Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 13:50






Oh! combien de marins, combien de capitaines,
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,.
Dans ce morne horizon se sont évanouis!
Combien ont disparu, dure et triste fortune!.
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Sous l'aveugle océan à jamais enfouis!

Combien de patrons morts avec leurs équipages!
L'ouragan, de leur vie a pris toutes les pages,
Et, d'un souffle, il a tout dispersé sur les flots!
Nul ne saura leur fin dans l'abîme plongée;
Chaque vague en passant d'un butin s'est chargée,
L'une a saisi l'esquif, l'autre les matelots!...

Où sont-ils, les marins sombrés dans les nuits noires?
O flots, que vous savez de lugubres histoires!
Flots profonds, redoutés des mères à genoux!
Vous vous les racontez en montant les marées,
Et c'est ce qui vous fait ces voix désespérées,
Que vous avez le soir quand vous venez vers nous!



      Victor HUGO.

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans HUGO Victor
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog