Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 10:01

La villa des grillons, by Léonce BOURLIAGUET

Présentation de l'Editeur


ULYSSE CHAUDEFOUR est un brave rétameur ambulant, qui vit dans sa roulotte avec sa femme et ses deux jeunes fils. Un soir, catastrophe! La mule s'abat et meurt au bord du chemin, et les pauvres gens ne peuvent même pas s'établir sur le lopin de terre où ils se trouvent, car un propriétaire hargneux les en expulse. Mais il en faut plus pour abattre la famille Chaudefour...
  L'œuvre de Léonce Bourliaguet s'insère dans la riche tradition des récits inspirés par la province française. On retrouvera, dans “ La Villa des Grillons ”, les qualités maîtresse de l'auteur : sensibilité, imagination, don de l'observation, au service d'un style tout de couleur et de vie.










FICHE   TECHNIQUE DU LIVRE







Titre :   La villa des grillons
Auteur :   Léonce BOURLIAGUET
Edition :   HACHETTE

numéro de référence : 17

BIBLIOTHÈQUE VERTE

ILLUSTRATIONS DE A. CHAZELLE
noir & blanc pleine page hors-texte, annotées

DEBOUT A LA BARRE...   p. 7
« ADHÉMAR DE THÉMAZENC, CHEVALIER DE CAPESTANG! »   p. 15
LA PAUVRE ROULOTTE ÉCHUÉE DEVINT UN VOLCAN...   p. 29
LE FACTEUR S'INSTALLA SUR LA PILE DE PLANCHES...   p. 67
« TOI, MON VIEUX... »   p. 107
« MAIS QUE SONT CES PRÉPARATIFS? VOUS PARTEZ? »   p. 135
« JE VEUX VOUS DONNER QUELQUE CHOSE DE BON! »   p. 185
WINNIE AVAIT VOULU GUIDER, ELLE AUSSI.   p. 247

Dép. lég. 2363 - 3e tr. 64

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Imprimeur-Relieur
Paris - Coulommiers
04.053 - VIII - 8 - 1643

Poids :   187 grammes     Nombre de pages : 252

©   Librairie Hachette, 1954.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée pelliculée illustrée couleurs in recto par Albert CHAZELLE
Imprimé en France
par Lienhart & Cie - Clamart

BRODARD * TAUPIN * RELIURE
TABLE DES MATIÈRES :  NON

Format :   115 x 165 mm
I.S.B.N :   NON                 Code Barre = EAN :   NON


Livre épuisé chez l' Editeur




COUVERTURES


 

La villa des grillons, by Léonce BOURLIAGUET       La villa des grillons, by Léonce BOURLIAGUET




EXTRAIT   La villa des grillons, by Léonce BOURLIAGUET   page 62


 

La villa des grillons, by Léonce BOURLIAGUET




  Quand nous fûmes installés en face de lui, de l'autre côté de la table, mon père tenant son grand pétase auvergnat d'une main, sa pipe froide de l'autre, comme des outils à bien s'expliquer, et particulièrement le chapeau, bouclier contre le regard redoutable du brigadier :
  « Chaudefour! j'ai une lettre du baron qui vous concerne. Vous êtes sur son fonds. Il ne vous y veut pas. Il faut donc que vous en sortiez.
  - C'est que, brigadier, répondit mon père d'un air humble et conciliant, c'est que je n'ai plus de mulet...
  - Que voulez-vous que j'y fasse?
  - ... Et plus de roue...
  - Je vous arrête tout de suite sur ces mots, dit le brigadier en étendant le bras vers mon père, les cinq doigts écartés en palissade. Moi, je n'entre pas, je ne veux pas entrer dans les détails... Si j'entrais dans les détails, c'est vous qui finiriez par prendre ma place et me faire la leçon. Celui qui commande, ne commande plus s'il entre dans les détails...
  - C'est que, dit timidement mon père, en hochant la tête comme le grand Qouineau, c'est que j'y suis, moi, dans les détails, et comment!
  - Tout se réduit à ceci, reprit le brigadier, que bon gré ou mal gré il vous faut aller voir ailleurs!
  - Et où?
  - Il y a à Vic un emplacement pour les nomades. Vous y resterez le temps que vous voudrez. Nous fermerons les yeux. Voyons, Chaudefour, quand un de mes gendarmes, au cours d'une tournée, a son vélo à plat, que fait-il? Il continue sa tournée! Vous n'avez qu'à en faire autant!
  - Oui, répliqua mon père dont les oreilles commençaient à mûrir, oui, mais si votre gendarme laissait son vélo dans le fossé, vous le fourreriez au bloc à son retour. Il le pousse son vélo. Et allez pousser ma roulotte! Je ne peux pourtant pas la laisser derrière moi : ma femme et mes gosses ont besoin d'un toit, au même titre que le président de la République! »
  Le brigadier, le regardant avec des yeux noirs, son long index pointé sur lui, comme la lance des Suisses à Marignan, lui dit du ton dont il avait usé pour le triangle de Riton, en le tutoyant de façon blessante :
  « Toi, mon vieux, tu as une idée de derrière la tête... Ne bouge pas! Reste comme tu es! Tiens : vois comme tu tiens ta pipe en ce moment. Ce geste te trahit!... Tu as le complexe du plantoir. »


Reproduction interdite





ANNEXE



La villa des grillons, by Léonce BOURLIAGUET
Editeur :   Hachette Bibliothèque verte (1964)
I.S.B.N-10 :   B0053GQ7SU
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR


  chez le même éditeur :

LA DETTE D'HENRI     (Bibliothèque Verte)
JOURNAL VERT DE SILETTE     (Idéal-Bibliothèque)
CONTES DE MON PÈRE LE JARS     (Bibliothèque Rose)
MITOU LES YEUX VERTS     (Collection Jeunesse du Monde)


LIENS



Wikipédia
Léonce BOURLIAGUET

Retour accueil

 

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog