Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 15:51

 

2_VoleurMARCOUXrecJac

 

Présentation de l'Editeur


  Un jour dans la montagne basque un jeune contrebandier, surnommé « Le chevreuil », car il est célèbre par son audace et son agilité, bouscule brutalement une petite bergère pour échapper au douanier qui le poursuit. L'enfant tombe et se blesse gravement... quand elle revient à elle, Mirentchou s'aperçoit qu'elle est aveugle : on lui a volé sa lumière.
  Quelques semaines plus tard « le Chevreuil » retrouvera par hasard sa victime en pleine crise de révolte, ignorant qui elle vient de rencontrer. « Le chevreuil » est accablé en découvrant les suites de son geste et afin d'en réparer un peu les terribles conséquences, il priera sa mère de recueillir et de soigner l'infirme, sans que celle-ci connaisse la véritable identité de son bienfaiteur.
  Dans l'ambiance de la vieille maison de famille, accueillante et noble, la petite bergère reprendra goût à la vie, jusqu'au jour où elle découvrira avec effroi que son grand ami « Luis » n'est autre que « le chevreuil », ce voleur de lumière qu'elle trouva dans la montagne;
Mirentchou, cependant pardonnera et c'est Luis, à son tour qui devient obsédé par cette lumière qu'il a prise.
  Après de multiples péripéties il finira pourtant par retrouver la paix du cœur en abandonnant sa dangereuse carrière pour étudier la médecine.
  Et puis les années passent... A force de patience et de ténacité, « Mirentchou, » complètement rééduquée est devenue la secrètaire d'un grand professeur. Elle proposera même généreusement de se prêter à une opération qui peut servir la chirurgie toute entière. C'est Luis, qui l'opérera, lui redonnant après de longues années de nuit, une lumière que désormais il pourra rendre à beaucoup d'autres.
  En plus de son grand intérêt romanesque, le Voleur de Lumière ouvre des aperçus bouleversants sur la rééducation des aveugles et le réveil de ces emmurés vivants que sont les sourds-muets-aveugles de naissance. Cette partie documentaire, que SAINT-MARCOUX présente avec autant d'émotion que de délicatesse, donne à son ouvrage une très haute portée morale. Il faut lire et faire lire ce livre qui est une illustration de la victoire remportée par une courageuse ténacité soutenue par l'espérance.




G. F. à partir de 12 ans.


A mon filleul, Serge COQUILLAT
qui veut devenir un « homme en blanc »...
Bien affectueusement.

      SAINT-MARCOUX

 



FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


 



Titre :   Le voleur de lumière
(MIRENTCHOU)
Auteur :   SAINT-MARCOUX
PRIX MONTYON DE LITTÉRATURE DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE 1953
GRAND PRIX DE LITTÉRATURE DU SALON DE L'ENFANCE 1954

Edition :   ÉDITIONS G. P., 80, RUE SAINT-LAZARE, PARIS (9e)

est le quatre-vingt et unième de la
BIBLIOTHÈQUE
ROUGE ET OR

Série "Souveraine"


C. O. L. : 11.0282         Dépôt légal n° 419  

il a été achevé d' imprimer
pour les
ÉDITIONS G.P. à Paris
en Janvier 1955
sur les presses de
“ La Photolith ”
Photogravure S. T. O.



ILLUSTRATIONS DE GILLES VALDÈS
couleurs pleine page hors-texte annotées et,
couleurs et noir & blanc in texte.

Elles portaient des jupes basques, rouges avec une bande noire   p. 13
Pour elle, renaissait la splendeur de la création.   p. 29
L'enfant ne bougeait toujours pas, ne répondait pas.   p. 51
Vous savez, Madame... il faut que je vous dise...   p. 63
La révolte et la détresse se disputaient le cœur de l'enfant.   p. 77
Sandraz demeura longtemps silencieux, il ne se plaignait pas.   p. 97
Je crois même que cet agneau est né aveugle...   p. 109
On avait l'impression de pénétrer dans un jardin d'hiver.   p. 131
Raconte-moi donc où en est la bataille du gros arbre.   p. 139
La moto s'engageait dans un chemin taillé d'ornières.   p. 147
Mirentchou se mit à conter sa visite à la ferme désolée.   p. 155
Je t'en prie... accepte mes yeux, va...   p. 177


© Copyright 1955 by Éditions G.P., Paris

Reliure :   Reliée sur cartonnage
Présentation sous Jaquette à double volets avec texte.
Nombre de pages : 186       TABLE DES CHAPITRES : OUI

Poids :   375 grammes    Format :   150 x 210 mm
I.S.B.N :   NON              Code Barre = EAN :   NON

PRINTED IN FRANCE

Livre épuisé chez l'Editeur

 

EXTRAIT   Le voleur de lumière by, SAINT-MARCOUX   page 65


Le voleur de lumière, by SAINT-MARCOUX -image-50-150




  -Malgré sa simplicité, qui d'ailleurs n'excluait pas la finesse, l'ancien berger avait compris que l'intérêt de l'enfant ne commandait aucune intervention officielle... Il avait donc consenti au transfert. Et Luis Miguel, le soir même de leur accord, jurait à sa mère, sur ses propres yeux, que jamais plus il ne toucherait un centime provenant de la contrebande.
  Mais voilà qu'une inquiétude saisissait l'honnête Pied d'Ours... Il s'en ouvrit à son interlocutrice :
  - Vous savez, madame... Il faut que je vous dise. Mon voisin, à Saint-Jean, le douanier Sandraz, celui qui connaît bien la petite, il continue de faire du zèle... et proclamer qu'il finira par retrouver le... votre garçon, qu'il a vu s'enfuir dans la montagne, juste après..., enfin, après l'accident! J'ai beau essayer de le persuader d'abandonner, il ne veut rien savoir! Têtu comme un âne rouge il est, cet homme. Un Breton, madame... Encore jeune, pour sûr. Savez-vous sa dernière idée? Eh bien! à force de lire dans les journaux des histoires formidables de descende dans les gouffres, il veut y aller voir aussi!... Et il s'entraîne avec trois autres de la douane pour explorer le Trou-du-Diable. Je vous demande un peu si c'est raisonnable! Tout ça pour avoir son nom dans les journaux...
  - C'est là, surtout, une distraction fort dangereuse...
  Tia Rosa demeura pensive pendant un moment, puis reprise par son souci maternel, elle ajouta :
  - Mon fils, lui, est un véritablle habitué du gouffre, mais plus discret... Prévenez-moi du jour où le douanier tentera son exploration, monsieur Irrigaray... Je crois qu'il vaudra mieux que, ce jour-là, il ne risque pas de se rencontrer face à face avec Luis Miguel.
  - C'est sûr, madame... Mais vous pensez bien que le jour de l'exploit de Sandraz, tout le pays basque le saura, de Bayonne à Pampelune. Allons, il faut que je reparte. J'entends arriver la voiture du marchand de vins qui m'a conduit. Il en revient, tenez, de Pampelune.
  « Au revoir, madame. Je vais embrasser la petite et lui dire que, si vous le permettez, Joannech Hesperren, qui doit venir par ici après-demain, lui amènera la Pantchika... »


Reproduction interdite





DU MÊME AUTEUR



AÉLYS ET LA CABRE D'OR
ÉGLANTINE DES CHEMINS
FANCHETTE
LA ROSE D'ARGENT
DOUCETTE AU CŒUR D'OR
LA DUCHESSE EN PANTOUFFLES
LE SECRET DE PIERRES-NOIRES
LE VOLEUR DE LUMÈRE
L'ESCALIER BLEU
L'OUBLIÉE DE VENISE
PRINCESSE CACTUS



 

ANNEXE



Le voleur de lumière, by SAINT-MARCOUX
Editeur :   Editions G. P. Paris   Collection Rouge & Or (1955)
A.S.I.N :   B0000DPAGZ
www.amazon.fr


LIENS


Wikipédia
Jany SAINT - MARCOUX

Œuvres de
SAINT - MARCOUX

Retour accueil

Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog