU SALON DE L'ENFANCE 1954

Edition :   HACHETTE
20/3344/7

collection : Idéal - Bibliothèque

Imprimé en France par Brodard-Taupin, Imprimeur-Relieur. Coulommiers-Paris
8487/2   Dépôt légal n° 442 - 4e trim. 1968.
20.09.3344.01

ILLUSTRATIONS
DE
FRANÇOIS BATET
couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

A califourchon sur l'un de ses ânes, Luz dévalait la pente.   p. 11
¨Un enfant passait une sébille.   p. 35
Le monarque lui refusa l'unique joyau que celui-ci se mit soudain à désirer.   p. 47
On brûle les fallas dans un grand feu de joie, au soir de la Saint-Joseph.   p. 75
L'homme n'ouvrit plus la bouche.   p. 79
« - Impossible! affirma le vieux. »   p. 85
Pourtant, elle y arriva, au village bleu!.   p. 88 & 89
Luz avait déambulé sans but à travers les ruelles.   p. 97
Luz se mit à chanter pour soulager un peu son cœur.   p. 101
Le bref cortège eut un franc succès.   p. 113
Le « Patio des Lions », une perle de l'architecture musulmane.   p. 133
Diégo se mit chaque soir à ressusciter par sa musique les fantômes du vieux palais.   p. 136 & 137
Le visage le plus éclatant de la cité gitane ne s'offre que la nuit.   p. 141
La carrière de Tonio pouvait passer pour l'une des plus fulgurantes de l'époque.   p. 175


© Librairie Hachette, 1968.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   Reliée sur cartonnage
BRODARD ET TAUPIN RELIURE
Nombre de pages : 186       TABLE DES CHAPITRES : OUI

Poids :   395 grammes    Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

Imprimé et relié en Belgique

Livre épuisé chez l'Editeur

 

EXTRAIT   La guitare andalouse by, SAINT-MARCOUX   page 34


La guitare andalouse, by SAINT-MARCOUX-image-50-150




  Luz ne tentait pas l'exploit, et cependant elle ne retrouvait pas Chiquito, là où normalement il aurait dû se tenir, juste à la sortie de la Plaza Nueva... Où le gamin pouvait-il encore s'être faufilé? Pas à la corrida, cette fois, même pour rire! Ce genre de réjouissance attend Pâques, et, durant un Jeudi saint, nul enfant, à Grenade, n'oserait organiser un pareil simulacre. Alors?
  Alors, Luz entra dans la ronde, décidée à faire au moins le tour complet du programme ambulant qu'elle avait si rarement le loisir de contempler; peut-être son Chico apparaîtrait-il à quelque carrefour, nez au vent, boîte en bandoulière, ayant obéi à l'une de ses impulsions qui ne lui valaient, le plus souvent, que plaies et bosses.
  Au rythme lent de l'interminable procession - on est bien obligé de le suivre! - l'adolescente finit quand même par arriver en face du pont Vert, celui qui enjambe le Genil, un affluent du Darro. Chacun, ici, tournait la tête, pour apercevoir un orgue de Barbarie, en train de moudre inlassablement la musique d'un très ancien cantique. L'orgue était agrémenté d'un singe roux, chevauchant une mule au museau triste, et qui avait l'air complètement exténuée. Près de la manivelle s'escrimait un homme âgé, barbu et loqueteux; tandis qu'un enfant passait une sébille d'étain, rançonnant avec gentillesse les promeneurs qui consentaient à se laisser faire. C'est ainsi que Chiquito tendit à Luz un plat déjà fort bien garni.
  « Et si je mettais là-dedans le prix de tes sandales? proposa l'aînée, avec un redoutable sérieux.
  - Madre de Dios, ma Luzita!... Est-ce que c'est déjà l'heure?... demanda en riant Chiquito, sans plus d'émoi. Tu m'attends, et je viens, hé? Mais tu ne poses rien sur le plat, surtout!... C'est moi qu'il doit payer, le vieux de l'orgue... Il m'a « engagé »!... »
  De même qu'à chacun de ses essais, le règlement de comptes parut se faire, pour le Chico, non sans heurts... Enfin! le petit caressa le singe roux, embrassa le museau gris de la mule - car il adorait les bêtes - puis rejoignit sa sœur après qu'il eut récupéré sa boîte, déposée en gage au pied de l'orgue.
  « Ça gagne plus que le cirage, ton nouvel emploi?... demanda Luz pendant que les enfants reprenaient place dans le défilé permanent.


Reproduction interdite





DU MÊME AUTEUR



daans la même collection

LE TEMPS D'UNE CHANSON
LE CHÂTEAU D'ALGUES
LE VOLEUR DE LUMÈRE



ANNEXE



La guitare andalouse, by SAINT-MARCOUX
Editeur :   HACHETTE (1968)
Collection :   Idéal-Bibliothèque
A.S.I.N :   B0014PPJD8
www.amazon.fr


LIENS


Wikipédia
Jany SAINT - MARCOUX

Œuvres de
SAINT - MARCOUX

Galerie
SAINT - MARCOUX

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog