Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 13:16

Le chant du coquillage, by Martha SANDWALL-BERGSTROM




Présentation de l'Editeur


Dans ce roman, qui fait suite au « RUISSEAU DES ANGES » dont le succès fait honneur au talent de l'auteur des « GULLA », nous retrouvons une Pepita pleine d'autorité et d'affection maternelle, affrontant les difficultés de l'existence quotidienne avec bonne humeur et réalisme.
  Pour attirer l'attention de Ramon, tout un essaim de petites Captivant dès les premières lignes, ce récit coloré tient le lecteur en haleine. Il s'en dégage une intensité de vie qui contraste avec la pauvreté du milieu, et la couleur locale d'un exotisme total ajoute encore son merveilleux pittoresque.
  Le style est remarquable. Les états d'âme des héros sont exprimés avec délicatesse et les discussions inhérentes au caractère espagnol sont toujours pittoresques, souvent émouvantes. Les descriptions éclatent de soleil.
  Cet excellent roman, par son côté sentimental, convient plus particulièrement aux lectrices de plus de quatorze ans.
  Les illustrations de Jean Sidobre ont su rendre la chaude atmosphère de l'Espagne, pauvre mais pourtant très attachante.




F. à partir de 14 ans


FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE





Titre :   Le chant du coquillage
Auteur :   Martha   SANDWALL BERGSTROM
Edition :   ÉDITIONS G. P., 80, RUE SAINT-LAZARE - PARIS (9è)

Ce livre a été édité
sous le titre original :
SNÄCKANS SANG
aux Editions Albert Bonnier à Stockholm

Traduit du suédois par JACQUELINE PUISSANT

  Note du Traducteur : Les Espagnols, profondément
catholiques dans l'ensemble, ont besoin d'ex-
térioriser leur foi par beaucoup de petites pratiques
inconnues des autres pays.

est le cent trente-sixième de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR

Série "Souveraine"


Dépôt légal n° 945           1er trimestre 1962     Mars 1962

il a été imprimé
pour la Socièté Nouvelle
des Éditions G. P. à Paris
sur les presses de
l'Imprmerie Moderne
à Nantes



ILLUSTRATIONS DE JEAN SIDOBRE
couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

Elle pirouetta sur ses talons en faisant tournoyer sa jupe.   p. 15
- Il faut les transporter à l'intérieur, aidez-moi vous autres.   p. 35
L'un d'eux finit par s'emparer de la bête et la jeter sur Pepita.   p. 51
Çà et là, dans l'obscurité, brûlaient des petits feux...   p. 59
Elle s'attendait à chaque instant à les voir s'engloutir...   p. 87
Elle lui tourna le dos, vexée... p. 99
- De sorte qu'aujourd'hui il faut se serrer la ceinture, mes enfants, fit Ramon... p. 107
Elle se joignait sans arrière-pensée au chœur des Olé.   p. 139
Elle le vit attelé au filet, peinant avec les autres.   p. 155
Il s'empara du coquillage pour recommencer à souffler.   p. 181



© Copyright 1959 by Éditions G.P., Paris

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous Jaquette à double volets avec texte.
Nombre de pages : 186       TABLE DES CHAPITRES : NON



Poids :   398 grammes    Format :   140 x 200 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur



 

EXTRAIT   Le chant du coquillage by, Martha SANDWALL BERGSTROM   page 33


Le chant du coquillage, by Martha SANDWALL-BERGSTROM -image-50-150




  Nous allons tout de même bien nous dire bonjour, fit-elle un peu timidement. Puisse le bonheur entrer avec moi dans cette maison!
  S'ils avaient eu la moindre éducation, les petits cousins auraient dû l'embrasser à leur tour et lui répondre poliment que sa visite était bienvenue et bénie. Mais comme elle avait déjà pu s'en rendre compte, ils étaient complètement ignorants en cette matière. Ils se reculèrent d'un air gêné et restèrent ensuite à se tortiller en prenant du sable entre leurs orteils, les yeux fixés d'un autre côté, tandis qu'ils s'efforçaient d'avaler subrepticement ce qu'ils avaient dans la bouche. La petite fille revint à la charge :
  - Ils ont quelque chose dans la bouche. Ils ont fouillé tous les trois dans les paniers sans permission.
  Sa voix n'était pas seulement accusatrice, elle était aussi jalouse. Ses yeux d'un brun doré brillaient de lueurs voraces. Tous les enfants, du reste, donnaient l'impression qu'ils auraient bien voulu avoir quelque chose dans la bouche : ils piétinaient nerveusement en formant un cercle de plus en plus étroit autour de ces fameux paniers. Pepita se pencha précipitamment.
  - Il faut les transporter à l'intérieur, aidez-moi, vous autres, dit-elle en essayant par un coup d'œil implorant de faire comprendre à ses cousins qu'ils devaient se mettre de son côté. Il faut me donner un coup de main, car ils sont si lourds. Et puis, nous allons les déballer ensemble, ajouta-t-elle, dans son ardeur à les persuader qu'elle venait à eux le cœur plein de tendresse et que les gifles de tout à l'heure ne comptaient pas. Maman a envoyé des tas de bonnes choses, et tout cela est pour nous.
  Mais c'était à coup sûr une entrée en matière bien trop aguichante. Les petits garçons se montrèrent soudain aussi empressés qu'ils avaient été indifférents. Tous les trois se ruèrent à l'assaut, essayant d'arracher à Pepita ce qu'elle portait.
  - Je les prends, cria Mateo, le plus grand.


Reproduction interdite





CITATION



Ho - hisse, ho - ho! Ho - hisse, ho - ho!
Du poisson nous aurons bientôt
Si la madone nous assiste.
Belles sardines argentées,
Poissons aux écailles dorées,
Si la madone nous assiste,
D'ici le soir nous serons riches...



DU MÊME AUTEUR



GULLA FILLE DE LA COLLINE
GULLA TIENT SA PROMESSE
GULLA CHATELAINE
GULLA EN VACANCES
GULLA TROUVE SA VOIE
LE CHANT DU COQUILLAGE
LE RUISSEAU DES ANGES



ANNEXE



Le chant du coquillage, by Martha SANDWALL BERGSTROM
Editeur :   Editions G. P. Paris, Saint-Ouen, impr. G. Maillet (1961)
A.S.I.N :   B001754BXE
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Martha SANDWALL BERGSTROM

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog