Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 13:42

 

Le médecin de campagne, by Honoré de BALZAC



Présentation de l'Editeur


LE docteur Benassis, après une jeunesse orageuse, s'est retiré dans un canton perdu du Dauphiné, où il se dévoue auprès des humbles avec toute son intelligence et tout son cœur.

  Il reçoit la visite d'un ami, le Commandant Génestas, ancien officier de l'Empire, à qui il fait visiter le pays en lui expliquant son œuvre...

  Les divers épisodes de ce roman célèbre sont des tableaux de la vie rurale brossés avec un art puissant.









FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 



Titre :   Le médecin de campagne
Auteur :   Honoré de   BALZAC
Edition :   HACHETTE  

BIBLIOTHEQUE DE LA JEUNESSE

ILLUSTRATIONS DE A. PÉCOUD
Noir & blanc pleine page hors - texte annotées.

UN CAVALIER SUIVAIT LE CHEMIN MONTAGNEUX QUI CONDUIT A LA GRANDE-CHARTREUSE.   p. 9
BENASSIS ET LE COMMANDANT S'ENTRETINRENT LONGUEMENT DANS LE PETIT JARDIN.   p. 37
TABOUREAU ÉTAIT UN VIEILLARD MAIGRE AUXLÉVRES MINCES.   p. 63
UNE JEUNE FILLE MINCE T ROUGISSANTE APPARUT A L PORTE DU JARDIN.   p. 117
BENASSIS PARLA LONGUEMENT, CAPTIVANT L'ATTENTION DES CONVIVES.   p. 145
UN SOIR, AU OIN DU FEU, BENASSIS RACONTA SA VIE AU COMMANDANT GENESTAS.   p. 181
LA JEUNE FILLE RÉUNISSAIT TOUTES LES PERFECTIONS.   p. 203


- Dépôt légal n° 8002 -


Imprimé en France
BRODARD & TAUPIN
Paris-Coulommier
- 7152-10-1948 -


Reliure :   Relié sur cartonnage souple
Imprimé en France
Présentation sous une jaquette illustrée 4 couleurs en recto à double volets avec texte
IMPRIMÉ EN FRANCE
IMP. DE MATEIS - PARIS

Nombre de pages : 255       TABLE   DES   MATIÈRES : OUI

Poids :   176 grammes            Format :   120 x 170 mm
I.S.B.N :   NON                      Code Barre = EAN :   NON

Livre épuisé chez l'Editeur

 

 

EXTRAIT   Le médecin de campagne, by Honoré de BALZAC   page : 5


 

Le médecin de campagne, by Honoré de BALZAC -image-50-150




  En 1829, par ne jolie matinée de printemps, un homme âgé d'environ cinquante ans suivait à cheval un chemin montagneux qui mène à un gros bourg situé près de la Grande-Chartreuse. Ce bourg est le chef-lieu d'un canton populeux circonscrit par une longue vallée. Un torrent à lit pierreux souvent à sec, alors rempli par la fonte des neiges, arrose cette vallée serrée entre deux montagnes parallèles, que dominent de toutes parts les pics de la Savoie et ceux du Dauphiné. Quoique les paysages compris entre la chaîne des deux Mauriennes aient un air de famille, le canton à travers lequel cheminait l'étranger présente des mouvements de terrain et des accidents de lumière qu'on chercherait vainement ailleurs. Tantôt, la vallée, subitement élargie, offre un irrégulier tapis de cette verdure que les constantes irrigations dues aux montagnes entretiennent si fraîche et si douce à l'œil pendant toutes les saisons. Tantôt, un moulin à scie montre ses humbles constructions pittoresquement placées, sa provision de longs sapins sans écorce, et son cours d'eau pris au torrent et conduit par les grands tuyaux de bois carrément creusésd'où s'échappe par les fentes une nappe de filets humides. Çà et là, des chaumières entourées de jardins pleins d'arbres fruitiers couverts de fleurs réveillent les idées qu'inspire une misère laborieuse. Plus loin, des maisons à toitures rouges, composées de tuiles plates et rondes semblables à des écailles de poisson, annoncent l'aisance due à de longs travaux. Enfin, au dessus- de chaque porte se voit le panier suspendu dans lequel sèchent les fromages. Partout, les baies, les enclos sont égayés par les vignes mariées, comme en Italie, à de petits ormes dont le feuillage se donne aux bestiaux. Par un caprice de la nature, les collines sont si rapprochées en quelques endroits, qu'il ne s'y trouve plus ni fabriques, ni champs, ni chaumières. Séparées seulement par le torrent qui rugit dans ses cascades, les deux hautes murailles granitiques s'élèvent tapissées de sapins à noir feuillage et de hêtres hauts de cent pieds. Tout droits, tous bizarrement colorés par des taches de mousse, tous divers de feuillage, ces arbres forment de magnifiques colonnades bordées au-dessous et au-dessus du chemin par d'informes haies d'arbousiers, de viornes, de buis, d'épine rose. ....................................


Reproduction interdite





ANNEXE



Le médecin de campagne, by Honoré de BALZAC
Editeur :  Hachette Bibliothèque de la Jeunesse (1 janvier 1948)
A.S.I.N :  B003X7F2ZA
www.amazon.fr




LIENS


Wikipédia
Le médecin de campagne, by Honoré de BALZAC

Wikipédia
Honoré de BALZAC

Œuvres de
Honoré de BALZAC



Couvent de la Grande CHARTREUSE_Cloitre-70-150

 

CI. A. V.
71. DAUPHINÉ - Couvent de la Grande-Chartreuse - Le Cloître

 

RETOUR ACCUEIL

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog