Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 16:04

Le piano à bretelle, by paul BERNA



Présentation de l'Editeur


  On retrouve dans ce roman de Paul Berna les dix garnements de la bande à Gaby, qui furent les héros du CHEVAL SANS TÊTE, Grand Prix de Littérature du Salon de l'enfance 1955. Gaby et ses camarades ont décidément une façon peu banale de s'amuser. Le cheval-sans-tête ayant été « désintégré » dans une dernière descente mémorable, on cherche un autre jeu, « une autre affaire » précise Marion, conseillère de la bande. Et l'affaire vient toute seule pour ainsi dire, parce que les Dix n'ont pas les yeux dans leur poche et que rien ne peut leur échapper. Cela commence très simplement : quelqu'un demande un chien à Marion, pour rendre service à un infirme. Marion le donne et, quelques jours plus tard, elle a la surprise de reconnaître l'animal au coin d'une rue, attaché au pliant d'un aveugle. Le plus bizarre, c'est qu'entre temps ce chien jaune a changé de couleur : il est devenu du plus beau noir. « Pourquoi? » se demandent Gaby et ses amis. Et ils commencent à tourner d'un peu plus près autour de cet aveugle qui sillonne le quartier en jouant toujours la même complainte déchirante sur son piano à bretelle, autrement dit son accordéon.
  « Pourquoi «? vous demanderez-vous avec autant de curiosité. Ouvrez ce livre et suivez les dix gosses de la bande à Gaby dans leur deuxième enquête. Ils n'ont rien perdu de leur gentillesse ni de leur drôlerie, et ils démontrent avec éclat coment on peut s'amuser follement tout en secourant le plus malheureux des hommes.



G.F. à partir de 10 ans



FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir

Titre :   Le piano à bretelle    
Auteur :   Paul   BERNA
Edition :   ÉDITIONS G. P.,
80, RUE SAINT-LAZARE, PARIS (9è)  

est le cent septième de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR


C.O.L. 11.082       Dépôt légal n° 483

il a été achevé d' imprimer
pour les
EDITIONS G.P. A PARIS
en Septembre 1956
Sur les presses de
LA PHOLITH
L. DELAPORTE

ILLUSTRATIONS DE PIERRE DEHAY
couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

- Désintégré, qu'il a été le cheval... p. 11
Il fallut remonter à la queue-leu-leu jusqu'au remblai. p. 25
Marion traversa lentement la chaussée. p. 57
Il se mit à taper dans le ballon. p. 71
Marion avança encore sur la pointe des pieds. p. 97
Fernand prit son crayon rouge. p. 109
- Ma rue est là, derrière, annonça Bonbon. p. 131
Ils vinrent se grouper autour du banc pour écouter Marion. p. 143
- Tobie! appela-t-il d'une voix tremblante. p. 155
Un feu de Bengale du plus beau ver illumina la rue. p. 181



Copyright 1956 by Editions G.P. - Paris

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Nombre de pages : 186       TABLE DES CHAPITRES : OUI

Poids :   380 grammes   Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON   Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur


EXTRAIT   Le piano à bretelle, by Paul BERNA   page 10


Le piano à bretelle, by Paul BERNA -image-50-150




  - Attention! dit Juan-l'Espagnol. Cette rue des Estaffiers n'est pas un coin de tout repos, tu ne vas pas t'y aventurer seule.Je taccompagnerai là-bas avec Zidore et Fernand. Nous verrons un peu quel genre de type est ce M. Théo. Après tout, il y a peut-être quelque chose à faire de ce côté, on ne sait jamais... Qu'est-ce que tu en dis, Gaby?
  - Il ne faut rien négliger, répondit le grand d'un air évasif. Allez-y si ça vous chante. On se retrouvera à onze heures sur la place du Marché, comme tous les jeudis.
  L'heure du retour avait sonné. Il fallut remonter à la queue-leu-leu jusqu'au remblai, par les rails du Decauville, en se poussant les uns les autres aux plus mauvais endroits. Fifi, le petit chien de Marion, sautillait en tête. Gaby marchait le dernier, arc-bouté contre le gros Tatave; il avait l'air de pousser toute la file. Le soleil déclinant s'empourprait en plongeant derrière un horizon brumeux. Au loin, sur l'étendue géométrique du Triage, les trains glissaient à toute allure dans un tintamarre saccadé, assourdissant, qui remplissait les oreilles comme le grondement d'une mer en furie.
  En repassant par la place Théodore-Branque, Juan-l'Espagnol et Criquet Lariqué laissèrent tomber les autres pour regagner leur logis du Faubourg-Bacchus. Le reste de la bande se dispersa sur la place du Marché. Marion et Fernand continuèrent seuls vers la rue des Petits-Pauvres. Tout d'abord, les deux enfants marchèrent en silence, Fifi caracolant sur leurs talons.
  - Il m'est arrivé une drôle d'histoire cet après-midi, souffla Fernand au bout d'un moment.
  - Pourquoi n'en as-tu rien dit tout à l'heure? demanda Marion étonnée.
  - Les autres se seraient moqués de moi, dit Fernand. Et puis chacun était trop heureux de faire mousser sa propre histoire.
  - Ce n'est pas une raison. Raconte un peu...


Reproduction interdite





GRAND PRIX LITTÉRAIRE DU SALON DE L'ENFANCE 1955



DU MÊME AUTEUR



LA PORTE DES ÉTOILES
LE CONTINENT DU CIEL
LE CHEVAL SANS TÊTE  
Grand Prix de Littérature du Salon de l'Enfance 1955
LE PIANO A BRETELLE
LE CARREFOUR DE LA PIE
LE KANGOUROU VOLANT
MILLIONNAIRE EN HERBE
LES PÈLERINS DE CHIBERTA
LE CHAMPION  

Grand Prix de Littérature pour la Jeunesse de la Fédération des Associations
de parents d'élèves des lycées et collèges français
(La Voix des Parents)
LA GRANDE ALERTE
LE BOUT DU MONDE
LA PISTE DU SOUVENIR
LE TÉMOIGNAGE DU CHAT NOIR

Dans la même série (Sinet)
LE COMMISSAIRE SINET
ET LE MYSTÈRE DE L'AUTOROUTE SUD
LE COMMISSAIRE SINET
ET LE MYSTÈRE DES POISSONS ROUGES


ANNEXE



Le piano à bretelle, by Paul BERNA
Editeur :   Editions G. P. Paris
A.S.I.N :   B0018IJ4EQ
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia  
Paul BERNA

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog