Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 10:01

Le ruisseau des anges, by Martha SANDWALL-BERGSTROM




Présentation de l'Editeur


Ce nouveau livre de Martha Sandwall-Bergström nous introduit dans le monde des familles pauvres de l'Espagne. Pedro, 10 ans, garde les chèvres dans la montagne. Il est aussi courageux que sa sœur Pépita est craintive, mais elle le domine car elle est plus âgée et plus intelligente. Cependant, les deux enfants sont malheureux, car ils se croient responsables de la maladie de leur petite sœur, accidentée un jour où ils devaient la garder. Or, une légende veut qu'un miracle soit à la source de la rivière qui fournit l'eau du village. Pépita ne doute pas que sa sœur sera guérie si elle peut remonter à la source. La voilà lancée avec son frère dans une longue et fatiguante ascension. Après des incidents multiples et pittoresques, les enfants arrivent enfin là-haut. Point de miracle, mais l'aventure commence car la Providence les a menés dans une grotte mystérieuse où se trouve caché un petit Américain kidnappé par des bandits. Dans le cadre grandiose de la montagne, nous assistons à l'émouvante délivrance de l'enfant, à la poursuite dangereuse par les bandits, et à la pittoresque intervention du Padre Francesco. Après un retour mouvementé, tout finira bien : le père du jeune Américain, grand chirurgien, sauvera la petite sœur infirme.




G. F. à partir de 10 ans


FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE





Titre :   Le ruisseau des anges
Auteur :   Martha   SANDWALL BERGSTROM
Edition :   ÉDITIONS G. P., 80, RUE SAINT-LAZARE, PARIS (9è)

TRADUIT DU SUÉDOIS par MARGUERITE GAY et GERD DE MAUTORT

est le cent seixième
de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR

Série "Souveraine"


Dépôt légal n° 505        

il a été achevé d' imprimer
en Mars 1957 pour les
ÉDITIONS G. P. A PARIS
sur les presses de
La Photolith-L. Delaporte
Phoogravure S. T. O.




ILLUSTRATIONS DE GILLES VALDÈS
couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

Les précipices se trouvaient tantôt à droite, tantôt à gauche. p. 13
Ah! oui, c''est un pays curieux que celui où nous vivons. p. 51
Regarde comme cest joli, dit-elle p. 49
Holà! Santos, tu veux peut-être laver tes sales cochons? p. 79
Misérable voleur, cria-t-il, lâche vagabond!. p. 77
Pedro se mit à table aussitôt. p. 105
Nous sommes en sécurité ici, dit-il tout bas. p. 129
Puis elle releva son visage qu'elle avait caché dans ses mains. p. 145
Les voix bourdonnèrent ce soir là... p. 183



© Copyright 1957 by Editions G.P., Paris



Reliure :   Reliée sur cartonnage
Jaquette à double volets avec texte.
Nombre de pages : 190       TABLE DES CHAPITRES : NON



Poids :   370 grammes    Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE
Livre épuisé chez l'Editeur



 

EXTRAIT   Le ruisseau des anges by, Martha SANDWALL BERGSTROM   page 28


Le ruisseau des anges, by Martha SANDWALL-BERGSTROM -image-50-150




  Il fit un petit salut de la tête aux enfants et au veilleur de nuit, gratta l'ânesse derière l'oreille d'un long index osseux, essaya de redresser son chapeau et leva les yeux vers l'église
  - Il faut que je m'en aille, mon service à l'autel m'attend. J'espère que vous ne manquerez pas la messe. Adios, mes enfants. Adios, don Blas.
  - Adios, père, répondirent les autres, et ils suivirent d'un regard respectueux la frêle silhouette en large soutane qui, avec beaucoup de dignité, s'acheminait vers l'église. Le vieux Blas secoua de nouveau la tête ett parut plongé dans ses pensées.
  - Ah oui! dit-il, c'est un pays curieux que celui où nous vivons. Il s'y passe beaucoup de vilaines choses, mais aussi des merveilles. Songez que padre Francisco, qui s'en va là si digne, est un enfant trouvé; nous n'avons jamais pu savoir qui l'a mis au monde, probablement quelque vagabonde. J'étais déjà veilleur en ce temps-là et une nuit, en faisant une ronde, j'entendis un piaulement sur le perron de l'église. Un petit nouveau-né y gisait, tout gelé, vêtu d'un simple bout de chiffon autour de lui. Un chien était en train de le flairer. J'ai couru chercher une femme pouvant l'ailaiter, puis nous avons réveillé le curé. C'était un vieux à cette époqque, il s'appelait Lucas. Ensemble nous avons fait des recherches dans le village et dans les environs. Personne ne put nous renseigner au sujet de l'abandonné. Et personne non plus ne voulut s'en charger. Que sait-on d'un enfant trouvé? Une seule chose : qu'il doit avoir hérité de ses mauvais parents de mauvaises dispositions.
  Le vieillard garde un moment le silence. Tant parler lui avait desseché la bouche et il se pencha sous le jet de la fontaine pour avaler quelques bonnes gorgées.
  - Ah! quelle eau! Elle n'a pas sa pareille, claire comme du cristal et toujours fraîche. Connaissez-vous l'histoire du ruisseau d'où elle sort, mes enfants, et savez-vous pourquoi il s'appelle le Ruisseau des Anges?
  - Non, don Blas, répondit Pedro avec un regard inquiet dans la direction de l'horloge et du soleil, mais il faut que nous nous dépêchions de livrer le lait. Nous sommes en retard.


Reproduction interdite





ANNEXE



Le ruisseau des anges, by Martha SANDWALL BERGSTROM
Editeur :   Editions G. P. Paris (1957)
A.S.I.N :   B0000DUOTF
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Martha SANDWALL BERGSTROM

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog