Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 12:10

 La passagère, by Guy CHANTEPLEURE




Présentation de l'Editeur




Néant






FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE





Titre :   La passagère
Auteur :   Guy   CHANTEPLEURE
Edition :   Calmann - Lévy  


- Dépôt légal 77

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommiers
- 6170 - 1 - 1947 -

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.



Reliure :   Reliure élégante et solide en simili-cuir pourpre avec titre doré au dos.
Nombre de pages : 252   TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   195 grammes     Format :   115 x 170 mm
I.S.B.N :   NON               Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur
Valeur sur le Web selon état : Avril 2012 de 01€80 à 02€90

EXTRAIT   La passagère, by Guy CHANTEPLEURE   page : 40


La passagère, by Guy CHANTEPLEURE -image-70-150




  Kerjean n'avait revu avant leur départ de Vichy ni Phyllis, ni madame Davrançay. Toutes les deux étaient sorties, lorsqu'il s'était présenté à l'hôtel. A demi caché derrière le journal qu'il lisait dans le jardin du Casino, il avait peut-être bien aperçu Phyllis... reconnu son chapeau ou son rire. Il ne savait trop... Mais d'autres voix se mêlaient à ce rire, et ce chapeau était entouré d'autres chapeaux qui n'étaient pas tous féminins et parmi lesquels se distinguait celui de Fabrice de Mauve. Et pensant que madame Davrançay, aveugle et sourde, était en résumé fort imprudente, Kerjean était demeuré derrière son paravent imprimé.
  La semaine d'aviation finie, il ne prolongea pas son séjour. Il avait grandement assez de Vichy. Le meeting même ne l'avait pas intéressé, tout y avait été trop prévu, et le désœuvrement agité des villes d'eaux, l'atmosphère instable et cosmopolite lui étaient odieux. Son salut de retour à la rue Boursault fut un soupir d'aise; puis il songea à Colette Mouche, qui jouait les grandes jeunes premières à Enghien où elle était engagée pour la saison. Et tout l'élan de son père appela Colette. Il eut d'elle un désir violent qui l'étonna presque. Loin d'elle, en lisant ses lettres, il ne pensait pas l'aimer si fort. Quand Guillaume était absent, il recevait chaque jour une lettre, quelquefois deux lettres de Colette... Colette avait lu les Lettres à Fanfan et avouait naïvement son ambition de voir un jour sa propre correspondance connue et publiée comme celle de la comédienne Desclée. Même il y paraissait dans ses missives d'amante qui, longues ou brèves, étaient d'ailleurs fort jolies, sans doute parce que tout n'y était pas "littérature".


Reproduction interdite





CITATION



  ... Car je suis le Seigneur votre Dieu, le Dieu fort et jaloux, qui venge l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et jusqu'à la quatrième génération...

Exode, XX, 5.


ANNEXE



La passagère, by Guy CHANTEPLEURE
Editeur :   Calmann-Lévy (1946)
A.S.I.N :   B0000DVC56
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Guy CHANTEPLEURE

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog