Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 21:41

La ronde de nuit, by ¨Patrick MODIANO



Présentation de l'Editeur


    Patrick Modiano - qui a vingt-deux ans - n'a rien connu de la guerre et de l'occupation, mais déjà dans La Place de l'étoile, il se livre, hors de tout réalisme, à une re-création de cette époque à travers une vision hallucinée. Il récidive avec La ronde de nuit où l'obsession gagne en angoisse et en profondeur. Une question court à travers le récit : comment être traitre? comment ne pas être traître?
    Le héros, qui a accepté de travailler pour la hideuse Gestapo française, se retrouve, par le hasard de ses « missions de confiance », membre d'un réseau de résistance dirigé par un lieutenant blond et bleu. Happé par les uns et par les autres, il ne sait pas être traître, il ne sait pas être héros. Bâtard de tout, il tourne comme un toton entre deux mondes. Cette danse titubante le conduit vers un but secret, seule réponse à sa quête angoissée : le martyre. Alors, toujours de sa démarche maladroite, le héros devient, très pudiquement, un martyr.
    Par ce livre étonnant, tendre et cruel, Patrick Modiano tente un exorcisme contre un passé qu'il n'a pas vécu mais dont les derniers remous l'ont atteint. Il réveille les morts et les entraîne, au son d'une musique haletante, dans la plus fantastique « ronde de nuit ».
    Patrick Modiano est né le 30 juillet 1947. Il a obtenu, pour son premier roman La Place de l'étoile, le Prix Roger Nimier 1968 et le Prix Fénéon 1969.




Pour Rudy Modiano
Pour maman


FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   La ronde de nuit
Auteur :   Patrick   MODIANO
Edition :   GALLIMARD     nrf

Dépôt légal : 3è trimestre 1969.
N° d'édition : 14568.

Cet ouvrage
a été achevé d'imprimer
sur les presses de l' imprimerie Floch
à Mayenne le 19 septembre 1969.

Imprimé en France


Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation
résevés pour tous les pays, y compris l'U. R. S. S.

© Éditions Gallimard, 1969.

Reliure :   Broché sur carton souple à double volets.
Nombre de pages : 175         TABLE DES MATIÈRES : NON

Poids :   200 grammes             Format :   120 x 185 mm
I.S.B.N :   NON       Code Barre = EAN :   NON


CITATION



    Pourquoi étais-je identifié aux objets de mon horreur et de ma compassion?

Scott Fitzgerald


ANNEXE



La ronde de nuit by, Patrick MODIANO
Editeur :   Gallimard nrf, (1969)
A.S.I.N :   B0014RP8VY
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR



   
  • LA PLACE DE L'ÉTOILE



  • EXTRAIT   La ronde de nuit by, Patrick MODIANO   page 60




      Place du Châtelet. Le café Zelly's où le lieutenant et Saint-Georges doivent me retrouver à minuit. Quelle contenance adopterai-je quand ils marcheront vers moi? Les autres sont déjà installés aux tables lorsque nous entrons, le Khédive, Philibert et moi. Ils se pressent autour de nous. C'est à qui nous serrera la main le premier. Ils nous agrippent, nous étreignent, nous secouent. Quelques-uns nous couvrent le visage de baisers, d'autres nous caressent la nuque, d'autres nous tirent gentiment les revers de nos vestes. Je reconnais Jean-Farouk de Méthode, Viollette Morris et Frau Sultana. - Comment allez-vous? me demande Costachesco. Nous nous frayons un passage à travers l'attroupement qui s'est formé. La baronne Lydia m'entraîne à une table où se trouvent Rachid von Rosenheim, Pols de Helder, le comte Baruzzi et Lionel de Zieff. - Un peu de cognac? me propose Pols de Helder. On n'en trouve plus à Paris, il vaut cent mille francs le quart de litre. Buvez! Il m'enfonce le goulot entre les dents. Ensuite, von Rosenheim me fourre une cigarette anglaise dans la bouche et brandit un briquet de platine serti d'émeraudes. La lumière baisse peu à peu, leurs gestes et leurs voix se fondent dans une pénombre douce et, tout aussitôt, avec une netteté extraordinaire, m'apparaît le visage de la princesse de Lamballe qu'un garde national est venu chercher à la prison de la Force : « Levez-vous, madame, il faut aller à l'Abbaye. » Devant moi leurs piques et leurs visages grimaçants. Pourquoi n'a-t-elle pas crié : « VIVE LA NATION! » comme on le lui demandait? Si l'un deux m'égratine le front de sa pique : Zieff? Hayakawa? Rosenheim? Philibert? le Khédive? il suffira de cette petite goutte de sang pour que les requins se précipitent. Ne plus bouger. Crier autant de fois qu'ils le désirent : « VIVE LA NATION! » Me déshabiller, s'il le faut. Tout ce qu'ils voudront! .................




    LIENS



    Wikipédia
    Patrick MODIANO

    Bibliographie
    Patrick MODIANO

    Haut de page

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by CONSUS - FRANCE
    commenter cet article

    commentaires

    Présentation

    • : CONSUS - FRANCE
    • CONSUS - FRANCE
    • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
    • Contact

    Profil

    • CONSUS - FRANCE

    Recherche

    Hébergé par Overblog