Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 10:59
Le trombone du diable, by Alfred HITCHCOCK


Présentation de l'Editeur



AU ranch Sauvage où les trois jeunes détectives, Hannibal, Peter et Bob passent leurs vacances, une légende circule depuis plus d'un siècle : dans une caverne de la montagne Cornue, El Diablo, le célèbre héros local, a disparu après sa condamnation à mort pour n'en jamais ressortir. Certains croient qu'il est toujours vivant et que c'est lui qui pousse les gémissements que l'on entend sortir dans la vallée.
  Intrigués, les trois garçons mènent leur enquête qui les mettra sur la piste d'un gisement de diamants et d'un inquiétant monstre noir et luisant tapi dans les profondeurs d'un lac souterrain.
  Une intrigue haletante menée par Alfred Hitchcock, le maître du suspense, mais où l'humour ne perd jamais ses droits.




FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE



Agrandir
Titre :   Le trombone du diable
Auteur :   Alfred   HITCHCOCK
Edition :   HACHETTE    

BIBLIOTHÈQUE VERTE   numéro : 20.4204.2

TEXTE FRANÇAIS DE CLAUDE VOILIER

ILLUSTRATIONS DE JACQUES POIRIER
Couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

Il devint un hors-la-loi. p. 32
Du doigt, Peter désignait la falaise. p. 64
Adossé contre la paroi se trouvait assis un homme de petite taille. p. 128
Gregson ouvrait la marche, pistolet au poing. p. 160


Dépôt légal n° 9285,   4e trimestre 1974.
IMPRIMÉ FRANCE PAR BRODARD ET TAUPIN
20 - 01 - 4204 - 02.

L'ÉDITION ORIGINALE DE CE ROMAN, RÉDIGÉ
AVEC LA COLLABORATION DE WILLIAM ARDEN,
A PARU EN LANGUE ANGLAISE CHEZ RANDOM
HOUSE, NEW YORK, SOUS LE TITRE :


THE MYSTERY OF THE MOANING CAVE

© Random House, 1968.
et
Librairie Hachette, 1973.

Tous droits de traduction, de reproduction
et d'adaptation réservés pour tous pays.

Reliure :   cartonnée en thermocollage, illustrée couleurs recto
Nombre de pages : 187       TABLE DES MATIÈRES : OUI

Poids :   155 grammes         Format :   120 x 170 mm
I.S.B.N :   2-01-001995-4     Code Barre = EAN :   NON

EXTRAIT   page 32



Le trombone du diable, by Alfred HITCHCOCK -image-60-150





  Puis de nouveaux colons commencèrent à arriver en Calfornie, venant de l'est. Petit à petit, le domaine des Delgado se morcela. Après la guerre du Mexique, la Californie devint membre des Etats-Unis. Alors, les Américains arrivèrent en masse, surtout après la Ruée de l'Or de 1849. En 1880 il ne restait presque rien de l'immense domaine des Delgado : seulement une parcelle de terre, correspondant à l'actuel Ranch Sauvage, et incluant la Vallée-qui-pleure.
  Le dernier des Delgado, Gaspar Ortéga Jesus de Delgado y Cabillo, était un courageux et fier jeune homme élevé dans la haine des colons américains. Il les considérait comme des bandits qui avaient dépouillé les siens. Le jeune Gaspar était peu fortuné. N'empêche qu'il prit la résolution de venger sa famille et de reconquérir ses terres.
  Il se fit donc le champion de toutes les vieilles familles hispano-mexicaines, devint un hors-la-loi et chercha refuge dans les montagnes. Les Américains le considérèrent comme un brigand.
  Ils le surnommèrent El Diablocar le jeune homme leur échappait toujours. Deux années durant, il s'employa à voler l'argent des taxes, à effrayer les collecteurs d'impôts, à lancer des raids contre les bureax gouvernementaux dont il raflait les fonds, et à venir en aide aux colons espagnols.
  Cependant, en 1888, El Diablo fint par se faire prendre dans la région de Santa Carla. A l'issue d'un procès retentissant, que les colons de langue espagnole affirmèrent truqué, le jeune homme fut condamné à mort. Mais, deux jours avant d'être pend, il fut libéré par des amis à lui, en plein jour! El Diablo grimpa sur le toit de sa prison, sauta sur un autre toit et atterrit en fin de compte... sur le dos d'un cheval noir qui l'attendait.
  Blessé au cours de son évasion, pressé par le shérf et ses hommes, El Diablo n'eut d'autre ressource que de se précipiter dans son refge de la caverne de la Vallée-qui-pleure. Ses poursuivants bloquèrent toutes les issues connues d'eux et restèrent là, à guetter, sans se donner la peine de le poursuivre.
  Ils se disaient que leur blocus viendrait tout seul à bout de leur gibier... Quand El diablo aurait faim ou lorsque sa blessure le ferait trop souffrir, il sortirait de son trou, et alors ils l'attraperaient.


Reproduction interdite






COUVERTURES



Le trombone du diable, by Alfred HITCHCOCK       Le trombone du diable, by Alfred HITCHCOCK



ANNEXE



Le trombone du diable, by Alfred HITCHCOCK
Editeur :   Hachette Littérature (1 décembre 1989)
I.S.B.N-10 :   2010019954
www.amazon.fr


DU MÊME AUTEUR



dans la Bibliothèque Verte :

LE CHINOIS QUI VERDISSAIT
LE SPECTRE DES CHEVAUX DE BOIS
TREIZE BUSTES POUR AUGUSTE
UNE ARAIGNÉE APPELÉE À RÉGNER
LES DOUZES PENDULES DE THÉODULE
LE DRAGON QUI ÉTERNUAIT
LE CHAT QUI CLIGNAIT DE L' ŒIL
L'AIGLE QUI N'AVAIT PLUS QU'UNE TÊTE


dans l'Idéal-Bibliothèque :

AU RENDEZ-VOUS DES REVENANTS


LIENS



Wikipédia
Alfred HITCHCOCK


Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog