Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 16:20

La Rose de Java by, Joseph KESSEL

 

Présentation de l'Editeur


Néant






à mon frère
Georges
qui m'arracha ce livre

FICHE TECHNIQUE DU LIVRE


 



Titre :   La Rose de Java
Auteur :   Joseph   KESSEL
de l'Académie française
Edition :   GALLIMARD     nrf

roman

NOUVELLE ÉDITION

Achevé d'imprimer
sur les presses de l'Imprimerie Moderne
177, avenue Pierre-Brossolette à Montrouge
le dix-huit septembre mil neuf cent soixante-trois


Dépôt légal : 3è trimestre 1963   -   N° d'édition : 9809
Imprimé en France - N° d'impression : 5641

Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation
réservés pour tous les pays, y compris l'U.R.S.S.
œ 1963, Éditions Gallimard.

Reliure :   Broché sur papier fort.
Feuilles coupées main
Nombre de pages : 243         TABLE : NON

Poids :  196 grammes      Format :  120 x 185 mm
I.S.B.N :   NON                Code Barre = EAN :   NON



Prix : 9,70F (+t.l.)
  10 F T.L.I.


EXTRAIT   La Rose de Java, by Joseph KESSEL   page 86


  La nuit était tombée. Dans le cours de l'après-midi, j'avais longé vingt fois les coursives visqueuses de la Rose de Java, pour passer devant la cabine de Florence. Mais j'avais toujours trouvé Sir Archibald sur le seuil de la sienne, et les yeux fixés sur la porte derrière laquelle il avait enfermé la métisse. Il tenait ostensiblement un browning.
  Ni lui ni son arme ne m'effrayaient. Il tremblait si fort qu'il m'eût manqué à bout portant. Ce que je redoutais de sa part c'était une crise, le bruit, le scandale et, en présence de Florence, le burlesque d'une scène qui m'aurait enlevé toute chance de réussite. Sans compter l'intervention de Van Bek...
  Celui-là, je l'avais rencontré beaucoup plus souvent qu'à l'ordinaire dans mes déplacements. Il était accompagné, tantôt de Mauricius, tantôt du scribe chinois ou de matelots jaunes aux épaules de portefaix. Tous semblaient très affairés. Leur va et vient incessant les menait de l'entrepont à la dunette et de la dunette à l'entrepont. Les uns descendaient avec des piles de sacs, les autres remontaient avec des liasses de papiers couverts de chiffres...
  Ces manœuvres me firent soudain comprendre toute l'importance qu'avait prise pour moi une femme dont je ne connaissais même pas la voix. A la poursuivre en vain, j'avais oublié le compte des jours. L'agitation de l'état-major et de l'équipage de la Rose de Java me rappelait que le lendemain le cargo mouillerait devant un quai de Shanghaï.
  Qu'il était loin le souhait que j'avais fait, quand nous avions quitté Kobé, d'arriver au plus vite! Maintenant je me disais que les heures étaient mesurées, que je n'avais pas un instant à perdre, si je voulais que Florence fût à moi; car, la nuit écoulée, nous serions dans une ville immense, dans une fourmilière où nos pas n'auraient plus l'occasion de se croiser. Et ces minutes si précieuses, les dernières accordées à mon désir, je les sentais fuir une à une, stériles, pour moi, impuissant.

 

ANNEXE


La Rose de Java by, Joseph KESSEL
Editeur :   Gallimard (1958)
A.S.I.N :   B0014UXCWI
www.amazon.fr

LIENS


Wikipédia
Joseph KESSEL

Bibliographie
Joseph KESSEL

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog