Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 11:15

La mort de SIEGMUND, by D. H. LAWRENCE


Présentation de l'Editeur



Néant




A MONSIEUR DIDIER DAURAT


FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE






Titre :   La mort de SIEGMUND
Auteur :   David Herbert   LAWRENCE
Edition :   GALLIMARD     nrf
Paris - 43, rue de Beaune

(The Trespasser)

traduit de l'anglais par
HERVÉ-SOUTHWELL


ACHEVÉ D'IMPRIMER SUR LES PRESSES
DE L'IMPRIMERIE MODERNE, 177, ROUTE DE
CHATILLON, A MONTROUGE (SEINE), LE
SIX JUILLET MIL NEUF CENT TRENTE-
QUATRE.


Reliure :   Broché sur papier fort.
Nombre de pages : 275         TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   193 grammes             Format :   120 x 185 mm
I.S.B.N :         Code Barre = EAN :   NON


EDITION ORIGINALE


Il a été tiré de cette édition cent soixante-sept exemplaires sur Alfa Navarre sous couverture spéciale de la collection « Du Monde Entier », dont cent exemplaires numérotés de 1 à 100 et soixante-sept exemplaires hors commerce numérotés de 101 à 167.




EXTRAIT   La mort de SIEGMUND, by D. H. LAWRENCE &nbsp page 136


  - Pourquoi? dit-elle avec frayeur.
  - Pourquoi! répéta-t-il. Il resta assis, penché sur le sable, regardant fixement Hélène. Effrayée, elle se tourna vers lui. Sur le moment elle fut épouvantée et perdit courage. D'un geste agité elle posa sa main sur celle que Siegmund appuyait sur le sable. Il se détendit aussitôt, se mit à rire, puis devint tendre.
  Hélène se laissa aller dans ses bras comme un enfant abandonné et resta couchée à moitié pleurant, tandis que Siegmund de ses doigts lui caressait le front et laissait tomber de sa paume des grains de sable sur sa joue. Elle était secouée par de courts sanglots sans larmes, comme ceux d'un enfant qui s'arrache au bistouri du médecin, ne veut pas se laisser approcher et se cache dans le sein de sa mère.
  Mais elle savait que le lendemain approchait, quoi qu'elle fît, et elle s'affaissa sur la poitrine de Siegmund. Elle était folle de terreur à l'idée de la séparation et des jours à venir. Après-demain, ils devraient boire à des coupes différentes. L'avenir la pénétrait d'une vague de terreur. Elle avait perdu le sentiment de l'unité et de l'indissolubilité de leurs destins.
  L'imminence de la séparation accablait aussi Siegmund. Mieux qu'hélène, il se rendait compte de ce qui allait se produire. Son cœur pressentait le désastre qui l'atteindrait sous peu. Il se replia sur lui-même, il chercha fiévreusement un moyen d'échapper au lendemain et à ses suites. Il ne voulait pas partir, tout était préférable au retour.




ANNEXE



La mort de SIEGMUND by, D. H. LAWRENCE
Editeur :   Gallimard (1934)
A.S.I.N :   B003WPD5UM
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR



AUX ÉDITIONS DE LA N. R. F.

L'AMANT DE LADY CHATTERLEY,   traduit par Roger Cornaz, préface d'André Malraux.
DÉFENSE DE LADY CHATTERLEY,   traduit par Benoist-Méchin, préface de Benoist-Méchin.
FEMMES AMOUREUSES,   traduit par George Limbourg et Maurice Rancès.
LES FILLES DU PASTEUR,   traduit par Colette Vercken.
KANGOUROU,   traduit par Maurice Rancès.
L'HOMME QUI ÉTAIT MORT,   traduit par Jacqueline Dalsace et drien la Rochelle, préface de Drien la Rochelle.
L'HOMME ET LA POUPÉE,   traduit par Colette Vercken et Mme Morice-Kerné.

SOUS PRESSE

LA VERGE D'AARON, traduit par Roger Cornaz.


LIENS



Wikipédia
David Herbert LAWRENCE

Haut de page

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE NET
  • CONSUS - FRANCE  NET
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog