Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 09:34

 Le mariage de LOTI, by Pierre LOTI




Présentation de l'Editeur




Néant


A
MADAME SARAH BERNHARD

Juin 1878.

MADAME,
  A vous qui brillez tout en haut, l'auteur très obscur d'Aziyadé dédie humblement ce récit sauvage.
  Il lui semble que votre nom laissera tomber sur ce livre un peu de son grand charme poétique.
  L'auteur était bien jeune lorsqu'il a écrit ce livre; il le met à vos pieds, Madame, en vous demandant beaucoup, beaucoup d'indulgence.



FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir


Titre :   Le mariage de LOTI
Auteur :   Pierre   LOTI
DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE
Edition :   Calmann - Lévy  


- Dépôt légal 46 -

Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommiers
- 6555 - 8 - 1947 -

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.



Reliure :   Reliée sur cartonnage
Nombre de pages : 250   TABLE DES MATIÈRES : NON

Livre épuisé chez l'Editeur


Poids :   195 grammes     Format :   115 x 170 mm
I.S.B.N :   NON               Code Barre = EAN :   NON


EXTRAIT   Le mariage de LOTI, by Pierre LOTI   page : 19


Le mariage de LOTI, by Pierre LOTI -image-70-150

 




  ce fut vers midi, un jour calme et brûlant, que pour la première fois de ma vie j'aperçus ma petite amie Rarahu. Les jeunes femmes tahitiennes, habituées du ruisseau de Fataoua, accablées de sommeil et de chaleur, étaient couchées tout au bord, sur l'herbe, les pieds trempant dans l'eau claire et fraîche. - L'ombre de l'épaisse verdure descendait sur nous, verticale et immobile; de larges papillons d'un noir de velours, marqués de grands yeux couleur scabieuse, volaient lentement, ou se posaient sur nous, comme si leurs ailes soyeuses eussent été trop lourdes pour les enlever; l'air était chargé de senteurs énervantes et inconnues; tout doucement je m'abandonnais à cette molle existence, je me laissais aller aux charmes de l'Océanie...
  Au fond du tableau, tout à coup des broussailles de mimosas et de goyaviers s'ouvrirent, on entendit un léger bruit de feuilles qui se froissent, - et deux petites filles parurent, examinant la situation avec des mines de souris qui sortent de leurs trous.
  Elles étaient coiffées de couronnes de feuillage, qui garantissaient leur tête contre l'ardeur du soleil; leurs reins étaient serrés dans des pareos (pagnes) bleu foncé à grandes raies jaunes; leurs torses fauves étaient sveltes et nus; leurs cheveux noirs, longs et dénoués... Point d'Européens, point d'étrangers, rien d'inquiétant en vue... Les deux petites, rassurées, vinrent se coucher sous la cascade qui se mit à s'éparpiller plus bruyamment autour d'elles... .
  La plus jolie des deux était Rarahu; l'autre Tiahoui, son amie et sa confidente...


Reproduction interdite





ANNEXE



Le mariage de LOTI, by Pierre LOTI
Editeur :   Calmann-Lévy
A.S.I.N :   B0000DPA97
www.amazon.fr

LIENS



Wikipédia
Pierre LOTI

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog