Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 18:13
La petite Dorrit, by Charles DICKENS



Présentation de l'Editeur



FIGURE touchante que celle de la "petite Dorrit", née dans la prison pour dettes où d'oscures et perfides machinations ont fait enfermer son père.
  Modeste, charmante, dévouée, elle est le rayon de soleil dans ce sombre lieu où la dignité de M. Dorrit, gentleman malchanceux, s'est peu à peu évanouie après de longues années de détention.
  Autour de la petite Dorrit s'agite une foule d'individus appartenant à toutes les catégories sociales, les uns sympathiqes et bons, les autres louches ou même criminels. C'est tout un monde et toute une époque qui s'animent sous la plume incomparable du grand conteur anglais

FICHE     TECHNIQUE   DU   LIVRE




Agrandir

Titre :   La petite DORRIT
Auteur :   Charles   DICKENS
Edition :   HACHETTE      

BIBLIOTHÈQUE VERTE

ILLUSTRATIONS DE Paul DURAND
noir & in texte.

Dép. lég. 2272 - 4è tr. 60
Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris-Coulommiers
25.131 - I - 10 - 2513

Poids :   210 grammes     Format :   120 x 170 mm  
I.S.B.N :   NON               Code Barre = EAN:   NON

Librairie Hachette, 1937.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

TEXTECONDENSÉ POUR LA BIBLIOTHÈQUE VERTE

Reliure : cartonnage en thermocollage, illustrée couleurs en recto.
Nombre de pages : 254       TABLE  DES  MATIÈRES : OUI

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT   page 45


La petite Dorrit, by Charles DICKENS -image-70-150



  La sœur aînée se fit donc danseuse. Il existait dans la famille un onle ruiné..., ruiné par son frère, le père de la Méréchaussée, et ne sachant pas plus que lui ni comment ni pourquoi. C'est lui qui put devenir le prtecteur de sa nièce, la danseuse.
  Pour que sa sœur aînée pût vivre chez son oncle, afin de pouvoir gagner ses très modestes appointements hebdomadaires, la sœur cadette, la petite Amy, fut obligée de manœuvrer avec adresse auprès du père. Il affecta tout le temps d'ignorer que sa fille aînée allait gagner sa vie au théâtre, trouva qu'on le négligeait pour s'occuper de son frère, et finalement céda avec beaucoup de grandeur d'âme. Amy dut aussi s'occuper de son frère Tip. Tip n'avait que dix-huit ans, mais il était déjà si bien résigné à vivre au jour le jour et sou à sou, qu'il aurait bien continué ce métier-là jusqu'à quatre-vingt-dix ans.
  Elle eut recours à son parrain qui le plaça, à force de démarches, à la Cour du palais, avec un siège peu remburré et douze shillings par semaine. Au bout de six mois, il déclara à sa sœur qu'il ne retournerait pas au bureau, qu'il en était fatigué. Tip se fatiguait de tout. Sa sœur le fit entrer dans un entrepôt, chez un maraîcher, chez un marchand de houblon, chez un autre homme de loi, chez un commissaire priseur, chez un brasseur, chez un agent de change. Mais à peine Tip entrait-il quelque part qu'il en sortait fatigué.
 


Reproduction interdite






COUVERTURES



La petite Dorrit, by Charles DICKENS       La petite Dorrit, by Charles DICKENS



ANNEXE



La petite DORRIT by, Charles DICKENS
Editeur :   Hachette, impr. Brodard et Taupin
A.S.I.N :   B0014XED8W
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Charles Dickens

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog