Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 15:05

 Les cœurs purs, by Joseph KESSEL




Présentation de l'Editeur





Néant








FICHE   TECHNIQUE   DU   LIVRE


Agrandir


Titre :   Les cœurs purs
Auteur :   Joseph   KESSEL
Edition :   GALLIMARD  


Dépôt légal en 1928

BRODARD & TAUPIN
Imprimé en France
Paris-Coulommiers
8061 - 12 - 1950

Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation
réservés pour tous pays, y compris la Russie.
Copyright by librairie Gallimard, 1927.


Reliure :   Reliure élégante et solide en simili-cuir pourpre avec titre doré au dos.
Nombre de pages : 185   TABLE DES MATIÈRES : OUI

Livre épuisé chez l'Editeur


Poids :   165 grammes     Format :   115 x 170 mm
I.S.B.N :   NON               Code Barre = EAN :   NON


EXTRAIT   Les cœurs purs, by Joseph KESSEL   page : 36


Les cœurs purs, by Joseph KESSEL -image-70-150

 




  Art tressaillit. Son fils savait donc? La guerre civile, les meurtres, les atrocités? Et comment pouvait-il en être autrement, puisque le combat maudit commençait dès l'école? Et comment pouvait-il en être autrement, puisque le combat maudit commençait dès l'école? Mais par quel obscur instinct l'enfant ne lui en avait-il jamais parlé?
  Cependant Mary répondait avec la même douceur :
  - Oui, O'Rihally est chez nous et bien d'autres encore. Gerald, il faudra apprendre leurs noms. Ce sont des noms vaillants.
  Puis comme touchée par la souffrance poignante qu'elle voyait altérer le visage de Beckett, elle s'écria :
  - Maintenant, regardez le cadeau que je vous apporte.
  Elle tira de la poche de son manteau une douille de cartouche et la tendit à son fils. Dans le cuivre, une main gauche avait sculpté la harpe d'Erin, et dessous, deux lettres emmêlées de rayons : I R.
  Gerald n'avait pas besoin qu'on lui traduisit le sens de ces initiales. Il était né sous leur signe; c'était le blason de tout son peuple : République Irlandaise.
  Il examina la douille attentivement, moins ému par l'inscription que par l'objet lui-même qui évoquait les fusils, la bataille, et tout l'appareil guerrier qui fait passer le souffle de l'aventure dans les âmes des enfants hardis. Il se tourna vers Beckett.
  - N'est-ce pas que c'est beau, père? dit-il avec transport. Autrefois, c'est vous qui m'apportiez des jouets pareils.
  Art baissa la tête. Ce soir, chaque parole de son fils semblait contenir un reproche.
  Il se rappela les bivouacs où, pour tromper les heures longues, il gravait également de primitives images dans le cuivre tendre d'une cartouche, tandis que d'autres, rangées dans la culasse de sa carabine, attendaient la patrouille anglaise. Il crut sentir sur son front la morsure du vent qui court les grandes routes, dans sa poitrine l'air embaumé par les bruyères des roches violettes; il entendit les vox graves et gaies de ses camarades courageux, il revit Jimmy penché sur son petit Évangile; ses paumes lui parurent brûantes encore du métal échauffé par les coups de feu. Qu'il faisait bon de vivre alors, dans le péril et le froid et la mort! Le chemin était net. Le pays entier berçait de sa louange et de sa plainte l'audace de ses francs-tireurs. Maintenant, lui, Beckett, il faisait la besogne sans gloire d'un gendarme et parmi ceux qu'il traquait, se trouvait Mary et sans doute, de cœur, son garçon.


Reproduction interdite





ANNEXE



Les cœurs purs, by Joseph KESSEL
Editeur :   Bernard Grasset
A.S.I.N :   B001800XOO
www.amazon.fr


LIENS



Wikipédia
Joseph KESSEL

Partager cet article

Repost 0
Published by CONSUS - FRANCE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CONSUS - FRANCE
  • CONSUS - FRANCE
  • : TROYAT BLYTON DUMAS QUINE, extraits, illustrations
  • Contact

Profil

  • CONSUS - FRANCE

Recherche

Hébergé par Overblog