Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 12:32

La rose d'argent, by  RenéeAUREMBOU




Présentation de l'Editeur


  La famille de Saint-Aurel vit modestement à Paris. Elle se compose du père, aigri et regrettant un domaine en Provence que ses parents ont dû abandonner quand l'eau y a subitement disparu; de Mamoune, mère douce et tendre; et de Lolette et Laurent, jumeaux espiègles et sympathiques à la ressemblance extraordinaire. Faute d'argent, les jumeaux sont envoyés en vacances chez de vieux amis de la famille, tout près du fameux domaine abandonné.

  Peu avant leur départ, Mamoune leur montre une bague de famille représentant une rose d'argent, et le hasard leur fait découvrir une gravure de la vieille maison et de sa tour avec la même rose baignant dans l'eau. Les jumeaux soupçonnent un mystère et dès leur arrivée en Provence veulent l'éclaircir. Aidés par le jeune Maximin, ils fouillent partout et explorent tous les souterrains. Après bien des aventures qui tiennent le lecteur en haleine, ils finissent par découvrir une source d'eau vive, le vrai trésor qui permettra au Domaine de reprendre sa valeur, au papa de retrouver son équilibre et à la famille de connaître enfin le bonheur et la joie de vivre.

  Nul doute que LA ROSE D'ARGENT, avec la légende et son secret, passionnera les jeunes, filles et garçons à partir de 12 ans, qui aiment la liberté et l'aventure.




G.F. à partir de 12 ans


A mes élèves d'autrefois,
à Lolette, à Henri,
à tous les autres.




FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE





Titre :   La rose d'argent
Auteur :   Renée   AUREMBOU
Edition :   ÉDITIONS G. P., 80, RUE SAINT-LAZARE - PARIS (9)

est le
cent-vingtième de la


BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR

Série "Souveraine"


DÉPOT LÉGAL. N° 941 - JANVIER 1962       FÉVRIER 1962

il a été d' imprimé
pour la Socièté Nouvelle
des
ÉDITIONS G. P.
sur les presses des
Impressions Valmy à Paris


Illustrations de G. DE SAINTE-CROIX
couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

- Maman! C'est nous!   p. 15
- Et cette rose d'argent, papa?   p. 51
Laurent présentait triomphalement les billets   p. 79
Comme tout cela était savoureux et de bon aloi!   p. 99
Ça paraît haut comme la Tour Eiffel.   p. 131
Le pastis d'honneur, en somme.   p. 173



© 1957 Éditions G.P., Paris

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous jaquette illustrée couleurs in recto, à double volets avec texte.
Nombre de pages : 187       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   370 grammes   Format :   150 x 210 x 15 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT   La rose d'argent, by Renée AUREMBOU   page 76


La rose d'argent, by Renée AUREMBOU -image-50-150




  -Vos billets, s'il vous plaît?
  Avaient-ils dormi longtemps? Ils n'en savaient rien, car ce repos, coupé de sursauts, de rêves sans rime ni raison où l'on se trouvait tantôt à la maison aux lions de pierre, tantôt dans une demeure inconnue fleurie de roses d'argent n'était que la caricature du bon sommeil de la rue du Moulin-de-Beurre.
  Laurent se dressa. Le monsieur chauve présentait déjà son billet et leur gros voisin cherchait gravement dans son gousset.
  Lolette! dépêche-toi.
  La petite, toute rouge, le nez dans son sac, ouvrait la poche secrète et fouillait hâtivement.
  Le contrôleur attendait, maintenant, debout dans l'encadrement de la porte, haut et large, formidable.
  - Eh! bien! ma petite, ces billets, ça vient? Il ne faut pas oublier la demi-place de votre chien.
  - Mais nous l'avons, monsieur. Elle est avec les nôtres, vous allez voir, disait Laurent qui commençait à se troubler.
  Sa sœur, elle, perdait pied. Elle avait retourné son sac sur ses genoux, cherché dans toutes les poches, et aucun ticket ne s'était montré. Les voyageurs, jusque là indifférents, commençaient à s'intéresser.
  Le gros monsieur, gentiment, la réconforta.
  - Mais enfin, ma belle, ta maman te les a bien donnés, tes billets. A moins que ce ne soit ton frère?
  - Non, non, faisait Lolette d'une voix étranglée. C'est bien moi qui les ai rangés.
  Les larmes qui lui venaient l'empêchèrent de continuer. Elle jeta au contrôleur un regard désespéré.
  - Monsieur! je ne sais pas. J'ai dû les perdre.
  L'homme se pencha, radouci.
  - Ne pleure pas, va! Tiens! je vais finir de poinçonner tout le wagon, et pendant ce temps, tu chercheras.
  Le compzartiment entier était en émoi, même les jeunes filles bavardes. Ces enfants si gentils, si sages qu'on ne les avait même pas entendus, quel ennui pour eux. La dame maigre se lança dans une histoire de ticket égaré autrefois par son beau-frère, tandis que le monsieur chauve s'était levé et conseillait les deux petits atterrés.
  - Soyez calmes, mes enfants. Il n'y a pas de raison puisque vous les avez présentés au contrôle à Paris. Réfléchissez bien, et ne perdez pas la tête.
  Laurent, à genoux, regardait sous la banquette : s'ils avaient glissé? puis, malgré tout, retournait ses poches : sait-on jamais? Mais rien, pas plus de billets que de cheveux sur la main!
  Soudain, Lolette sauta sur le coussin et tira à elle sa veste pliée dans le petit filet près des sacs. D'un geste fébrile, elle tâta la petite poche de côté, puis vivement en tira les trois billets.
  - Les voilà, Laurent! Je les ai! Que je suis contente!


Reproduction interdite





DU MÊME AUTEUR



ÉGLANTINE DES CHEMINS
LA MAISON DES FONDS-NOIRS

DOUCETTE AU CŒUR D'OR
L'ESCALIER BLEU



ANNEXE



La rose d'argent, by Renée AUREMBOU
Editeur :   Éditions G. P. Paris   bibliothèque rouge et or Souveraine (1962)
A.S.I.N :   B003NL3NOI




LIENS



Wikipédia
Renée AUREMBOU

Forum Livres d'Enfants
Renée AUREMBOU

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog