Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 08:00

Le Général DOURAKINE, by Comtesse de SEGUR

 

Présentation de l'Editeur




Néant








A ma petite-fille, JEANNE DE PITRAY


  Ma chère petite Jeanne, je t'offre mon dixième ouvrage, parce que tu es ma dixième petite-fille, ce qui ne veut pas dire que tu n'aies que la dixième place dans mon cœur. Vous y êtes tous au premier rang, par la raison que vous êtes tous de bons et aimables enfants. Tes frères Jacques et Paul m'ont servi de modèles dans L'AUBERGE DE L'ANGE GARDIEN, pour Jacques et Paul Dérigny. Leur position est différente, mais leurs qualités sont les mêmes. Quand tu seras plus grande, tu me serviras peut-être de modèle à ton tour, pour un nouveau livre, où tu trouveras une bonne et aimable petite Jeanne.

    Ta grand-mère,



           Comtesse de SÉGUR,
              née Rostopchine.

 



FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 



Titre :   Le Général DOURAKINE
Auteur :   COMTESSE DE   SÉGUR     NEE   ROSTOPCHINE
Edition :   1977
CASTERMAN

Illustrations de Jobbé-Duval
Couverture de Marcel Marlier

noir & blanc pleine page, hors-texte annotées et in texte.

Un courrier à cheval venait d'arriver.   p. 29
Elle appliqua deux vigoureux soufflets sur les joues.   p. 45
Ah! tu te fâcherais? Et que ferais-tu?   60
Je te remercie et te nomme mon conseiller privé.   p. 104
Dès qu'il l'aperçut, il alla à lui.   p. 133
Ah! mon oncle, je ne compte pas hériter de vous, vous savez.   p. 155
Que Dieu te protège et te fasse passer la frontière.   p. 189
Dérigny avait fait apporter une chaise à porteurs dans laquelle on plaça le général.   p. 223
Il serra le général dans ses bras.   p. 232
Le lendemain, le général et sa nièce allèrent voir le château à vendre.   p. 238


D. 1977/0053/37.

Imprimé en Belgique par Casterman. S. A. Tournai       5719-1627.




Reliure :   Cartonnée;  illustrée couleurs en recto
Nombre de pages : 251       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   178 grammes                     Format :   120  x  180 mm
I.S.B.N :   2-203-13504-2                Code Barre = EAN :   NON

 

Livre épuisé chez l' Editeur

 

 

EXTRAIT   Le Général DOURAKINE, by Comtesse de SÉGUR   page 40


Le Général DOURAKINE, by Comtesse de SEGUR -image-50-150




    LE GÉNÉRAL

Sac à papier! voilà un tour de force! C'est plein à ne pas y passer une souris. Ils se sont tous fourrés dans le fourgon des domestiques. Ha! ha, ha! quelle entrée! Les pauvres chevaux crèveront avant d'arriver!... En voilà un qui butte!... La tête de ma nièce qui paraît à une lucarne! Sac à papier! comme elle crie! Furieuse, furieuse! »
Et le général se frottait les mains comme il en avait l'habitude quand il était très satisfait, et il riait aux éclats. Il voulut rester sur le perron pour voir se vider cette arche de Noé. Le fourgon arriva et arrêta devant le perron. Mme Papofski ne voyait pas son oncle; elle poussa à droite, à gauche, tout ce qui lui faisait obstacle, descendit du fourgon avec l'aide de son courrier; à peine fut-elle à terre qu'elle appliqua deux vigoureux deux soufflets sur les joues rouges et suantes de l'infortuné.
« Sot animal, coquin! je t'apprendrai à me planter là, à courir en avant sans tourner la tête pour me porter secours. Je prierai mon oncle de te faire donner cent coups de bâton.

    LE COURRIER

Veuillez m'excuser, Maria Pétrovna; j'ai couru en avant d'après votre ordre! Vous m'aviez commandé de courir sans m'arrêter, aussi vite que mon cheval pouvait me porter.

    MADAME PAPOFSKI

Tais-toi, insolent, imbécile! Tu vas voir ce que mon oncle va faire. Il te fera mettre en pièces!...

    LE GÉNÉRAL,   riant.

Pas du tout; mais pas du tout, mma nièce; je ne ferai ni ne dirai rien, car je vois ce qui en est. Non, je me trompe. Je dis et j'ordonne qu'on emmène le courrier dans la cuisine, qu'on lui donne un bon dîner, du kvas et de la bière.

    MADAME PAPOFSKY,   embarrassée.

Comment, vous êtes là, mon oncle! Je ne vous voyais pas... Je suis si contente, si heureuse de vous voir, que j'ai perdu la tête; je ne sais ce que je dis, ce que je fais! J'étais si contrariée d'être en retard! J'avais tant envie de vous embrasser! »
Et Mme Papofski se jeta dans les bras de son oncle, qui reçut le choc assez froidement et qui lui rendit à peine les nombreux baisers qu'elle déposait sur son front, ses joues, ses oreilles, son cou, ce qui lui tombait sous les lèvres.


Reproduction interdite





COUVERTURES


 

Le Général DOURAKINE, by Comtesse de SEGUR       Le Général DOURAKINE, by Comtesse de SEGUR




COMMENTAIRE en ligne


Le Général DOURAKINE, by Comtesse de SÉGUR
www.amazon.fr


ANNEXE



Le Général DOURAKINE, by Comtesse de SÉGUR
Editeur :   CASTERMAN (1969)
Collection :   Collection Comtesse de Ségur.
A.S.I.N :   2203135042
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Comtesse de SÉGUR

Bibliographie de
Comtesse de SÉGUR

Photos Galerie
Comtesse de SÉGUR   CASTERMAN

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE - dans SEGUR Comtesse de
commenter cet article

commentaires

russe Basse Normandie 30/01/2013 10:35


Ce chef-d'œuvre devrait être adapté au cinéma.

femme russe Lyon 06/11/2012 06:43


Très bel ouvrage! 

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog